LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Niger

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2012-05 >> Une famine de plus, et de trop
Après le Mali, le Niger et le Burkina Faso, c'est au Sénégal de faire appel à l'aide internationale : 8 millions de personnes y sont confrontés à une crise alimentaire. Sur toute l'étendue du Sahel (du Sénégal à la Somalie) on compte 12 millions de personnes menacées par un manque réel de sécurité alimentaire. "Donnez-leur vous-mêmes à manger" a dit Jésus aux apôtres ; ce qui appelle notre solidarité généreuse.

2012-02 >> Hérauts de l'espérance, 200 évêques assemblés
Une Conférence épiscopale régionale de l'Afrique de l'Ouest regroupant les évêques de 16 pays africains anglophones (Gambie, Ghana, Libéria, Nigéria, Sierra-Léone), francophones (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo) et lusophones (Cap-Vert, Guinée-Bissau) vient de se constituer. "Leur projet est celui d'une Église engagée de tout son poids en faveur de la paix, de la liberté et du développement, d'une Église en première ligne contre tout ce qui déshumanise l'homme, d'une Église qui offre à tous ses enfants le trésor de la Bonne Nouvelle". Selon le pape, "Nous devons être des hérauts de l'espérance..." dans un continent où règnent divisions et haines, luttes fratricides et mépris des pauvres, qui a soif de réconciliation, de justice et de paix.

2011-07 >> Redécouverte de l'Afrique
Plus de 15.000 documents ont été exhumés et répertoriés sous l'égide de l'UNESCO, dormant dans les greniers de Tombouctou au Mali, en Mauritanie et au Niger. Ces manuscrits ont été cachés au 19ème siècle de peur de les voir pillés par les colonisateurs. Écrits essentiellement en arabe, alors langue véhiculaire de la région, entre le 13ème et le 17ème siècle (médecine, religion, histoire, chronique quotidienne, droit, et même, 500 ans avant la nôtre, une charte des droits de l'homme), ces textes prouvent l'existence d'une culture écrite florissante en Afrique pendant des siècles.

2011-06 >> Naître, et mourir
L'Afghanistan, le Niger, la Guinée Bissau, le Yémen, le Tchad, la République démocratique du Congo, l' Érythrée, le Mali, le Soudan et la République centrafricaine sont les dix pays, dont huit en Afrique, où les conditions des mères et des enfants sont les plus mauvaises au monde. Par ailleurs, chaque année dans le monde, 358.000 femmes perdent la vie des suites d'une grossesse ou d'un accouchement et environ 800.000 enfants meurent à la naissance. Auxquels il faut ajouter ceux qui perdent la vie au cours de leur premier mois de vie, à savoir au total plus de 3 millions de nouveaux nés !

2010-11 >> Afrique de l'Ouest et Centrale : Inondations
La situation en Afrique de l'Ouest et Centrale empire : 397 morts et plus de 1,8 million de personnes, dont 1,6 million en Afrique de l'Ouest (700.000 sinistrés et 800 cas de choléra au Bénin). Au Niger (5.500 sinistrés à Niamey), un phénomène d'une telle ampleur n'avait pas été observé depuis 1929. Ces inondations contribuent inévitablement à la propagation du choléra. Selon l'Organisation mondiale de la santé, plus de 52.000 cas de choléra ont été détectés depuis juin 2010 en Afrique de l'Ouest.

2010-08 >> Sahel : la famine alimente l'exode
Les sécheresses épuisent périodiquement les stocks. Cette année, faute de pluies régulières, au moins 10 millions de paysans du Sahel (surtout Mali, Burkina, Niger, Tchad, Soudan) vont être une fois de plus affamés à mort. Certains émigreront vers les villes où ils pensent pouvoir se nourrir plus facilement ; cet exode rural qui fera grossir les bidonvilles sans résoudre le problème climatique, réclame notre solidarité.

