LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Serbie

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2010-12 >> Communautarismes
Au Kosovo, catholiques et musulmans vivent séparément, repliés dans leurs propres villages. Les grandes villes et la capitale sont presque exclusivement habitées par des musulmans. Pourtant, on enregistre plusieurs centaines de conversions de l'islam au christianisme, considéré comme le socle de l'identité nationale. - Dans certains villages chrétiens de Jordanie, quand un propriétaire meurt sans héritiers, les autres familles rachètent terres et maison pour que l'héritage ne tombe pas dans les mains des musulmans. C'est ainsi qu'ils se protègent.

2008-07 >> Kosovo : Réveil de quelques "endormis"
"Nos grands-parents récitaient de mémoire les prières tirées de la Bible et les transmettaient oralement dans leur dialecte du nord de l'Albanie, et ainsi elles sont arrivées jusqu'à nous." Beaucoup d'entre eux ont toujours prié et récité le chapelet de façon confidentielle, tout comme leurs pères, les ancêtres de ce village. Mais c'est seulement maintenant qu'est arrivé le moment opportun de professer ouvertement leur appartenance religieuse. En mai dernier, 32 kosovars, "chrétiens en sommeil", tout en conservant leurs noms musulmans, ont exprimé le désir d'avoir une église dans leur village. Beaucoup des enfants de ces familles "(re)converties" portent la croix ouvertement.

2008-03 >> Comment faire la paix ?
L'Église orthodoxe serbe ne reconnaît pas l'indépendance du Kosovo, proclamée unilatéralement. "Le Kosovo et la Métochie ont été et doivent rester partie intégrante de la Serbie... Toute autre solution représente une violation de la justice de Dieu et de la justice humaine, un acte de violence avec des répercussions à long terme, tant pour les Balkans que pour l'Europe tout entière." Le mélange des genres, religion et nationalisme, a toujours été source de guerres. Que nous réserve l'avenir dans les Balkans, troublés depuis plus de cent ans ?

2007-10 >> Nouvelle cathédrale
Les albanais catholiques ne représentent que 5% de la population totale (environ 2.000.000 d'habitants) du Kosovo. Une nouvelle cathédrale est en construction à Pristina. Elle portera le nom de Mère Teresa, l'albanaise la plus connue au monde dans l'histoire récente.

2004-04 >> Kosovo: destructions programmées
Seize églises et monastères serbes orthodoxes, pour la plupart joyaux d'architecture médiévale, ont été démolis au Kosovo depuis le début des violences du 18 mars. Depuis 1999, plus de 150 églises et monastères serbes ont été détruits au Kosovo par des albanais. L'Église orthodoxe de Serbie s'engage à participer à leur reconstruction.

2002-09 >> Unis et solidaires
Les Églises européennes sont inquiètes des violences et des attaques délibérées contre les lieux saints orthodoxes serbes, au Kosovo. Les responsables religieux demandent que la communauté internationale assure la protection de l'héritage spirituel et culturel. "Une solution durable pour la paix dans cette région ne peut que se baser sur une situation de tolérance et de respect pour toutes les communautés ethniques et religieuses."

2002-04 >> Femmes en noir
Depuis 1988, date de la première Intifada, des femmes juives portent le deuil de la paix. Tous les mercredi, tout en noir, elles se rassemblent sur une place pour manifester, pour contester. Des Arabes, les ont rejointes. Actuellement, un peu partout des veuves, des mères, des épouses, des fiancées, manifestent contre les atteintes aux Droits de l'Homme, à Ankara, à Belgrade, à Séville, à Paris; toujours en noir, elles aussi.

2001-02 >> Espoir de réconciliation
Dans ce pays où la guerre des Balkans a dressé les peuples les uns contre les autres, on signale un geste de réconciliation: une radio orthodoxe accorde une heure de diffusion à une radio catholique (4 % de la population) en langue serbe.

2001-01 >> Églises catholiques orientales
On distingue les Melkites (1 million de fidèles, surtout au Proche Orient), les Ukrainiens (5 millions), les Grecs catholiques roumains (près de 1 million), les Catholiques byzantins (2.000 en Grèce et Turquie, 20.000 en Bulgarie, 280.000 en Hongrie, 50.000 en ex-Yougoslavie, 250.000 Slovaques, 500.000 Ruthènes en Ukraine et aux USA).

