LogoAppli mobile

Pâques

Mt 28,20
Ap 3,7

La fête des fêtes ! On y célèbre ce qui est au cœur de la foi chrétienne : Jésus de Nazareth, que beaucoup ont pu voir crucifié aux portes de Jérusalem en ce 7 avril de l’an 30, est ressuscité, présent à son Église jusqu’à la fin du monde (Mt 28,20). Il ouvre pour les croyants une porte que nul ne saurait fermer (Ap 3,7), les sauvant de la mort et du péché. La joie de Pâques éclate dans la nuit avec la grande et belle Vigile pascale (au cours de laquelle les catéchumènes sont baptisés) et se prolonge avec le carillon des cloches... dont on dit que, réduites au silence depuis la célébration du Jeudi saint, elles reviennent joyeusement de Rome !

Une seule ombre à cette lumineuse festivité : pour des raisons de susceptibilité aussi mesquines que ridicules, les chrétiens d’Orient et d’Occident n’ont toujours pas réussi à accorder leurs calendriers respectifs pour fêter Pâques ensemble.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003