2009-04 >> Méningite à l'ouest, choléra au sud
Une épidémie de méningite a fait 931 morts (562 au Nigéria) depuis janvier dans quatre pays d'Afrique de l'Ouest, Burkina Faso, Mali, Nigeria, Niger. La "ceinture africaine de la méningite" s'étend de la Mauritanie (à l'ouest) à l'Éthiopie (à l'est), ce qui représente environ 350 millions de personnes. En 1996, sur plus de 250.000 cas on y a déploré 25.000 décès. Au Malawi et au Zimbabwé affamé, l'épidémie de choléra semble impossible à arrêter. Depuis l'explosion de l'épidémie en août 2008, les décès sont montés à 3.688 sur un total de 77.650 contaminés.

2008-09 >> Naître en Afrique
Après la Sierra Leone, le Niger, le Malawi et l'Angola, la Tanzanie est, pour les femmes enceintes, le cinquième pays à risque de l'Afrique sub-saharienne. En 2007, le taux de mortalité maternelle est de 578 décès pour 100.000 enfants nés vivants (529 en 1996). C'est inacceptable quand l'objectif du millénaire des Nations Unies prévoit une réduction du phénomène de trois quarts entre 1990 et 2015. Hôpitaux sans ressources, absence de centres médicaux dans les zones les plus reculées, transports inappropriés et surtout grande pauvreté sont les causes principales de mort prévisible des mères en Tanzanie, où l'on compte seulement un médecin pour 20.000 patients. Le gouvernement s'est engagé à réduire le taux de mortalité maternelle à 265 morts pour 100.000 enfants nés vivants d'ici 2010. Pourra-t-il y arriver ?

2008-07 >> La Fondation pour le Sahel
"Aimer avec des actes". Créée, en 1980, par Jean Paul II pour neuf pays : Burkina Faso, Cap Vert, Gambie, Guinée-Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad, la Fondation lutte contre la désertification et ses causes, et vient au secours des victimes de la sécheresse. En 2007, 205 projets ont été financés (projets communautaires de formation et de réalisation pour le développement rural et durable, et la lutte contre la pauvreté.

2008-05 >> Le Niger à Lourdes
Début juin, on entendra des cantiques en zerma et haoussa à la grotte de Lourdes : pour la première fois de son histoire, le diocèse de Niamey (6 millions d'habitants, à peine 15.000 chrétiens) organise un pèlerinage diocésain : quarante inscrits.

2007-11 >> Vaincre la famine
Les centres nutritionnels de l'Église catholique au Niger sont souvent l'unique espérance pour la population épuisée par la famine. Au début de la crise alimentaire, il y avait 5 centres nutritionnels ; 5 autres ont été créés depuis. Priorités : les enfants sous-alimentés, les femmes enceintes et les malades du sida.

2007-10 >> Sahel : Inondations, épidémies...
Vingt-deux pays d'Afrique de l'Ouest, du Centre et de l'Est sont touchés depuis juillet par des pluies diluviennes qui ont fait plus d'un million et demi de sinistrés et plusieurs centaines de morts. Les pays les plus sévèrement touchés sont le Burkina Faso, le Ghana, le Niger, le Mali, le Togo, le Soudan, l'Ouganda et l'Éthiopie. Les inondations ayant détruit récoltes et provisions et endommagé les infrastructures, il est désormais à craindre des pénuries alimentaires ainsi qu'une aggravation du risque d'épidémies. On pense toutefois que les prévisions de production agricole pour l'année 2007-2008 resteront favorables, au moins en Afrique de l'Ouest.

2007-06 >> Microcrédit boule de neige
Une association de France, relayée par des ONG locales, finance des prêts en argent ou en nature au Bénin, au Cambodge et à Madagascar. Chaque prêt remboursé (à 97%) sert pour d'autres. En 3 ans elle a déjà envoyé 110.000 € (prêt moyen 42€) ; elle compte s'implanter maintenant au Niger ou au Mali.

2006-11 >> Enfants en danger de mort
A cause de la malnutrition un enfant nigérien sur quatre n'atteint pas l'âge de 5 ans et beaucoup de ceux qui survivent subissent des lésions irrécupérables. La moyenne de vie ne dépasse pas les 42,1 ans et le pays compte un des revenus par tête les plus bas au monde. D'après les Nations-Unies, la famine a déjà touché plus de 3,6 millions de personnes, dont 800.000 enfants contaminés par la malnutrition aiguë.

