LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Mongolie

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2012-03 >> Église vivante et crucifiée
L'archidiocèse de Taiyuan compte actuellement plus de 100.000 fidèles, en majorité paysans et ouvriers. Il dispose également d'une soixantaine de prêtres et d'une centaine de religieuses, d'un certain nombre de dispensaires et d'un centre social. Un évêque coadjuteur, a été consacré en 2010 avec l'approbation du Saint-Siège et la permission des autorités chinoises. Par contre, en Mongolie intérieure cinq prêtres de l'Église souterraine de Suiyuan ont été appréhendés par la police.

2012-02 >> Peine de mort abolie
L'abolition de la peine de mort représente un changement fondamental pour la nation et un moment crucial pour le respect des droits humains dans le pays. Au Myanmar, malgré les condamnations continuelles, la peine capitale n'est plus appliquée depuis 1988.

2010-08 >> Premiers fruits
Cette mission a débuté il y a dix ans. Aujourd'hui, 50 missionnaires, religieux et religieuses, animent 3 paroisses, et ils rendent grâce pour 200 adultes mongols baptisés après deux ans de préparation. Mais... tandis que le curé et son assistant laïc étaient emmenés par la police chinoise, l'unique église, officiellement enregistrée, qui avait subsisté malgré le régime communiste, a été démolie, de nuit !

2009-02 >> Sept diocèses
La Mongolie est divisée en 7 diocèses. Aujourd'hui il y a plus de 250.000 catholiques dans la steppe mongole.

2007-11 >> Prudence pour inculturer
Les missionnaires (près de 60) originaires de plus de 12 pays, de culture africaine, italienne, coréenne, indienne, ou d'ailleurs, sont très attentifs à la culture locale. Mais ils restent prudents. "Lorsque les catholiques mongols auront atteint une certaine maturité, ils seront prêts à exprimer leur foi de leur propre manière et l'inspiration pour une inculturation réelle viendra alors naturellement", pense un missionnaire congolais.

2007-04 >> Missionnaires de Corée en Mongolie
Oeuvrant parmi 56 missionnaires (de différents ordres masculins et féminins) provenant de 14 pays du monde, des soeurs missionnaires coréennes ont ouvert un centre spécialement pour l'instruction des jeunes ruraux. Outre cette congrégation, sont aussi présentes, pour cette communauté naissante de 370 baptisés, les Missionnaires de la Charité de Mère Térésa, et les Soeurs de Saint Paul de Chartres.

2006-11 >> Elle meurt à 106 ans !
Une religieuse belge vient de mourir à 106 ans, missionnaire 20 ans en Mongolie, 6 aux Philippines, près de 30 à Hongkong au service des réfugiés chinois, et 20 en Belgique, en retraite dans la prière.

2006-04 >> Une mission naissante
Quand les premiers missionnaires catholiques, un belge et deux philippins, sont arrivés en Mongolie en 1992, personne n'avait jamais entendu parler de Jésus dans ce pays. Actuellement 56 missionnaires de 14 pays africains, asiatiques, européens et latino-américains travaillent en Mongolie, dans 3 paroisses (300 baptisés mongols). Cette année ils célébreront entre 80 et 100 baptêmes. Le gouvernement permet l'éducation catholique et a même demandé de l'aide dans les secteurs éducatif et social.

2004-03 >> Missionnaire
Un prêtre du diocèse de Taejon en Corée du Sud est parti en mission au Japon, dans le diocèse de Sentai. L'Eglise de Corée a en outre envoyé récemment des missionnaires en Mongolie et à Taïwan.

2002-08 >> La mission s'enracine
Simple territoire de mission depuis 1992, la Mongolie devient une Préfecture apostolique. Y travaillent 6 prêtres missionnaires, dont 2 sont des prêtres diocésains coréens fidei donum, et 13 religieuses de 3 congrégations. Le Préfet apostolique est un religieux philippin de 53 ans, depuis 10 ans déjà dans le pays. La communauté rassemble 130 personnes; 6 Salésiens ouvriront bientôt une École technique. 2 nouveaux prêtres et 1 diacre ont été ordonnés par le Cardinal Sepe, en visite canonique en Mongolie.

