LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Libye

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2011-10 >> Qui sont les artisans de paix ?
Les dictatures usent de la violence quand elles sont confrontées à des opositions trop menaçantes. Toutes ne trouvent pas, comme en Tunisie, un général, musulman, qui refuse de massacrer des manifestants. Tous les chrétiens ne sont malheureusement pas des "artisans de paix". En Syrie, où le président est alaouite et le ministre de la défense grec-orthodoxe pratiquant, le gouvernement actuel est composé d'un tiers de chrétiens, dont 2 catholiques, qui s'emploient peut-être à modérer la répression.

2011-10 >> Victimes collatérales, les africains
Kadhafi s'autoproclamait le "roi des rois" de l'Afrique, l'ami des africains, et a toujours cherché des appuis et de la main d'oeuvre dans les pays d'Afrique Noire (Niger, Mali, Burkina Faso, Tchad...) ; en même temps avec l'argent du pétrole il a favorisé l'implantation de mosquées jusque dans les moindres villages. Selon la Fédération internationale des Droits de l'Homme, environ 6.000 africains se trouvaient en Libye en février 2011. L'Évêque de Tripoli témoigne : "Suspectés d'avoir combattus pour le régime de Kadhafi, ces pauvres immigrés africains d'un côté ou de l'autre sont toujours victimes de violences. Je ne sais pas bien qui est responsable des violences contre les africains, si ce sont les nouvelles autorités ou bien des groupes autonomes de nettoyage. Les africains offrent un service important au pays parce qu'ils font tout. Il est vrai qu'ils ont également été exploités comme mercenaires, mais la majeure partie d'entre eux occupe des emplois civils qui sont indispensables à la nouvelle Libye elle-même."

2011-06 >> Les plus abandonnés sont les immigrés
L'évêque de Tripoli raconte : "Hier, nous avons célébré deux messes ; l'église était pleine d'africains et de philippins. Ceci nous a montré que notre présence à Tripoli n'est pas inutile parce que nous offrons un encouragement aux différentes communautés qui n'ont plus une ambassade à laquelle s'adresser." L'Église témoigne de l'amour de Dieu en devenant le point de repère obligé tant de la communauté chrétienne que des différents groupes nationaux.

2011-04 >> Qui sont les catholiques ?
La communauté catholique de Tripoli (deux évêchés, Tripoli et Benghazi) est réduite par le départ de fidèles surtout européens. Sont restés sur place quelques milliers d'africains (2.500 érythréens) vivant dans des conditions précaires, et des philippins, en majeure partie des infirmières. A Tripoli, on compte environ 2.000 infirmières philippines et dans l'ensemble de la Libye, probablement 5.000.

2011-03 >> Révolutions arabes : prier
"Rien n'est acquis, nul ne peut prédire la suite en Tunisie, en Égypte ou dans d'autres pays arabes. Mais nous ne pouvons pas ne pas lire dans ces événements des signes d'espérance et une invitation à prier Dieu pour qu'il accompagne ceux et celles qui portent cette espérance de peuples entiers" déclare le responsable du Service des relations avec l'islam à Paris.

2009-10 >> Il est dangereux d'être chrétien en Lybie
Estimés à environ un million, les chrétiens en Lybie se trouvent surtout parmi les travailleurs européens, asiatiques, africains. Il y a aussi les migrants chrétiens africains, en grande partie du Nigeria, du Cameroun et du Ghana, en transit vers l'Italie ou tout autre pays d'Europe. Les catholiques ne disposent que d'une église, à Tripoli, la capitale, à l'extrémité de la ville. Elle accueille des milliers de chrétiens le vendredi pour la messe. En Libye, comme dans la plupart des pays arabes, le vendredi est le seul jour non ouvrable de la semaine. "Ici, il suffit juste qu'on vous voit avec une croix pour vous détester ; les chrétiens libyens sont parfois victimes d'agressions de jeunes", rapporte un catholique nigérian, qui ajoute : "Les gens n´aiment pas les chrétiens."

2006-05 >> Pacte de Tombouctou
Début avril, à Tombouctou, le colonel Khadafi a proposé un pacte africain pour "rectifier l'histoire de l'humanité. Mohammed n'est pas le prophète des musulmans seulement, il est un prophète universel... les fidèles de Jésus Christ devraient embrasser la foi musulmane." Khadafi se rêve en fédérateur d'une Afrique islamique.

2006-02 >> La Chine s'éveille
Constatant que la politique de l'enfant unique déséquilibre le rapport entre le nombre d'hommes et de femmes, le gouvernement envisage de permettre aux couples chinois d'avoir deux enfants. - La Chine à la recherche de pétrole et de débouchés investit en Afrique de l'Ouest (Angola, Cap Vert, Sénégal, Mali, Libéria, Nigéria, Libye).

2006-02 >> Droit des femmes à l'avortement
Le Protocole de Maputo sur les droits des femmes en Afrique, adopté par l'Union Africaine en juillet 2003, a été signé par 38 pays et ratifié par 16, dont 3 (Libye, Rwanda, Sénégal) expriment des réserves sur l'article 14. Cet article vise à "protéger les droits reproductifs des femmes en autorisant l'avortement médical dans les cas de viol, inceste, et lorsque la continuation de la grossesse met en danger la santé physique et mentale de la mère ou la vie de la mère ou du foetus".

