LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Timor Oriental

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2011-03 >> Les défis de la mission en Asie
Depuis des siècles, la majorité des peuples de l'Asie-Pacifique font partie de grandes traditions religieuses, bouddhisme, islam, confucianisme. A l'exception de deux pays (Philippines, Timor-Est) l'Église catholique y est très minoritaire (Japon, à peine 0,5%, Thaïlande : un peu plus de 0,4% de la population de ces pays). Autre grand défi, les migrations qui, pour différentes raisons, concernent des millions de personnes, voire des centaines de millions si l'on tient compte des migrations internes à la Chine ! Quelle place ferons-nous dans notre communion aux peuples d'Asie avec leurs cultures et leur histoire ? Quelle place auront-ils dans le Corps du Christ ?

2006-12 >> Le Japon missionnaire
On compte dans les cinq continents 361 missionnaires japonais : 57 prêtres et frères, 292 soeurs, et 12 laïcs. 40 sont dans des pays africains ; 35 en Amérique du Nord, 88 en Amérique du Sud, 125 dans des pays asiatiques, 64 en Europe, 9 en Océanie. Ces données montrent la vitalité missionnaire de la petite communauté catholique japonaise (450.000 âmes sur 127 millions d'habitants). Les laïcs japonais sont missionnaires en Russie, au Cambodge, au Timor Est et au Palau, là où, au besoin d'annoncer l'Évangile, s'ajoute la nécessité de travailler pour le développement humain de la population.

2006-02 >> Un pays catholique
Avec 95% de citoyens catholiques, le Timor Oriental est le pays asiatique qui compte la plus grande concentration de fidèles du continent. L'Église a un rôle très important dans la formation des consciences des citoyens du Timor.

2004-01 >> Envoi de missionnaires
L'Église du Japon a envoyé récemment, cinq laïcs japonais, quatre femmes et un homme, de 26 à 62 ans, en Russie, au Cambodge, à Timor Oriental et à Palau pour annoncer l'Évangile, en travaillant pour le développement humain de la population.

2001-03 >> Troisième diocèse, 5 morts par jour
Un troisième diocèse créé au Timor permettra aux évêques de ne plus appartenir à la Conférence épiscopale d'Indonésie. Dans les camps de réfugiés (130.000), on compte 5 morts par jour; surtout des enfants, faute d'hygiène et de nourriture convenables. Les institutions les plus actives dans l'assistance en faveur des réfugiés sont les Organisations Non Gouvernementales, et l'Église.

2000-02 >> Églises et pouvoir
L'Église catholique d'Indonésie a bien accueilli l'arrivée au pouvoir du nouveau président, un musulman tolérant; et elle continuera d'aider l'Église du Timor-oriental. En Côte d'Ivoire, après le coup d'État, l'archevêque: "Je ne condamne ni n'approuve. Je rappelle tout de même que personne, y compris l'Église ne peut accepter une prise de pouvoir par la force... J'ai indiqué aux catholiques de participer à la construction de l'avenir... Il s'agit aujourd'hui de déboucher sur une meilleure démocratie qui tienne compte du peuple."

2000-01 >> Huit missionnaires laïcs
Huit laïcs japonais ont été officiellement envoyés en mission en Sibérie, au Népal, au Cambodge, et au Timor oriental.

1999-10 >> La liste des martyrs
Depuis 2.000 ans la liste des martyrs, associés au mystère de la Croix, ne cesse de s'allonger. Au Timor, parmi les nombreux massacrés on trouve plusieurs prêtres, religieuses, aussi bien missionnaires qu'autochtones. Nos persécuteurs ont-ils oublié que depuis 2.000 ans, "le sang des martyrs est une semence de chrétiens"? En Asie, les chrétiens de Chine et d'Inde, en Afrique dans de nombreux pays, comme il y a quelques décennies ceux d'Amérique latine (Chili, Argentine, Nicaragua, Guatemala), et encore aujourd'hui au Brésil, sont le Christ crucifié par ses frères.

1999-10 >> Chili, Timor, Sierra Leone: Pardonner
Partout dans le monde, après les guerres civiles, se pose la question du pardon. En Algérie, aujourd'hui, en Afrique du Sud, il n'y a pas longtemps, comme en Argentine, au Chili (Pinochet). Au Timor Oriental, l'évêque de Bacau affirme "Le pardon et rimpiimté sont dieux choses différentes."

1999-06 >> Les réfugiés absents de la télé
Nos télés, très premier monde, obnubilées par l'actualité dans les Balkans, oublient les ravages des guerres dans le Tiers Monde. Nos frères lointains, en Afrique de l'Ouest les réfugiés du Sierra Leone, de Guinée Bisau, ou du Libéria, en Afrique de l'Est ceux d'Érythrée, du Soudan ou de Somalie, en Afrique centrale ceux du Rwanda, d'Ouganda ou des deux Congo, en Asie ceux de Timor, Amboine, ou de Birmanie, sans parler des Kurdes... passent rarement sur nos écrans.