2002-02 >> Le rôle des missionnaires se transforme
Le nombre des évêques autochtones augmente constamment. Et le rôle des Instituts Missionnaires se transforme. Grâce à un épiscopat local, l'Évangile parvient à trouver les instruments pour évangéliser et donner à la foi une expression conforme à la culture. La croissance de l'Église locale est démontrée par le nombre des missionnaires africains. Des Comboniens soudanais travaillent en Amérique Latine, un Scheutiste congolais en Mongolie, des religieuses béninoises en Amérique, ivoiriennes ou congolaises en Italie... La présence des Instituts prend des caractéristiques nouvelles. "Nous mettons à disposition nos façons de travailler et nos charismes pour des exigences spécifiques des diocèses. Nous restons spécialistes de la première évangélisation."

2001-12 >> Orthodoxes et Catholiques
A Ulan Bator, la capitale mongole, en juillet dernier, a été posée la première pierre d'une église orthodoxe; et depuis fin octobre, fonctionne une école professionnelle où les Salésiens éduquent les enfants de la rue.

2001-10 >> L'Église se développe
A Erdenesant (Myanmar), à plus de 200 km de la Capitale, vers la Chine continentale, vit un prêtre coréen; il a créé dans cette localité éloignée de tout une ferme destinée à la production de pommes de terre et de grain, aliments de base de la population. Il termine actuellement la construction d'une chapelle en bois qui deviendra ainsi l'avant-poste de la première évangélisation dans cette région.

2001-04 >> Échange entre Églises
L'Église "officielle" de Chine a envoyé en Mongolie des religieuses de cinq couvents en habit religieux pour acheminer des vivres aux victimes de l'hiver. L'étonnement des Mongols, relayé par la presse, a fait connaître l'Évangile; "la langue n'était pas une barrière", témoigne une Soeur. Pentecôte renouvelée!

2001-01 >> Missionnaires
Deux jeunes femmes de Hong-Kong, dont l'une de famille non catholique, vont rejoindre au Cambodge, pour deux ans, une autre missionnaire laïque. 800 personnes, dont le Cardinal Wu, étaient présentes à leur messe d'envoi et de départ. Deux prêtres Fidei donum coréens du diocèse de Taejon missionnent en Mongolie.

2000-12 >> Envois en Mission
84 Salésiens, 4 Filles de Marie Auxiliatrice et 23 laïcs du Volontariat International pour le Développement (VID) sont partis en mission en novembre. Les Salésiens sont plus de 17.000 dans 126 pays. Les nouveaux missionnaires étendront la présence salésienne à la Mongolie, l'Azerbaïdjan, le Koweït, l'Irak, et l'Île Maurice.

1999-06 >> Les moins de 1 %
Sept pays d'Asie très peuplés (380 millions en tout) comptent moins de 1 % de catholiques. Ce sont: le Japon 0.35 % (125 millions), le Pakistan 0,8 % (129 millions), la Thaïlande 0,7 % (60 millions), le Bangladesh 0,.19 % (120 millions), le Bouthan 0,06 % (0,8 millions), la Mongolie 0,04 % (2,3 millions), le Népal 0,02 % (22 millions).

1999-05 >> L'Église s'enracine
Pâques 1999: huit jeunes femmes et deux enfants baptisés, 87 Mongols catholiques; 17 missionnaires (6 religieux, un prêtre Fidei Donum de Corée, 10 religieuses, dont 4 Soeurs de Mère Térésa), profession religieuse d'un missionnaire philippin. Les débuts de la mission en Mongolie ne datent que de 1992.

1998-05 >> Diversité, signe d'universalité
En Mongolie, les missionnaires viennent d'Afrique (Congo RDC), d'Asie (Bangladesh, Corée, Inde, Phippines) et d'Europe (Belgique, Italie, Pologne). Ils forment une seule famille, témoignant de l'universalité de l'Église.

1998-04 >> Résurrection
En 1329 fut créé par le Pape Jean XXII l'évêché de Samarkand chez les Mongols. En 1920, l'église de Samarkand avait été confisquée. En 1998, elle vient d'être rendue.

