LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Libéria

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2012-02 >> Hérauts de l'espérance, 200 évêques assemblés
Une Conférence épiscopale régionale de l'Afrique de l'Ouest regroupant les évêques de 16 pays africains anglophones (Gambie, Ghana, Libéria, Nigéria, Sierra-Léone), francophones (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo) et lusophones (Cap-Vert, Guinée-Bissau) vient de se constituer. "Leur projet est celui d'une Église engagée de tout son poids en faveur de la paix, de la liberté et du développement, d'une Église en première ligne contre tout ce qui déshumanise l'homme, d'une Église qui offre à tous ses enfants le trésor de la Bonne Nouvelle". Selon le pape, "Nous devons être des hérauts de l'espérance..." dans un continent où règnent divisions et haines, luttes fratricides et mépris des pauvres, qui a soif de réconciliation, de justice et de paix.

2011-12 >> Une religieuse mène l'enquête
La guerre civile de 1989-1993 a fait 250.000 morts. Des élections contestées ont entraîné des violences qui fragilise la paix actuelle. Une religieuse très populaire a été nommée à la tête de la commission chargée d'enquêter sur ces violences. C'est une reconnaissance du rôle de l'Église qui ne rassemble pourtant que 310.000 fidèles. Les 4 millions de libériens se répartissent entre adeptes des religions traditionnelles (40%), protestants (34%), musulmans (20%), et 6% de catholiques.

2011-11 >> Choléra en Afrique, polyo et rougeole au Yémen
Cette année, l'Afrique occidentale et centrale, affronte l'une des plus importantes épidémies de son histoire : plus de 85.000 cas de choléra, 2.466 morts, surtout au Tchad, au Cameroun et en République démocratique du Congo (RDC). Au Bénin, en Côte-d'Ivoire, au Ghana, en Guinée, au Liberia et au Togo, de petites épidémies de choléra ont été maîtrisées. Au Yémen, dans certaines zones, 1 enfant sur 3 est malnutri, hôpitaux et cliniques sont bondés ou fermés et l'accès à l'eau potable se fait toujours plus difficile. Les vaccinations ont diminué de 40%, d'où la diffusion rapide d'épidémies de poliomyélite et de rougeole.

2011-04 >> Les plus vulnérables paient
Dans cette crise, les pauvres paient le plus lourd tribut. Les agents humanitaires font part de leurs préoccupations croissantes la situation des déplacés internes – qui s'élèvent à près d'un million – et des réfugiés ivoiriens au Libéria (plus de 95.000). De nombreuses familles vivent la condition de réfugiés à l'intérieur de leur propre pays, elles fuient sans savoir où aller. Les médicaments n'arrivent plus. "Pourtant, les malades ne sont pas les dirigeants mais des personnes qui ont le droit d'être soignées. Cette situation a causé la mort de nombreux malades en dialyse, de tuberculeux, de malades du sida et du paludisme" remarque une religieuse infirmière.

2009-02 >> Libéria - Afrique de l'Ouest
Parmi 150 agents de police dernièrement diplômés figurent 104 femmes. - D'après la FAO, "des hordes gigantesques de chenilles détruisent cultures et végétation, forcent les paysans à abandonner maisons et champs, faisant peser sur l'Afrique de l'Ouest le spectre d'une crise alimentaire, sanitaire et environnementale". Toute la région limitrophe s'en verrait affectée, notamment la Guinée, la Sierra Leone et la Côte d'Ivoire.

2008-06 >> Mortalité infantile
Des dix pays du monde ayant le plus haut taux de mortalité infantile, six sont en Afrique occidentale, où la plus grande partie de la population n'a pas accès, en zones rurales, aux structures sanitaires. Au Liberia, beaucoup d'adolescentes enfantent avant 18 ans ; mais faute de soins adaptés nombre de ces enfants meurent à la naissance, et beaucoup d'autres n'atteignent pas leur cinquième année.

2008-02 >> Où sont les médecins africains ?
Angola, Congo, Guinée-Bissau, Liberia, Mozambique, Rwanda et Sierra Leone en guerre civile pendant des années ont perdu 40% de leurs médecins. (75% des médecins mozambicains, et 70% des angolais à l'étranger). Kenya et Zimbabwe, suite aux difficultés économiques et politiques en ont vu partir plus de la moitié. L'année dernière, 17.620 médecins et infirmiers africains ont travaillé en Grande-Bretagne. Et combien de Médecins du Monde ou Sans Frontières en Afrique ?