1999-12 >> Les Droits de l'Homme au 19e et 20e siècle
"Plus vous tuerez, plus vous me ferez plaisir" aurait dit un général américain à ses soldats chargés de représailles aux Philippines, au siècle dernier. Cela semble aussi être encore aujourd'hui le mot d'ordre en Tchetchénie, au Kurdistan, en Afrique centrale, comme en Bosnie, en Serbie. Mais, maintenant, on a des tribunaux internationaux: les droits de l'Homme avancent un peu.

1999-12 >> Dix ans pour vaincre la violence
Le Conseil oecuménique des Églises est intervenu au Kosovo pour appeler à une "solution durable". Il a mis sur pied un programme mondial de dix ans (2001-2010) pour engager les chrétiens à vaincre la violence dans les foyers, dans la rue, entre les groupes religieux et ethniques. L'ONU ayant fait le même choix, on parlera réconciliation, repentance, justice, réparation, pardon. Mais il ne suffira certainement pas d'en parler!

1999-03 >> Contribuer à la paix
L'Église orthodoxe serbe, assez présente au Kosovo majoritairement musulman, tente de contribuer à la paix. Le Patriarche, 84 ans, s'est déplacé spécialement à Rambouillet. En 1997, il avait condamné la politique "ethnique" (raciste) de Milosevic, au nom du respect de toutes les différences.

1998-11 >> Les catholiques
Au Kosovo, 2.000.000 d'habitants, 90 % d'Albanais et musulmans; 60.000 catholiques - dont 1.500 Croates (diocèse de Skopje-Prinzen: un évêque, 37 prêtres, 80 religieuses, presque tous albanais).

1998-05 >> Artisans de paix
Le Vendredi Saint, les négociateurs anglais et irlandais ont signé un accord. Entériné depuis par le vote de tout le pays. Reste à le mettre en pratique! Dans le Pacifique, la Papouasie-Nouvelle Guinée et Bougainville cherchent à rendre définitif le cessez-le-feu d'avril. En Israël, comme en Yougoslavie, les artisans de paix ne manquent pas, mais sans succès.

1997-09 >> Difficiles retours
Les accords internationaux prévoient le retour des réfugiés dans leurs villes et villages. Mais les communautés s'entourent de frontières invisibles mais bien réelles, et cherchent l'homogénéité ethnique, malgré l'action de certains évêques.

1997-09 >> Barbares, barbaries
L'ETA assassinant froidement un otage (la 816e victime!) en Espagne, les soldats de Kabila au Zaïre éliminant méthodiquement les réfugiés hutus du Rwanda, les islamistes en Algérie, les différents peuples s'entretuant en ex-Yougoslavie, ramènent l'humanité aux époques de barbarie qu'on aurait pu croire terminées. "Donne-nous la paix!"

1997-06 >> Même sauvagerie
Au Zaïre se répètent les mêmes crimes, les mêmes drames, que nous avons connu en Bosnie il y a peu, ou au Cambodge il y a plus. L'ONU, comme l'Union européenne en Yougoslavie, apparaît bien démunie. Dans les "combats des chefs", y a-t-il d'authentiques civilisés?

1997-04 >> Recomposition religieuse
En Croatie, les différentes confessions chrétiennes (catholiques, serbes orthodoxes, luthériens, réformés et baptistes) ont créé un conseil oecuménique. En Bosnie, les évêques orthodoxes semblent prendre leurs distances vis à à vis de Belgrade (patriarche Pavie) , du président Milosevic et du gouvernement de Pale.

1997-02 >> L'Église orthodoxe se démarque
Habituellement et traditionnellement du côté du pouvoir en place, même très "musclé", l'Église orthodoxe de Serbie (35 évêques et métropolites) a pris position en faveur des manifestants de Belgrade, pour la démocratie.

1995-09 >> Les baptisés
Banja Luka et Mostar sont des évêchés catholiques, de même que Zagreb, Split et Dubrovnik en Croatie, Skopjé en Macédoine, Sarajevo en Bosnie, et plusieurs autres villes moins connues. La croix pectorale du cardinal archevêque de Sarajevo a été faite d'éclats d'obus! Les Serbes sont en majorité orthodoxes.