1999-01 >> Attaques et représailles
L'Indonésie est le pays islamique le plus peuplé du monde. Mais l'Église y est très vivante, surtout dans l'île de Florès. Les musulmans, en certains endroits, attaquent les chrétiens et détruisent des églises; les chrétiens sont tentés de représailles, surtout vis-à-vis de colons venus de Java; c'est ce qui s'est produit au Timor occidental (9 mosquées endommagées), mais les responsables chrétiens, catholiques ou protestants, unanimes, ont présenté leurs excuses et organisé l'aide aux victimes avec le produit des quêtes du dimanche suivant.

1996-11 >> Évêque et Prix Nobel
Mgr Carlos Belo, 48 ans, salésien, évêque de Dili, au Timor-Oriental, où les chrétiens représentent 90 % de la population, partage le Nobel de la Paix avec un diplomate timorais, José Ramos Horta, militant indépendantiste depuis 21 ans. "Je vais continuer à travailler, prier, et faire mes visites pastorales." En même temps qu'il rappelle les Droits de l'Homme au gouvernement indonésien occupant Timor, l'évêque recherche "inlassablement le dialogue visant à des solutions pacifiques".

1996-02 >> Un chrétien meurt en prison
Un catholique pakistanais était accusé de blasphème contre Mahomet. Il a été arrêté, et tellement maltraité qu'il est mort en prison. Une centaine de chrétien ont manifesté contre la police locale. Mais au Pakistan, les non-musukmans sont des personnes de deuxième classe. A Timor Est, en Indonésie, par contre, un musulman a été condamné pour avoir insulté les catholiques à quatre ans et dix mois de prison!

1995-12 >> "J'étais réfugié..."
Des Australiens veulent remettre en honneur l'accueil des démunis. Malgré la menace de la prison s'ils sont découverts (c'est la loi), 2.000 d'entre eux ont créé un "réseau chrétien d'accueil" pour cacher des réfugiés timorais, torturés en Indonésie.

1995-05 >> Des prêtres indonésiens
Un bel exemple de partage entre Églises: l'archevêque d'Ende, en Indonésie, en avait fait la promesse il y a deux ans. L'année dernière, une soixantaine de prêtres de Florès avaient visité l'Église du Timor occidental. Les deux premiers prêtres "fidei donum " du diocèse d'Ende arrivent à Timor en mars; et d'autres suivront. Comme tout missionnaire, ils devront apprendre la langue pour célébrer et catéchiser, pourtant dans leur pays!

1995-03 >> Formation professionnelle
Au bénéfice des jeunes désoeuvrés, à la demande de l'Évêque de Dlll, les Salésiens viennent d'ouvrir un centre de formation professionnelle, grâce à la générosité das catholiques belges et allemands.

1994-12 >> Aide ambiguë
Le gouvernement indonésien apporte à l'Église de Timor (82 % des 810.000 Timorais) une aide ambiguë. Il projette de construire 25 églises en 5 ans. Mais en même temps il réprime les indépendantistes, il impose un programme de contrôle obligatoire des naissances, et se soucie peu des droits de l'homme. Une bonne partie de l'aide reçue des pays riches sert à l'entretien de l'armée.

1994-07 >> L'armée et les séminaires
Les autorités militaires indonésiennes qui occupent l'île de Timor auraient l'intention d'accorder à l'Administrateur apostolique un million de rupiah - prés de 50.000 dollars, près de 300.000 francs - comme contribution à la construction des petits et grands séminaires. Dans l'île de Sumatra l'Eglise protestante des Batak est persécutée par l'armée, et près de 500 personnes ont été baptisées dans une autre tribu.

1994-04 >> Les catéchistes au Timor occidental
Plusieurs catéchistes sont devenus fonctionnaires, responsables de bureau, locaux ou régionaux, des affaires religieuses. Ils sont au service de tous les groupes religieux, et doivent résister à la pression des catholiques pour être d'équitables "juges de paix". "Dans la province, les intérêts des groupes religieux sont souvent en con flits, et la minorité musulmane demande souvent plus que sa juste part", dit l'un d'eux.

1993-12 >> La mission, c'est partir
Dans le diocèse d'Atambua (Timor occidental), les catholiques (375.000) représentent 93 % de la population, et les prêtres une centaine. "Par solidarité, nous devons aider les diocèses qui sont dans un besoin grave" a dit l'évêque du lieu, en envoyant quatre prêtres vers Kalimantan et Sumatra.

1990-01 >> Missionnaire
Le Sri Lanka arrive juste après les Philippines, Timor oriental et le Vietnam, pour le pourcentage des catholiques par rapport à la population. L'Eglise du Sri Lanka envoie des missionnaires en Inde, au Pakistan, au Bangladesh, dans les Emirats arabes, et même en Scandinavie!

1989-06 >> Conversions en masse
Le Timor oriental est aux mains des Indonésiens, et la question n'est pas enconre tranchée par l'ONU. Mais le diocèse de Dili, 280.000 catholiques en 1983, en compte en 1983 540.000. "C'est le fruit du dur labeur des prêtres, religieux et religieuses et des catéchistes laïcs" dit l'évêque. Le petit séminaire, 60 élèves, va être doublé. Les grands séminaristes (29) sont formés à Java ou à Florès, deux ont été ordonnés en 1988. Huit congrégations religieuses pensent aller missionner au Timor oriental.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Louis FROMY s.m.a.

Missionnaire en Côte d’Ivoire, journaliste, animateur missionnaire en France.

(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995