LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Myanmar

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2012-02 >> Peine de mort abolie
L'abolition de la peine de mort représente un changement fondamental pour la nation et un moment crucial pour le respect des droits humains dans le pays. Au Myanmar, malgré les condamnations continuelles, la peine capitale n'est plus appliquée depuis 1988.

2012-01 >> L'Église a survécu
En dépit des épreuves (missionnaires expulsés en 1966, écoles et hôpitaux nationalisés), l'évangélisation et le service de la charité ont malgré tout continué dans ce pays où les catholiques représentent 1% de la population (tous les chrétiens 4%). On est passé de 8 à 16 diocèses ; de 300.000 fidèles à 750.000 ; de 150 à 750 prêtres ; de 400 à 1.600 religieuses ; et des catéchistes par centaines. Gloire à Toi, Seigneur !

2011-07 >> Un nonce près de l'ASEAN
Créée à la fin des années 1960, l'Association des pays du sud-est asiatique (ASEAN), rassemble actuellement dix pays membres (plus de 560 millions de personnes) : Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande, Brunei Darussalam, Viet Nam, Lao, Myanmar, Cambodge. Parmi les buts de l'ASEAN se trouve la promotion de la croissance économique, la paix et la stabilité régionale, l'amitié et la coopération entre les peuples. L'Église, par un nonce, partagera leurs joies et leurs peines.

2010-01 >> Autonomie forcée
Conséquence de la crise, l'aide étrangère continuant de chuter, les séminaires (20 petits, 3 grands) manquent de ressource ; les futurs prêtres élevent des porcs, et cultivent des fruits et légumes pour vivre. Les chrétiens représentent 4% (dont seulement un quart de catholiques) d'une population birmane (48 millions), bouddhiste à 89%.

2009-02 >> Boat-People
Nouveaux boat-people : des réfugiés birmans arrêtés en Thaïlande, et abandonnés sur un bateau en haute mer ! Crime contre l'humanité.

2008-11 >> Sans ressources après le cyclone
Plus de 5 mois après le passage du cyclone Nargis dans le sud de la Birmanie, (plus de 140.000 morts et 2,4 millions de sans-abris selon l'ONU), la plupart des rescapés attendent encore l'aide internationale. Malheureusement la junte a déjà entrepris de vider les camps de réfugiés, et les sinistrés sont sans ressources. Le Myanmar est bouddhiste à 89% Les chrétiens n'y représentent que 4 %.

2008-01 >> Toujours des mines
Le traité d'Ottawa proscrivant les mines antipersonnels (1997) a été signé par 158 États. Mais la Chine et les États Unis le refusent toujours, et la Russie et le Myanmar utilisent encore ces mines. Fournies par qui ?

2007-11 >> Silence radio, pourquoi ?
Pourquoi la Chine et la Russie s'opposent-elles à l'intervention de l'ONU dans ce pays ? Parce que ces deux puissances veulent qu'on les laisse faire, l'une au Tibet, l'autre en Tchétchénie. Aucun hiérarque orthodoxe n'a dénoncé la complaisance du pouvoir russe pour la junte militaire birmane.

2007-10 >> Artisans de paix
Au Myanmar plus de 72% de la population (environ 50 millions d'habitants) sont bouddhistes. 12,6% sont animistes, les chrétiens sont environ 8% et les musulmans 2,4%. Les catholiques birmans sont 623.000, distribués en treize diocèses.

2007-03 >> Combien d'enfants soldats ?
On estime qu'il y a au moins 250.000 enfants-soldats dans le monde. Les pays les plus concernés sont l'Afghanistan, le Burundi, le Tchad, la Colombie, La République Démocratique du Congo, la Côte d'Ivoire, les Philippines, le Myanmar, le Népal, le Sri Lanka, la Somalie, le Soudan et l'Ouganda, la Sierra Leone et le Liberia, ... 58 états ont pris l'engagement d'arrêter cette triste plaie du recrutement forcé des mineurs. En Somalie, il y a au moins 70.000 enfants-soldats, selon les Nations Unies, 200.000 selon plusieurs ONG.