1995-07 >> Mémoire et pardon
Les commémorations de la fin de la seconde guerre mondiale ont amené à s'interroger sur la mémoire et le pardon. En Argentine, d'anciens bourreaux ont besoin de parler pour oublier et se faire pardonner un peu. En Yougoslavie, cinquante ans après, la mémoire interdit le pardon et pousse à la revanche. Au Cambodge comme au Rwanda, il faut laisser au temps de filtrer la haine, et l'esprit de revanche pour préparer un pardon, qui n'efface jamais les souvenirs, et suppose, comme tout ce qui est surnaturel, une petite grâce, un supplément d'amour. En Argentine, la hiérarchie catholique muette (sauf deux exceptions) au temps de la dictature hésite entre amnésie et repentir. En Allemagne, les évêques parlent aujourd'hui de 1945 comme d'une "libération d'un régime criminel".

1994-07 >> Continent des réfugiés
Aux 6 millions de réfugiés accueillis pas des pays voisins s'ajoutent, en Afrique, 13,5 millions de personnes déplacées, réfugiés dans leur propre pays. L'aide humanitaire tente de remédier à leur détresse, mais le Parlement européen est invité à remédier aux causes, et les pays européens à suivre avec souplesse les procédures de demande de statut de réfugié. En ex-Union soviétique, les personnes déplacées sont 25 millions, en ex-Yougosalvie, 4 millions. Le Conseil oecuménique des Eglises déplore les mesures resrictives des pays européens.

1994-06 >> Persécutions
Dans une région bosniaque contrôlée par les Serbes, on ne compte plus que 28.000 catholiques au lieu de 70.000 auparavant. On signale des meurtres et des tortures, des cimetières dévastés, et des églises détruites. Par des Serbes orthodoxes. En Haute Egypte, des musulmans fanatisés ont tué dans un monastère 2 prêtres et 3 fidèles. Les coptes, orthodoxes ou catholiques, sont inquiets.

1994-04 >> La haine les a tués
En Algérie, conséquence de la guerre en Yougoslavie, douze Croates, coopérants, ont été égorges avant Noël, par des extrémistes musulmans. Ils ont épargné un musulman bosniaque qui a sauvé, lui, trois compatriotes chrétiens. Le Coran dit "celui qui sauve un seul homme est considéré comme s'il avait sauvé tous les hommes". Si la haine tue, l'amour sauve.

1992-02 >> Chrétiens pour la paix
En Yougoslavie, les chrétiens sont 66 % de la population (35 % orthodoxes, 30 % catholiques, 1 % protestants), les musulmans 12 %, sur 24 millions de Yougoslaves. En Irlande, sur 4 millions, les chrétiens se comptent 95 % de catholiques, 3 % d'Anglicans, 0,8 % de Protestants, 0,1 % d'orthodoxes. En Allemagne réunifiée, sur 77 millions, les chrétiens sont 76 % (35 % catholiques, 39 % protestants, 1 % orthodoxes), pour 3 % de musulmans, et 0,1 % de Juifs. Le Pape appelle à raviver l'esprit d'Assise, et réaffirme la nécessité de la prière "intense, humble, confiante et persévérante, si l'on veut que le monde devienne finalement une demeure de paix".

1992-02 >> Les musulmans en Europe
On n'en recense pas en Irlande, Luxembourg, Portugal, Espagne, Hongrie, Pologne, Tchécoslovaquie, ni dans les pays baltes. Les musulmans sont 0,1 % en Italie, Norvège et Suède; 0,2 % au Danemark et en Finlande; 0,3 % en Suisse; 0,6 % en Autriche; 1 % en Roumanie, en Belgique, aux Pays Bas, ou en Grèce; 1,6 % en Grande Bretagne; 3 % en Allemagne; 4 % en France; 10 % en Bulgarie; 12 % en Yougoslavie; 70 % en Albanie; 99 % en Turquie.

1992-02 >> Oui à la vie
Le Conseil des Eglises chrétiennes de France (CECF) qui regroupe catholiques, orthodoxes et protestants, est clair: "Non au rétablissement de la peine de mort", le commerce des armes est une "plaie de nos sociétés", "construisons la paix en Yougoslavie". En Afrique du Sud, la condamnation du meurtrier d'un prêtre a été l'occasion pour les évêques de rappeler leur opposition à la peine de mort. "Notre Dieu est le Dieu des vivants".

1991-06 >> Missionnaires des marins
Depuis 5 ans, un prêtre, électricien, navigue entre Afrique et Asie à bord de navires libériens, dont les équipages sont souvent composés d'Indiens et de Philippins. A Abidjan, les Fils de la Charité accueillent des marins béninois, philippins, français, yougoslaves, nord-américains.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Louis FROMY s.m.a.

Missionnaire en Côte d’Ivoire, journaliste, animateur missionnaire en France.

(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995