2007-03 >> Combien d'enfants soldats ?
On estime qu'il y a au moins 250.000 enfants-soldats dans le monde. Les pays les plus concernés sont l'Afghanistan, le Burundi, le Tchad, la Colombie, La République Démocratique du Congo, la Côte d'Ivoire, les Philippines, le Myanmar, le Népal, le Sri Lanka, la Somalie, le Soudan et l'Ouganda, la Sierra Leone et le Liberia, ... 58 états ont pris l'engagement d'arrêter cette triste plaie du recrutement forcé des mineurs. En Somalie, il y a au moins 70.000 enfants-soldats, selon les Nations Unies, 200.000 selon plusieurs ONG.

2006-11 >> Les réfugiés du Libéria
Un camp de réfugiés ferme après 18 ans d'activité. Plus de 90.000 réfugiés sont retournés chez eux. Le pays accueille encore environ 39.000 réfugiés, dont plus de 30.000 libériens. Les autres proviennent de Sierra Leone et de Côte d'Ivoire. Pour ses efforts et son engagement en faveur des réfugiés que le HCR (Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés) a obtenu deux fois le prix Nobel de la paix, en 1954 et en 1981.

2006-03 >> Coup de balai
Après une visite inattendue au ministère des finances, la nouvelle présidente du Liberia a licencié tout le personnel. "Ce ministère a assez mis notre pays dans l'embarras. Les pratiques de corruption ont jeté le discrédit international sur cette institution... Ceux qui démontreront leurs compétences seront acceptés s'ils désirent reprendre leur travail".

2006-02 >> La Chine s'éveille
Constatant que la politique de l'enfant unique déséquilibre le rapport entre le nombre d'hommes et de femmes, le gouvernement envisage de permettre aux couples chinois d'avoir deux enfants. - La Chine à la recherche de pétrole et de débouchés investit en Afrique de l'Ouest (Angola, Cap Vert, Sénégal, Mali, Libéria, Nigéria, Libye).

2006-02 >> Premières présidentes
Le Libéria et le Chili viennent d'élire des femmes à la tête de ces états, les premières femmes à diriger un pays d'Afrique et d'Amérique. “C'est un moment positif pour tous les libériens, un moment de réflexion sur le futur de la nation", commente un missionnaire.

2005-12 >> Une femme chef de l'état
Le Libéria, divisé depuis tant d'années par la guerre civile, a voté. Une femme a été élue de préférence à l'ancien joueur de foot George Wéah. Les problèmes à résoudre sont énormes : le Libéria est tout entier à reconstruire. Monrovia est probablement la seule capitale au monde qui n'a pas l'électricité pendant 24 heures. De nombreux quartiers sont sans électricité depuis des décennies. Le Libéria est le premier pays africain à avoir élu une femme comme chef d'état.

2004-06 >> Retour à la normale
Le désarmement se poursuit, même s'il rencontre des difficultés. Les rebelles qui déposent les armes sont surtout des jeunes qui n'ont connu dans leur existence que la guerre. Reste un problème encore non résolu: le retour des réfugiés. A Totota seulement, il y a encore 100.000 réfugiés dans un camp d'accueil. D'autres centaines de milliers de réfugiés vivent en dehors du Libéria (350.000 d'après l'ONU).

2004-02 >> Le prix de la paix
On y trouve plus facilement des armes que des vivres. Mais pour retirer aux sans ressources, tentés de brigandage, les armes leur permettant de vivre sur le dos des pauvres, on donne 300 dollars à qui dépose les armes. Auront-il, après, le courage d'aller cultiver? Auront-ils même la sécurité nécessaire pour le faire? Sinon, la guerre civile reprendra.

2003-12 >> Une première, et un recul!
Ouverture ou coup de pub? Le pasteur Black, adventiste de 54 ans, est devenu le premier aumônier noir du Sénat américain. (L'Eglise adventiste compte 13 millions de fidèles dans le monde.) Mais les USA ont conclu avec le Libéria un accord - le 65e du genre - les Américains opérant dans le pays ne seront pas poursuivis devant la Cour pénale internationale. Ils sont au desusus de tout soupçon!