2006-10 >> L'Afrique a faim et soif
Plus de 1,2 milliards de personnes dans le monde n'ont pas d'eau potable et environ 2,7 milliards ne disposent pas d'un système d'assainissement adéquat. En Afrique, le continent disposant seulement de 9% à 11% des ressources d'eau au monde, 43 des 53 nations souffrent de faim chronique. La situation est particulièrement grave dans les zones rurales, où résident 70% de la population. En Afrique subsaharienne, en Éthiopie, au Rwanda et en Ouganda, quatre enfants sur cinq utilisent des eaux non protégées ou doivent marcher plus de quinze minutes pour trouver des sources d'eau potable... La famine au Niger (presque 12 millions d'habitants) a touché déjà plus de 3,6 millions de personnes, dont 800.000 enfants contaminés par la malnutrition aiguë.

2006-04 >> Épidémies, vaccins
Près de 3.000 morts en janvier-février au Burkina Faso. Mais d'autres pays (Côte d'Ivoire, Niger, Mali) sont également touchés, dans une moindre mesure, par cette vague de méningite : 5 à 10 % des malades décèdent, habituellement dans les 24 à 48 heures ; elle entraîne des lésions cérébrales, une surdité partielle chez 10 à 20 % des survivants. En 1996, l'Afrique subsaharienne - connue pour être la "ceinture de la méningite", a enregistré la plus importante flambée avec 250.000 cas et 25.000 décès. Le vaccin confère une immunité de 2 à 3 ans mais protège mal les enfants en bas âge. En outre, la mortalité liée à la rougeole est descendue de 48% passant de 871.000 décès en 1999 à 454.000 en 2004, grâce aux campagnes de vaccination. Mais elle cause encore 216.000 morts/an en Afrique (234.000 en Asie).

2006-02 >> Une église jubilaire
L'Église du Niger a 75 ans. Sur près de 12 millions d'habitants, seuls 20.000 à 25.000 sont catholiques, souvent isolés, pour deux diocèses. “Il ne faut pas se contenter de faire une pastorale classique, mais au contraire élargir les horizons, aller à la rencontre des hommes, des femmes, des jeunes, des enfants. Lorsqu'un chrétien ne cache pas son identité, qu'il célèbre sa foi et s'engage au service des autres, il est reconnu et respecté par les musulmans. À la suite de la sécheresse et de la famine de l'an dernier, nous avons multiplié les initiatives de solidarité” raconte l'évêque africain de Maradi.

2005-09 >> Menaces de famine
L'aide internationale tarde à venir. Plus de 3 millions de nigériens sont menacés par la famine dont 150.000 enfants (sur 800.000). Et l'ONU craint que la famine gagne le Burkina, le Mali et la Mauritanie, eux aussi envahis par les criquets.

2004-05 >> Non au serment sur le Coran
Le syndicat autonome des magistrats nigériens a décidé de boycotter les élections du 29 mai pour protester contre l'obligation de prêter serment sur le Coran avant de prendre part à la supervision du scrutin.

2001-04 >> Artisans de paix
En novembre dernier au Niger, en 1996 au Mali, en présence des autorités, on a allumé des "flammes de la Paix", pour brûler des armes (plus de 3.000 au Mali). Les Africains voudraient vivre en paix malgré les trafiquants d'armes!

1999-02 >> Ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire
Les journalistes sont dangereux pour les dictateurs, car ils disent ce qu'ils voient et ce qu'ils entendent. Pius Njawé, directeur du "Messager", le plus important journal indépendant camerounais et animateur de plusieurs organisations pour la liberté d'expression au Cameroun et en Afrique, a été emprisonné 10 mois à Douala. Il était accusé d'avoir publié de fausses informations sur l'état de santé du président de la République, Paul Biya. Le "Messager" a été mis 34 fois sous séquestre en 1998! En 1997, le Cameroun a été jugé le pays d'Afrique le plus répressif en matière de liberté de la presse. Dans les pays en crise, de graves abus sont encore commis: au Niger dont la situation s'est améliorée après l'arrivée du général Abubakar, mais où de nombreux journalistes sont encore en prison mais aussi au Ghana et au Gabon, au Tchad, en Zambie, au Congo, en Namibie. On neutralise des témoins gênants.