2006-11 >> Dettes illégitimes remises
Le ministre du développement international - un titre parlant - a fait enquêter sur les ventes, il y a trente ans, aux pays du tiers-monde. Les équipements vendus (navires) profitaient plus à la Norvège qu'à ces pays. Une ardoise de 62 millions d'euros va être annulée, au profit de 5 pays (Équateur, Égypte, Jamaïque, Pérou et Sierra Leone). La remise de la dette pour le Myanmar et le Soudan aura lieu quand ils respecteront les Droits de l'homme.

2006-02 >> Les Droits de l'Homme
En 2005, les Droits de l'Homme se sont détériorés dans plusieurs pays d'Asie (Népal, Bangladesh, Inde, Indonésie, Cambodge, Myanmar, Pakistan, Corée du Sud, Sri Lanka) où enlèvements, assassinats et tortures sont en augmentation constante.

2006-01 >> Chiffres
L'Église du Myanmar - 43 millions d'habitants sous dictature militaire - compte actuellement 13 évêques, 650 prêtres, 200 séminaristes, 144 religieux, 1.774 religieuses, et 500.000 catholiques. Chaque diocèse a son petit séminaire, et il y a trois grands séminaires en tout.

2005-12 >> On déplace la capitale
Le gouvernement construit une nouvelle capitale au centre du pays, à 600 km au nord de Yangon (Rangoon). L'opposante démocrate Aun San Suu Kyi est toujours emprisonnée.

2005-04 >> Congrès eucharistique
Le 2e congrès eucharistique national a rassemblé 50.000 fidèles pour un pays où les catholiques sont à peine 2 % de la population (45 millions). Les minorités ethniques sont nombreuses au Myanmar : l'archevêque de Rangoon a remercié en dix langues !

2005-03 >> Astucieuse auto-suffisance
Pour améliorer l'ordinaire des séminaristes, une religieuse thaïlandaise venue aider pour former des religieuses et les élèves d' un petit séminaire, a lancé un élevage de sauterelles ; et c'est une réussite. Son plus grand succès n'a pas été l'importation et l'élevage des sauterelles, mais le changement d'attitude des religieuses, qui ont accepté de ne plus aller au marché acheter de la viande considérant que l'élevage représentait une source de protéines appréciable et peu coûteuse. Elle a aussi appris aux soeurs à monter une ferme aquacole, à élever des grenouilles et à développer diverses plantations, telles que le poivre noir.

2004-07 >> Une Église vivante
Cette jeune Église compte 600.000 baptisés et 1.300 séminaristes. Elle est active dans le domaine social, dirigeant des écoles, des dispensaires, des hôpitaux, en particulier dans les régions éloignées, et grâce à l'aide des congrégations religieuses. ""Notre priorité est la formation solide des prêtres et séminaristes. Nous formons aussi des prêtres pour les envoyer comme missionnaires dans d'autres diocèses à l'étranger, en particulier dans les pays d'Asie centrale. Dans un pays à majorité bouddhiste, nous travaillons beaucoup pour améliorer les rapports oecuméniques et inter-religieux."

2004-01 >> Faire place aux malades du Sida
"Je suis venu leur donner la vie, pour qu'ils l'aient en abondance." Les malades du Sida, bannis de la société et parfois même rejetés par leur famille, le rôle de l'Église est de les accueillir avec compassion. On compte en Birmanie 500.000 personnes séropositives et 46.000 sidéens sur une population de 48,3 millions d'habitants.

2002-10 >> Karen "sans frontières"
Les Karen vivent dans le Myanmar (ancienne Birmanie) oriental et la Thaïlande occidentale, souvent victimes d'abus commis par la junte militaire ( arrestations arbitraires, travaux forcés). Huit volontaires Italiens intervenant en leur faveur dans le domaine médical ont été condamnés à 2 mois de prison par les Thaïlandais pour accès illégal à partir de Myanmar.

2002-02 >> Assise: Jamais plus la guerre!
"Jamais plus la violence! Jamais plus le terrorisme! Que chaque religion, au nom de Dieu, porte sur terre Justice et Paix, Pardon et Vie, Amour!" a conclu le Pape à la fin de la rencontre interreligieuse. Alors que 200 leaders religieux priaient à Assise, l'ancien chef des forces libanaises était assassiné au Liban, et les troupes israéliennes faisaient usage de la violence dans les territoires occupés. Entre autres absents d'Assise: des représentants de Chine (environ un milliard de personnes!) de Cuba, de Myanmar et du Laos.

