LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Lituanie

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2005-04 >> Vénérer les martyrs
En 1918, la grande-duchesse Élisabeth et sa compagne, la religieuse Barbara, canonisées en 1992 par l'Église orthodoxe, furent jetées vivantes par les communistes dans une mine de l'Oural. Depuis juillet dernier leurs reliques ont été vénérées par 10 millions de croyants de Russie, Bélarus, Lettonie, Estonie, Lituanie, Kirghizistan, Kazakhstan et Azerbaïdjan.

2001-03 >> L'Église revit
4 évêques, 219 prêtres (10 % sont russes), 230 religieuses, pour 210 paroisses, peut-être 1 million de catholiques latins (10 % de pratiquants, surtout polonais, allemands, lithuaniens d'origine) telle est l'Église catholique russe. En 1999, les trois premiers prêtres russes depuis 1917 ont été ordonnés, le séminaire de Saint Petersbourg compte 71 étudiants. Les relations avec l'Église orthodoxe qui supporte mal ce renouveau sont tendues.

2000-09 >> La Colline des Croix
Des Franciscains de Toscane ont inauguré un ermitage près de la Colline des Croix.

1997-11 >> Fondations religieuses
Douze Bénédictins de Solesmes, dont 4 Lituaniens, vont partir en Lituanie (4 millions d'habitants) d'où ces moines avaient été chassés en 1844. Dans ce pays catholique, des communautés se fondent ou reviennent: Carmélites, Frères de Saint Jean, Soeurs de Betléem, Franciscaines missionnaires de Marie.

1994-06 >> Pays baltes: mélanges chrétiens
La Lithuanie (3.700.000 habitants) est catholique à 80 %. Elle a 6 diocèses, et 686 prêtres pour 634 paroisses. La Lettonie (2.700.000 habitants), compte 30 % de catholiques et autant de luthériens. Les 2 diocèses catholiques regroupent 100 prêtres. L'Estonie, (1.580.000 habitants) est luthérienne à 66 %, et les 3.000 catholiques (2 prêtres, 4 paroisses) ne représentent que 0,2 % de la population. L'archevêque de Kaunas, en Lituanie, un religieux, est cardinal depuis 1988. Le séminaire de Riga, en Lettonie, compte une soixantaine d'étudiants.

1992-04 >> Communautés catholiques
On découvre que des communautés catholiques ont subsisté en Russie sous le régime communiste. A Moscou, les Polonais seuls sont 40.000; à St Petersbourg 12.000, surtout Polonais et Lituaniens; sur la Volga 40.000, polonais, lituaniens encore, et allemands; en Sibérie, qui comptait déjà en 1923 100.000 catholiques et 44 paroisses, on retrouve 90.000 Allemands, 40.000 Polonais; au Kazakhstan, 500.000 catholiques allemands, 100.000 déportés polonais. Chiffres rendus publics au Synode romain de 1991.

1992-02 >> De nouvelles paroisses
A Moscou, les catholiques souhaitent fonder 40 paroisses. Mais les lieux de culte manquent: 2 seulement pour les paroisses de Moscou, et Saint Petersbourg. De leur côté, à Kaliningrad, les orthodoxes en ont créé 18. Pour les 200.000 catholiques de Russie, on compte 20 prêtres parmi lesquels un Italien, un Français, un Allemand, un Slovaque, un Lituanien, un Biélorusse, un Letton, et quelques Polonais. L'évêque de Tachkent, lui, a demandé des prêtres coréens au cardinal Kim.

1991-04 >> Peu de prêtres
Les catholiques représentent 80 % de la population, soit 2.900.000 baptisés. On compte 660 prêtres. Le séminaire unique ne pouvait accueillir que 20 nouveaux chaque année. Et on craint que certains éléments du KGB s'y soient infiltrés.

1991-02 >> Les Eglises des pays de l'Est
En Lituanie les catholiques sont de 2 à 3 millions sur une population de 3,6 millions d'habitants. En Estonie, la majorité est protestante, comme en Lettonie. En Bulgarie (9 millions habitants), où les orthodoxes sont 63 % de la population, catholiques et protestants n'atteignent pas ensemble 1 %. C'est l'inverse en Hongrie (10.600.000 habitants), où les catholiques sont près de 54 % et les protestants plus de 21 %. En Roumanie (23 milions habitants), les orthodoxes sont aussi près de 63 %, mais les catholiques sont près de 5 % et les protestants 5,8 %. En Tchécoslovaquie (15,6 millions habitants), les catholiques représentent 65,6 % et les prolestants 5,8 %. En Bulgarie, on recense 10,6 % de musulmans (d'origine turque).

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995