1998-01 >> Session de formation FIACAT
L'été dernier, à Yaoundé, 56 Africains de quatorze nationalités (Bénin, Burkina-Faso, Burundi,Cameroun, Centrafrique, Congo-Brazza, Congo-Kinshasa, Côte d'Ivoire, Madagascar, Niger, Rwanda, Sénégal, Tchad et Togo) ont suivi la première session de formation de la FIACAT sur la défense des Droits de l'Homme. A charge pour eux de conscientiser les familles, les paroisses, leurs concitoyens. La FIACAT, Fédération Internationale de l'Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture, existe depuis dix ans, et opère dans vingt sept pays.

1994-12 >> Coopérants volontaires
Les volontaires pour une coopération passent soit par la D.C.C. (Délégation catholique pour la coopératon), soit par le S.C.D. (Service Coopération et Développement), soit par la Fidesco (dépendant de l'Emmanuel). Le S.C.D. soutient plusieurs projets "enfants des rues", en Amérique latine (Brésil, Chili, Colombie, Equateur), en Afrique (Burundi, Cameroun, Congo, Mali, Niger, Centrafrique, Rwanda, Sénégal) et en Asie (Vietnam).

1993-01 >> Africains missionnaires
A l'automne dernier, ont été ordonnés les 3 premiers Nigérians des Missionnaires d'Afrique (Pères Blancs du Cardinal Lavigerie), et, pour les Missions Africaines, le premier Africain, Ghanéen nommé au Niger.

1992-09 >> L'aide africaine
L'Eglise du Niger a besoin d'aide, africaine de préférence. Actuellement, deux prêtres français, mais deux du Burkina Faso et un autre du Bénin, sont venus renforcer le personnel en place, et les religieuses africaines, de congrégations et de pays divers, sont une vingtaine sur les 80 que compte le diocèse. 5 jeunes se préparent au sacerdoce.

1992-07 >> Jésus, c'est vrai
Du côté de Maradi, au Niger, Mgr Romano, évêque de Niamey, demande à une femme pourquoi elle veut devenir chrétienne. "Parce que je sens au fond de moi, que tout ce qu'on me dit sur Jésus, c'est vrai"! Elle sera baptisée dans trois ou quatre ans; jusqu'ici il était impossible de leur annoncer la Bonne Nouvelle. 40 à 50 villages des environs demandent à connaître "le chemin de Jésus". Au Niger, les catholiques sont 15.000 (dont 2.500 du pays) sur 7.500.000 habitants; 9.000 sont des étrangers d'Afrique, et 4.000 d'autres continents. Les principales activités de la mission sont la scolarisation, la services de santé, la promotion féminine; et à travers ce compagnonnage, le dialogue inter-religieux est parfois très profond.

1992-07 >> Le désert a fleuri
Durant 15 ans chez les Touaregs, le Père Desbos les a aidés à faire refleurir le désert. Elever des digues pour retenir l'eau, disposer des pierres pour empêcher l'érosion du sol, construire des oasis en forme de croissants de lune où l'on puisse cultiver... sans recourir aux agences internationales, avec les gens, avec beaucoup de patience, il a repris 100 hectares au désert, semés du mil et du sorgho, plantés des arbres vigoureux. Magnifique réussite humaine et missionnaire: incarnation du Sauveur aujourd'hui, que la télévision du Niger a exaltée!

1991-06 >> Claire Amitié
Au nouveau Foyer Claire Amitié de Bobo Dioulasso (Burkina Faso), 4 animatrices: une Burkinabé ayant servi au Niger, une Ivoirienne, une Malienne venant du Sénégal, et une Française arrivant de Côte d'Ivoire.