2002-02 >> Création d'une Caritas nationale
La Conférence épiscopale a approuvé la création de Karuna Myanmar Social Services (KMSS), qui deviendra le principal instrument socio-pastoral de l'Église locale au service de la population du Pays. La "Caritas Internationalis" continuera à apporter son aide propre.

2002-01 >> Prendre les lépreux en otage
"Le Canard Enchaîné" dont on connait la tendance, relayé par "Radio France internationale" (RFI), très influente en Afrique, accuse de "dysfonctionnement grave", la Fondation Raoul Follereau. La FRF pourrait porter plainte pour diffamation. Le président Michel Récipon dit "découvrir avec tristesse les accusations lancées contre notre association". A quelques semaines de la quête pour les lépreux, les 26 et 27 de ce mois, est-ce un hasard? Quoi qu'il en soit on dépiste chaque année 700.000 nouveaux cas; et six pays ne maîtrisent pas l'épidémie: Brésil, Inde, Madagascar, Myanmar, Mozambique et Népal (plus d'un milliard d'hommes).

2001-02 >> La dictature... redorée?
Les généraux birmans, dictateurs depuis 38 ans, utilisent la carotte et le bâton, pour se maintenir au pouvoir. Ils ont tiré sur la foule, déporté des milliers de pauvres, enfermé onze ans dans sa maison leur principale opposante, et rempli les prisons. Avant la venue de délégués de Union européenne, ils ont libéré 84 prisonniers politiques. Et en même temps, ils redorent les temples!

2001-01 >> La Bible en Asie, en Europe
En Myanmar, (48 millions de Birmans, 400.000 catholiques), catholiques et protestants travaillent à une traduction commune de la Bible. La plus ancienne traduction a 150 ans. Pour 135 ethnies, on compte déjà 26 traductions. En 1999, l'Alliance biblique a diffusé 627 millions de bibles ou d'extraits à travers le monde. Elle lance, surtout en direction des pays francophones, "Paroles de vie", une Bible en "français fondamental" (3000 mots au lieu de 80.000 dans la TOB).

2000-09 >> Travail forcé
On estime à 800.000 les hommes et les femmes obligés de travailler comme esclaves dans l'agriculture et la construction. L'Organisation Internationale du Travail temporise jusqu'au 30 novembre avant de sévir.

1999-11 >> Ordination d'un premier prêtre
Dans un village où vivent 80 familles chrétiennes, a été ordonné le premier prêtre originaire de cette ethnie de l'Ouest. Tous espèrent bien sûr que le nouveau prêtre résidera chez eux. Un ancien a même dit: "Maintenant, je peux mourir en paix."

1999-06 >> Les réfugiés absents de la télé
Nos télés, très premier monde, obnubilées par l'actualité dans les Balkans, oublient les ravages des guerres dans le Tiers Monde. Nos frères lointains, en Afrique de l'Ouest les réfugiés du Sierra Leone, de Guinée Bisau, ou du Libéria, en Afrique de l'Est ceux d'Érythrée, du Soudan ou de Somalie, en Afrique centrale ceux du Rwanda, d'Ouganda ou des deux Congo, en Asie ceux de Timor, Amboine, ou de Birmanie, sans parler des Kurdes... passent rarement sur nos écrans.

1999-05 >> Ordination
Un médecin autochtone de 33 ans a été ordonné prêtre en décembre dernier. Actuellement, dans l'ex-Birmanie (45 millions d'habitants en 1994) on compte 36 prêtres pour 53.000 fidèles.

1999-04 >> Traduire la Bible en Kayah
Convaincu pendant ses études de la nécessité d'offrir la parole de Dieu au plus grand nombre dans leur langue, un laïc américain s'est établi en Thaïlande. Il y a rencontré des Kayah (birmans); depuis 7 ans, il vit avec eux, et apprend leur langue en vue de traduire la Bible. Merveilleux!