2004-11 >> Terre sainte : jeûne et prière le 22 décembre
Les 24 évêques de Terre Sainte, Liban, Irak, Jordanie, Koweit, Syrie, Djibouti, et de la péninsule arabique, ainsi que les évêques de Tunisie, Algérie, Maroc, Libye, Mauritanie et Sahara occidental, proposent que le vendredi 22 décembre 2004 "soit un jour de jeûne et de prière". Ils regrettent que "le sang continue à couler à Bethléem et dans toute la Terre Sainte", alors qu'approche le temps de l'Avent, les quatre semaines de préparation à la fête de Noël.

2000-03 >> Les Églises du Maghreb
Sur 90.000 baptisés dans tout le Maghreb, 40.000 vivent en Lybie, (3 Vicariats et 1 Préfecture apostoliques, 15 prêtres); 24.000 au Maroc (2 diocèses, 60 prêtres); 20.000 en Tunisie (diocèse de Tunis, 40 prêtres), 2.500 en Algérie (3 diocèses, 100 prêtres).

1998-03 >> Rome ville ouverte
"Les joies, les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples, et il n'est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur coeur" (Concile Vatican II). Le Vatican entretient des relations diplomatiques avec 166 pays, dont les trois derniers sont, depuis 1997, la Lybie, la Guyana et l'Angola. Pas toujours des pays chrétiens.

1997-04 >> Des nonces
Prochainement, le Koweït sera le seul pays arabe du Golfe à abriter un représentant permanent du Vatican. Depuis 1969, le Koweït entretient des relations diplomatiques avec le Saint Siège. Les catholiques (100.000 environ). Presque tous étrangers, sont libres de pratiquer. En Lybie, le Saint Siège vient de nommer un Nonce.

1995-09 >> Église, voie ou voix du dialogue
La Libye subit un embargo, qu'elle prend comme une croisade contre l'Islam. Dans ce contexte, "l'Eglise se veut une voie de dialogue... pour la justice et la paix dans la région". Elle est composée d'un évêque, une dizaine de prêtres, 80 religieuses, 50.000 laïcs, de beaucoup de pays, surtout asiatiques (Philippins et Coréens). Elle donne le témoignage d'une Église vraiment universelle. Les offices sont célébrés en cinq ou six langues.

1991-04 >> Peuples ignorés: Touaregs et Kurdes
Les Touaregs vivent dans 5 pays: 900.000 au Niger, 800.000 au Mali, 100.000 en Algérie, 50.000 en Lybie et quelques milliers au Burkina Faso. Au Niger et surtout au Mali, ils souffrent de la répression gouvernementale. Les Kurdes, eux aussi, vivent dans plusieurs pays: Turquie, Russie, Iran et Irak. Eux aussi, en Turquie comme en Irak, ont à souffrir de n'être pas reconnus dans ces pays, et d'être (lâchement) ignorés de la communauté internationale!

1991-04 >> Eglise universelle
Une Soeur missionnaire en Lybie écrit: "Nous nous retrouvons, Coréens, Philippins, Indiens, Pakistanais, Béninois, Togolais, Ghanéens, Palestiniens, Syriens, Libanais, Egyptiens, Polonais, Tchèques, Italiens, et Français, pour célébrer l'Eucharistie... Les pays d'origine des huit enfants à qui je fais le catéchisme sont: Bénin, Togo, Ethiopie, Pérou, Laos, et France... En communauté, nous sommes 5 soeurs, d'Italie, du Liban, d'Espagne et de France." Pour les Musulmans qui cherchent, une telle Eglise est vraiment universelle, pas seulement occidentale.

1990-03 >> Eglise universelle
Le Pape envoie comme nonce en Côte d'Ivoire un prélat polonais, et en Algérie et Tunisie, un archevêque libanais, qui sera en même temps délégué apostolique en Lybie.

1989-11 >> Une Eglise d'immigrés
Actuellement le travail de l'Eglise consiste d'une part dans la participation des religieuses, une centaine, au travail social d'Etat, et d'autre part dans l'animation de la vie chrétienne des travailleurs immigrés. Lequels sont indiens, turcs, pakistanais, égyptiens, polonais, philippins (15.000), coréens (20,000). Pour tout le pays on compte une dizaine de prêtres.

1988-12 >> Afri...kaleidoscope
Enclavé dans l'Afrique du Sud, le petit Lesotho (1.500.000 habitants) est une Eglise vivante: 45 % de catholiques, 45 % de protestants et 10 % d'animistes! Le Pape a visité le Lesotho au début d'octobre. En Tanzanie la moisson blanchit: au cours des cinq dernières années, les chrétiens sont passés de 3.500.000 à 4.500.000 et les vocations sont nombreuses. En Lybie au contraire, les chrétiens (45.000) sont tous étrangers, immigrés... Comme les 25.500 musulmans, dont 15.000 Algériens, qui vivent dans le diocèse de Meaux.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995