1991-04 >> Peuples ignorés: Touaregs et Kurdes
Les Touaregs vivent dans 5 pays: 900.000 au Niger, 800.000 au Mali, 100.000 en Algérie, 50.000 en Lybie et quelques milliers au Burkina Faso. Au Niger et surtout au Mali, ils souffrent de la répression gouvernementale. Les Kurdes, eux aussi, vivent dans plusieurs pays: Turquie, Russie, Iran et Irak. Eux aussi, en Turquie comme en Irak, ont à souffrir de n'être pas reconnus dans ces pays, et d'être (lâchement) ignorés de la communauté internationale!

1990-11 >> 60 % de moins de 20 ans
L'Eglise catholique au Niger fait un très gros effort de formation des chrétiens, pour qu'ils - et elles - prennent des responsabilités dans les communautés. 60 % de la population a moins de 20 ans.

1990-08 >> Des musulmans à Caritas
Mgr Romano, haut-mamais évêque de Niamey, note que Caritas est un lieu privilégié de rencontre entre chrétiens et musulmans. "La moitié des bénévoles et du conseil d'administration sont des musulmans."

1990-04 >> LES F.M.M. Catholiques, internationales
Lors d'une rencontre des Franciscaines missionnaires de Marie en Afrique, près de Kinshasa, les déléguées venaient de douze provinces: Afrique du Sud, Angola, Burkina, Congo, Ethiopie, Ghana, Kenya, Libéria, Madagascar, Maurice, Mauritanie, Mozambique, Niger, Sénégal, Togo, et Zaïre. Sur 9.000 dans le monde, elles sont 973 en Afrique (174 au Zaïre, dont 98 du pays). Elles se sont préoccupé des vocations, et de l'accompagnement et de la formation des aspirantes, novices et professes temporaires.

1990-03 >> Communauté missionnaire
Depuis le mois d'octobre dernier, chaque mois un jeune de Makalondi, une chrétienté gourmanché du Niger, est dépêché auprès du Père qui s'occupe des Gourmanchés au Bénin. Laissant femmes et enfants, et même récolte "elle sera faite par les autres chrétiens du village", ils aident à l'évangélisation. Jeunes dans la foi, et déjà missionnaires.

1989-11 >> Scoutisme et Tiers Monde
Plusieurs unités sont parties cet été avec le CCFD, au Niger, au Maroc, en Inde, en Côte d'Ivoire, en Guinée, au Rwanda... pour découvrir d'autres réalités, construire des solidarités, élaborer une action à long terme.

1989-06 >> 7 millions d'habitants, 40 prêtres
Premiers missionnaires arrivés vers 1930 au Niger, et diocèse de Niamey créé en 1961... L'essentiel du personnel est formé de Rédemptoristes (22), mais y travaillent aussi des Pères des Missions africaines de Lyon, et des prêtres fidei donum, ... moins de quarante en tout! En proportion, nous aurions 320-350 prêtres en France!

1989-05 >> Banque de buffles
La mission est aussi libération, développement. En Thaïlande, la Société de Saint Vincent de Paul prête aux fermiers pauvres une buffles. Ils en sont propriétaires quand ils ont donné en retour deux bufflonnes. Celles-ci peuvent être ensuite prêtées à d'autres. Ces "banques de buffles" créées en 1971 et imitées depuis (au Niger par exemple après la sécheresse vers 1975) libèrent les pauvres des banquiers.

1988-04 >> Jeunes Eglises missionnaires
Angoulème, début septembre 1987, l'abbé Edouard Sawadogo, de Koudougou au Burkina Faso, envoyé comme fidei donum par Mgr Tapsoba à Mgr Roi, est nommé vicaire à Jarnac. L'abbé Ouedraogo, originaire du diocèse de Ouagadougou, également au Burkina Faso est fidei donum missionnaire au Niger, dans le diocèse de Niamey, au Niger. Le supérieur général des Pères Blancs a accueilli le premier Père Blanc indien de l'Eglise orientale, Mathieu Pathilchirayic, ordonné prêtre à Ramankary, au Kérala, pour la mission.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995