1999-02 >> Sainteté sans frontières
Dans les prochains mois vont être béatifiés ou canonisés: le Père Marcellin Champagnat, français, fondateur des Maristes, Padre Pio, capucin italien stigmatisé contemporain, Sr Giuseppina Bakhita, esclave soudanaise devenue carmélite à Nazareth, Don Calabria, prêtre italien dévoué aux handicapés. Sont en attente le Père Vismara, prêtre italien "patriarche de l'Église birmane", 215 martyrs coréens et beaucoup d'autres.

1998-12 >> 3 % de chrétiens
En Birmanie, (46.500.000 habitants) actuellement sous la botte des militaires, les chrétiens représentent 3 % de la population (soit 2 millions de protestants, et 551.000 catholiques), l'Islam et l'Hindouisme chacun 4 %, et les Bouddhistes 85 %. Des jeunes chrétiens, appelés messagers, partent pour 3 mois alphabétiser les campagnes. On compte 498 prêtres du pays. Écoles, dispensaires et hôpitaux ont été nationalisés. La plupart des missionnaires étrangers, privés de visas d'entrée, ont ainsi été chassés de leur champ d'apostolat.

1998-10 >> Pour un monde non-violent
Au début de l'année, le cinquantenaire de l'assassinat de Gandhi a rappelé que la non-violence se perpétue, sous tous les cieux: Martin Luther King, les Grand'mères de la Place de Mai à Buenos Aires, les femmes irlandaises ou corses, Aung San Suu Kyi à Rangoon, les moines de Tibhirine comme certains missionnaires en Afrique,... ou les Communautés de l'Arche de Lanza del Vasto (six en France, 200 membres, qui font le voeu de non-violence).

1998-05 >> Justice et Droits de l'Homme
Des 21 évêques catholiques de l'ex-Birmanie, dirigée par une junte militaire implacable, ont publié une lettre commune sur la recherche de la justice sociale et le respect des Droits de l'Homme, critiquant indirectement le pouvoir. 46 millions d'habitants: catholiques, 1,16 %, surtout de minorités ethniques (429 prêtres, 1.049 religieuses, 2.320 catéchistes.

1997-03 >> Travail forcé
Rangoun a refusé l'entrée d'une commission européenne d'enquête sur le travail forcé: il y aurait 800.000 "forcés" sur 46,5 millions de Birmans.

1996-10 >> Après 30 ans
Deux professions religieuses ont eu lieu chez les Salésiennes; ce qui ne s'était pas produit depuis la prise du pouvoir au Myanmar (ex-Birmanie) par les militaires, il y a 30 ans. Cinq novices se préparent à les rejoindre.

1996-09 >> 70.000 déplacés de plus
Depuis mars dernier, l'armée birmane a déplacé de force 70.000 personnes des minorités shan et karenni, parmi lesquelles de nombreux chrétiens. La plupart sont contraints au travail forcé. Et les organisations internationales n'ont pas accès à ces régions.

1995-12 >> Travail forcé... enthousiasmant
Le gouvernement birman, dénoncé par Amnesty International, nie toute torture et assassinat, mais admet la réalité du travail forcé, qui serait "une tradition" du pays, à laquelle le peuple participerait "avec enthousiasme". Forcément!

1995-11 >> Persécution larvée
Les missionnaires ont été expulsés de Birmanie en 1975, les écoles et les hôpitaux nationalisés, mais les catholiques ont doublé en vingt ans (500.000 actuellement), surtout dans les ethnies minoritaires, dont certaines en rébellion. Le pays est bouddhiste a 85 % (720.000 protestants). Les catholiques birmans ne peuvent construire d'églises, on déplante les croix, et on enlève même les crucifix dans les maisons.

1994-06 >> Humble présence
Les catholiques en Birmanie sont un peu plus de 500.000 pour une population de près de 43 millions d'habitants. Ils appartiennent à 12 diocèses, ont 340 prêtres et 215 séminaristes. Ils sont nombreux (près de 25 %) surtout dans la région de Loikaw.

