Recherchechercher
Menu

Lettres à Isa

Tu m’appelles à l’aide : « Tu aimes Dieu, tu lui parles, tu le pries ; mais la messe t’ennuie. Que dois-tu faire (...)
M.J. Arlette ORIAN
Tu as aimé ma première lettre et tu me poses une question à laquelle, je te l’avoue, je ne sais que répondre : « (...)
M.J. Arlette ORIAN
Tu me dis : « Prier n’est pas facile ». Tu sens une certaine « sécheresse » en toi ; tu ne trouves pas les mots (...)
M.J. Arlette ORIAN
Tu me dis que, quand tu pries, tu ne sens pas la présence de Dieu. Ce que tu ressens, c’est plutôt « une absence (...)
M.J. Arlette ORIAN
Tu es impossible, Isa ! Tu me déclares que tu pries mais que tu n’es pas exaucée. Ne confonds-tu pas prière et (...)
M.J. Arlette ORIAN
Tu parles à Dieu mais lui ne te répond jamais, en es-tu sûre ? Dieu a-t-il jamais parlé aux hommes ? Nous lisons (...)
M.J. Arlette ORIAN
Isa, je suis à la clinique et je pense à toi. Autour de moi, règne un profond silence et je sens en moi une (...)
M.J. Arlette ORIAN
Isa, toujours dans cette même clinique, je viens de lire une phrase qui m’a glacée d’effroi : « Nos rues sont (...)
M.J. Arlette ORIAN
Tu vois, Isa, ce qui me stimule quand je t’écris, c’est que je ne choisis pas moi-même ce dont je vais (...)
M.J. Arlette ORIAN
On t’appelle de beaucoup de vocables : Notre Dame de Fatima, Notre Dame de Lourdes, Vierge Miraculeuse - il n’y (...)
M.J. Arlette ORIAN
« Pauvre Joseph ! » me dit Isa. « On ne parle que rarement de lui et pourtant cela a dû être dur pour lui de (...)
M.J. Arlette ORIAN
Isa, tu as entendu parler du « regard de Dieu », et tu veux savoir ce que l’on comprend par cette expression. (...)
M.J. Arlette ORIAN
Isa, je n’y comprends rien. Pendant des années, je récite des prières, répète des phrases que je suis arrivée à (...)
M.J. Arlette ORIAN
Je t’ai, involontairement, entendu dire à un ami au téléphone, « mais la confession, c’est quelque chose de (...)
M.J. Arlette ORIAN
J’ai traduit, pour toi, un passage de « Diary of a pilgrimage » de Jérôme K. qui fait revivre, de façon émouvante, (...)
M.J. Arlette ORIAN
Un ami, après avoir lu ce que j’avais écrit sur le « Regard de Dieu » dans la Vie Catholique, s’est gentiment moqué (...)
M.J. Arlette ORIAN
Sais-tu, Isa, où ma recherche de l’origine des Quarante Heures m’a menée ? J’ai atterri au cours de mes recherches (...)
M.J. Arlette ORIAN
Tu vois, Isa, aujourd’hui, avec toi, avec les catholiques de Maurice et d’à travers le monde, à un moment où les (...)
M.J. Arlette ORIAN
Au poste de télévision de la Réunion, RFO, le présentateur annonça un soir que le lendemain était la Sainte Adèle. (...)
M.J. Arlette ORIAN
Isa, en regardant un site à Unitas, Canada, sur Internet, je suis tombée sur un texte de Thomas Ryan, csp, qui (...)
M.J. Arlette ORIAN
Tu vois, Isa, je crois que j’ai peur... peur de la mort. Pas de « mourir » puisque, quand cela arrivera, ce sera (...)
M.J. Arlette ORIAN
Cette question me hante depuis des années. Je ne vais pas essayer d’expliquer ce qu’est l’Esprit Saint ? Je n’ai (...)
M.J. Arlette ORIAN
Isa, tu as remarqué que des gens, en venant prier à l’église, apportent des cierges et les font brûler, et tu (...)
M.J. Arlette ORIAN
Oh, j’ai très bien compris ta question. Tu veux connaître l’origine du mot « Noël », celle de la crèche, le rôle des (...)
M.J. Arlette ORIAN
Isa, tu as lu mon article sur « Le pardon » et, maintenant, tu me poses une autre question : « Pourquoi tant de (...)
M.J. Arlette ORIAN
Oui, Isa, parler de Dieu le Père, ce n’est pas facile, mais c’est la gageure que je me suis faite. J’ai déjà (...)
M.J. Arlette ORIAN
Il y a quelques jours, j’ai eu une discussion devant toi avec une de mes amies au sujet des messes que je (...)
M.J. Arlette ORIAN
Tu sais, Isa, pour parler de la Transfiguration, il faut être un théologien. Seul quelqu’un qui s’est penché sur (...)
M.J. Arlette ORIAN
Isa, c’est une riche idée, ce serait merveilleux si tu entrais au Carmel, mais, voilà, hélas, tu n’as pas la (...)
M.J. Arlette ORIAN
Isa, tu m’apprends que, suite à mon article « Et si tu te faisais Carmélite », tu as passé une demi-journée au (...)
M.J. Arlette ORIAN
Merci de me laisser savoir que la prière que je t’ai envoyée il y a quelques semaines t’a émue et intéressée, (...)
M.J. Arlette ORIAN