1997-05 >> Croissance de l'Église
Plus de 20 jeunes vont être baptisés à Oulan Bator à Pâques. La mission progresse. Les chrétiens mongols sont aujourd'hui une soixantaine. Outre les Missionnaires du Coeur Immaculé de Marie, six prêtres et frères et trois religieuses, quatre Soeurs de St Paul de Chartres, coréennes, et quatre Missionnaires de la Charité, de Mère Térésa, sont à l'oeuvre en Mongolie.

1997-02 >> Les orthodoxes à Pékin
Jusqu'en 1955 les Orthodoxes (russes) étaient présents à Pékin. Ils avaient ensuite quitté la Chine. Ils vont y revenir, comme aussi en Mongolie.

1996-08 >> Un missionnaire zaïrois meurt
Un jeune religieux missionnaire zaïrois de 28 ans, en stage pastoral auprès de enfants des rues, le seul parlant parfaitement la langue mongole, est décédé d'un arrêt cardiaque. Mystère de la Croix, mystère pascal.

1996-02 >> Un nouvel évêque
Le diocèse de Wumeng, en Mongolie intérieure, en Chine, n'avait plus d'évêque depuis trente deux ans! Les dix mille chrétiens, dont 35 prêtres et 16 séminaristes y vivant viennent enfin de recevoir un nouvel évêque de 67 ans, élu par les prêtres.

1995-09 >> Les premiers baptêmes
A Oulan Bator, 13 adultes Mongols ont été baptisés à Pâques par un prêtre philippin, et confirmés à la Pentecôte par un évêque sud-coréen. Les catéchumènes sont une vingtaine. La mission composée de 2 Belges et 4 Philippins, tous Scheutistes, (2 frères et 2 prêtres), date de 1992. Les Mongols sont bouddhistes à 96 % et musulmans pour 4%.

1995-06 >> Évangélisation
Le curé de la cathédrale de la capitale a demandé à ses paroissiens, pour son jubilé, d'amener des non-chrétiens à la foi. En 1994, 170 adultes ont été baptisés après 3 mois de catéchisme. L'évêque, 84 ans, nommé en 1951, est à la tête de 40.000 catholiques rien qu'à Hohhot.

1994-12 >> Présence catholique
Les missionnaires belges ont converti des Mongols au siècle dernier. Actuellement, ces Mongols sont 3.000 dans le Sud du pays, visités épisodiquement par un prêtre chinois (3 jours de voyage depuis Pékin) qui a appris spécialement le mongol.

1994-01 >> Une ouverture limitée
Depuis avril 1990, les Églises chrétiennes ont la possibilité de s'établir en Mongolie, traditionnellement bouddhiste. Des organisations évangélistes, américaines souvent, ont envoyé enseignants et missionnaires. A Oulan Bator, la capitale, trois prêtres catholiques, engagés dans des actions humanitaires, se sont établis et apprennent la langue mongole. Mais, à cause des conversions, l'État pourrait édicter des restrictions.

1993-12 >> Créer des liens
Fin octobre dernier, neuf nouveaux ambassadeurs auprès du Vatican ont présenté leurs lettres de créance. C'était la première fols pour le Swaziland et la Mongolie. Les autres représentaient tous les continents: Lettonie, Singapour, Burkina Faso, Congo, Guinée, Soudan, Zambie. Jean Paul II a parlé du "clair désir du Saint Siège d'entretenir des rapports fraternels avec tous les peuples de l'humanité, que les fidèles catholiques en soient une proportion importante ou modeste."

1993-04 >> Mission humanitaire
Oulan Bator, en Mongolie, 2,6 millions d'habitants, 200 chrétiens, 50 catholiques, trois missionnaires scheutistes (2 Philippins et 1 Belge) qui pensent commencer leur travail missionnaire par trois projets humanitaires: une école de langue, un orphelinat et quelque chose pour les jeunes. D'autres congrégations missionnaires sont attendues.

1991-02 >> 2 nouveaux évêques
Deux nouveaux évêques - les premiers depuis 1957 - ont été ordonnés pour l'Eglise officielle. On compte en Mongolie aujourd'hui une centaine de prêtres et 80 églises ont été rouvertes. En 1949, il y avait 220.000 baptisés, 400 prêtres et 600 églises.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995