1994-04 >> Contre la drogue
Dans le Triangle d'Or, les paysans Wa vivent de la culture du pavot, d'où sont titrées l'opium et l'héroïne. Deux missionnaires taïwanais ont offert leur aide à l'armée du pays pour supprimer cette culture en la remplaçant par d'autres cultures et l'élevage de cochons. Et par l'éducation des enfants: "Nous ne pouvons pas changer les anciens, mais nous pouvons changer les jeunes". En deux ans, 20.000 paysans ont abandonné la culture du pavot. A leurs efforts persuasifs, s'ajoute la pression brutale de l'armée, qui fusille ceux qu' sont pris en flagrant délit!

1994-01 >> 12 diocèses
12 diocèses, plus de 200 grands sèminaristes, pour 515.433 catholiques au milieu des 42 millions de Birmans, telle est l'Église en Birmanie. Les baptisés sont plus nombreux dans le Nord du pays.

1993-12 >> 27 ans après
Italien, il a travaillé au Myanmar pendant 18 ans. Revenant en Italie en 1966, il a perdu le droit au retour. Chaque année il déposait une demande. Tout en traduisant des homélies, car il parle, outre le birman, quatre langues locales. Il est autorisé à rentrer dans le diocèse de Loikaw.

1993-10 >> L'Église s'interpose
Dans le fameux Triangle d'Or, l'Église aide les paysans à abandonner le pavot. Mais la guerre civile entre montagnards et gouvarnement - qui de surcroit flatte les bouddhistes - annihile tous ces efforts, et l'Église (50.000 baptisés dans la diocesa de Kangtung) est suspecte. Comme tous les traits d'union!

1993-03 >> Envoyé du Pape
Le Cardinal Etchegaray s'est rendu en Birmanie fin février. A cette occasion, l'Eglise catholique a bénéficié pour la première fois d'une couverture médiatiqque nationale. Depuis 30 ans, c'est le premier membre de la Curie à se rendre en Birmanie, un des pays les plus fermés au monde. Les catholiques forment à peine 1 % de la population.

1992-10 >> Nouvelle Eglise du silence
"Le pire est que nous ne pouvons jamais faire savoir publiquement que nous sommes persécutés" déclare un évêque de l'ancienne Birmanie, maintenant Myanmar. Les catholiques représentent 2 % de la population. 8.000 de ses diocésains ont été arrêtés et placés en camp de travaux forcés; 12.000 contraints à l'exil!

1992-07 >> Un pour cent
En Birmanie, appelée maintenant Myanmar, les catholiques sont à peine 1 %. Et les minorités sont brimées: par exemple, les musulmans. Vivant dans un pays à majorité bouddhiste et sous un régime militaire qui ne veut pas les considérer comme citoyens birmans, beaucoup sa réfugient au Bengladesh pour éviter la persécution. En Chine, ou certains musulmans (60 % au Xinjiang) sont séparatistes, ils sont également persécutés, mais le régime cherche à entretenir de bons rapports avec les nouveaux états musulmans ex-russes.

1991-06 >> Le triangle d'or
La Birmanie, 39 millions d'habitants, 10 % de catholiques, premier producteur d'opium (près de 2.000 tonnes en 1990), vit sous régime militaire. Certains opposants sont même utilisés comme chiens détecteurs de mines!

1991-05 >> Une Eglise encadrée
Un millier de catéchistes, 14 évêques, 400 prêtres, 800 religieuses pour 490.000 catholiques... Liberté de culte, mais pas liberté de presse, et relations avec l'extérieur très limitées. L'évangélisation est surtout orientée vers les tribus minoritaires: "Notre Eglise souffrante et menacée vit en solidaritée avec les pauvres et les opprimés."

1991-02 >> 40 ans chez les Chin
Joseph Muffat est le dernier missionnaire français en Birmanie. Il a passé 40 ans chez les Chin (60.000 catholiques sur 400.000). Un diocèse va être créé: il aura un évêque chin, 24 prêtres et 30 grands séminaristes... La moisson est abondante.

1990-04 >> Quelques chiffres
9 diocèses, 14 évêques, 300 prêtres, 800 religieuses, pour 385.000 catholiques (à peine 1 % de la population). La majorité des Birmans sont bouddhistes. Le bouddhisme est religion d'Etat depuis 1961.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995