Menu
Le port
Puisse Port Saint Nicolas être l'une de ces escales où l'on refait ses forces...
Avant de repartir !
PSN EN JUIN

Beau mois de juin à toi, ami visiteur du port, et belle navigation en nos eaux !
Puisses-tu, comme ce jeune confirmand vençois voici quelque années, sauter le feu... sinon au sens propre, tout au moins au sens figuré : le feu de Dieu n’est-il pas l’Esprit reçu (ou à recevoir) lors de notre confirmation ?

1. Il y eut de la tension dans l’air ce jour que nous raconte l’évangéliste Marc. D’une part des foules accourent vers Jésus « si bien qu’il n’était même pas possible de manger ». D’autre part le comportement des gens de son village, de sa famille qui « vinrent pour se saisir de lui », car affirmaient-ils : « Il a perdu la tête. » On peut les comprendre. Jésus a trente ans environ. Il a vécu une vie des plus ordinaires comme charpentier, constructeur de ces maisons aux toits de chaume, aux murs semblables à (...)
Aloyse SCHAFF


Voilà un vrai proverbe. Pour bien le comprendre, il faut se rappeler que le premier mot est un nom commun : un bien, une propriété, un objet. La rédaction sous forme de proverbe (...)
Bruno FEILLET
Jean-François Régis est né en 1597 dans une famille de modestes châtelains de Fontcouverte, petit village de l’Aude situé au bord de l’autoroute A61, à mi-distance de Narbonne et de (...)
Aloyse SCHAFF
Prenez l’évangile de Marc, suivez-en le fil - il suffit d’une petite heure pour le lire en entier ! - et repérez l’importance que les récits de guérison prennent dans la narration : (...)
Joseph DORÉ
Ô Toi qui es chez toi dans le fond de mon cœur laisse moi te rejoindre dans le fond de mon cœur. Ô Toi qui es chez Toi dans le fond de mon cœur je t’adore, mon Dieu, dans le fond (...)
Henri CAFFAREL
Chaque jour, un envoi contenant : Une méditation guidée audio (du style de Prie en Chemin) de 12 mn Un “bonus” à grignoter le jour même… Un “super bonus écolo” à noter, pour le vivre (...)
Catherine PRIESTER
Difficile pour moi de choisir un passage de la Bible qui me parle particulièrement : ils sont si nombreux ! J’ai finalement choisi ce verset du premier livre de Samuel (*1S (...)
Catherine PRIESTER
Cette page biblique, lue comme une annonce de la mort et de la résurrection de Jésus au matin du troisième jour, a donné lieu à de nombreuses représentations dès les fresques des (...)
Philippe LOUVEAU
Pour démarrer le puzzle...
Mike LEGÉHAUT
Oncle Pierre disait : « Le Christ a dit : “Annoncez l’Évangile” et il n’a jamais dit : “Rajoutez-en.” » Et il disait encore : « Que ferait l’amour s’il était au pouvoir ? » Une « (...)
Jules LAGOUTTE
Trois apôtres - et pas des moindres ! Trois compagnons de Jésus que St Jean met en scène dans cette longue méditation de la fin du chapitre 13 et du chapitre 14 de son évangile... (...)
Philippe LOUVEAU
C’est ce que vous proposent l’équipe de Retraite dans la Ville et les frères dominicains de la Province de France avec Matthieu pas à pas, depuis le lundi 21 mai 2018. Mettez (...)
Jacques CAUSTOUX
Pour imprimer ce jeu, télécharger le ficher PDF ci-dessous.
Claire-Marie
La veille de sa mort, Jésus apprend à ses disciples le geste qui va devenir le signe des chrétiens : désormais, c’est au partage du pain, Corps du Christ, que l’on reconnaîtra les (...)
Alain SCHMITT aa
Je n’ai plus peur, Seigneur "Ne crains pas, car je t’ai racheté ; je t’ai appelé par ton nom, tu es à Moi. Si tu passes par les eaux, je serai avec toi ; par les fleuves, ils ne te (...)
L’autre jour, le prêtre, qui présidait la célébration eucharistique matinale dans ma paroisse, nous a posé une question sur l’intérêt de ne pas jeter des perles aux cochons de peur de (...)
Françoise REYNÈS
Communiquer le mystère divin, quelle folie ! Devenir messagers, angeloi, anges, pour proclamer au monde entier en peine la joie du Salut. Devenir anges pour réconforter un monde (...)
Venceslas DEBLOCK
Seigneur, tu as grondé Marthe mais je suis sûr qu’en même temps tu lui souriais. Même si tu as toujours détesté les gens qui se font trop de souci, tu étais assez délicat pour voir (...)
André SÈVE aa
Je n’ai pas besoin de demander où est la chambre de mon vieil ami… je le vois, seul, au bout du couloir, assis dans son fauteuil roulant, face à une fenêtre d’où il peut voir le (...)
Michel AMALRIC