2003-11 >> La paix?
Près de six millions de sierraléonais (dont 45 % de moins de 14 ans, 60 % de musulmans, 30 % d'animistes, 10 % de chrétiens) attendent la paix. La guerre civile a fait entre 100 et 200.000 morts. Les survivants tiennent grâce à l'aide internationale. - Au Liberia, fondé en 1822 par d'anciens esclaves rentrés d'Amérique, la guerre civile n'est pas terminée, et les survivants manquent de tout. Les USA croisent au large, souhaitant que l'Afrique s'implique à travers la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest). Reste le problème des enfants soldats, enrôlés de force, drogués pour torturer, et massacrer.

2003-06 >> Vendredi Saint
Malgré les accords et les promesses, les violences perdurent. Plusieurs missions ont été pillées. Dans une ville du Nord, le Vendredi Saint, des rebelles ont battu trois missionnaires, et les ont enfermés dans un container. Les chrétiens, croix en tête, sont venus réclamer leur libération. Plusieurs ont encore été battus. L'intervention d'un notable a abouti à leur libération. Dans les deux camps, des éléments mal contrôlés retardent l'arrivée de la paix. - Une bonne partie de la région de l'Afrique Occidentale qui entoure le Libéria connaît une grande instabilité en raison de la présence de rebelles qui agissent des deux côtés des frontières des différents pays. En Côte-d'Ivoire, deux groupes de rebelles ivoiriens sont formés en grande partie de Libériens. Au-delà des revendications ethniques, à la base des violence contre les populations civiles il y a des buts criminels, connus de tous: vols, contrebande, et trafic des diamants et des armes.

2003-04 >> Missions saccagées
Que ce soit en Afrique de l'Ouest (Libéria, Sierra Leone, Côte d'Ivoire) ou Centrale (Congo, RD Congo, Centrafrique, Ouganda), de l'Est (Soudan), ou du Sud (Angola), les troubles, rébellions, guerres civiles, engendrent des pillages. Les missions (habitations des missionnaires, églises, dispensaires, écoles, centres de formations) sont dépouillées de tout matériel, véhicules, médicaments, et parfois incendiées, démolies. En plusieurs endroits, les missionnaires ont dû fuir, rentrer en Europe, les prêtres locaux, les catéchistes, ont été battus, humiliés, et même tués. Le chiffre le plus "significatif" pour la mission de l'Église, souligne le cardinal Crescenzio Sepe, est celui du nombre des missionnaires, ordonnés ou non, qui ont témoigné, au prix de leur vie, de leur fidélité au Christ et à l'Eglise, soit au moins un millier de témoins en dix ans, 25 en 2002.

2002-11 >> Réconciliation, germe de paix
La révolte des militaires ivoiriens révèle combien peuvent être "bonne nouvelle" les chrétiens artisans de paix, pourtant minoritaires dans toute l'Afrique. Plusieurs pays (Sierra Leone, Libéria, Congo, Centrafrique, Rwanda, Mozambique...) aspirent à vivre en paix.

1999-10 >> Les enfants soldats
On a un peu partout les "enfants de la rue". On estime que les "enfants soldats" de moins de 18 ans (7 à 10 ans parfois) seraient 120.000, dans 10 pays principalement: Algérie, Angola, Burundi, Congo-Brazza, Libéria, Ouganda, Congo démocratique, Sierra Leone, Soudan. On les drogue, on leur apprend à tuer, on les casse. Aux Philippines, des filles de 10 à 16 ans du Front Moro de libération islamique ont paradé devant des journalistes. S'ils échappent à la mort au combat, ces jeunes resteront violents. Quel handicap pour la paix!

1999-06 >> Les réfugiés absents de la télé
Nos télés, très premier monde, obnubilées par l'actualité dans les Balkans, oublient les ravages des guerres dans le Tiers Monde. Nos frères lointains, en Afrique de l'Ouest les réfugiés du Sierra Leone, de Guinée Bisau, ou du Libéria, en Afrique de l'Est ceux d'Érythrée, du Soudan ou de Somalie, en Afrique centrale ceux du Rwanda, d'Ouganda ou des deux Congo, en Asie ceux de Timor, Amboine, ou de Birmanie, sans parler des Kurdes... passent rarement sur nos écrans.

1999-04 >> Des milliers de réfugiés
Un missionnaire vivant à la frontière du Libéria et de la Sierra Leone, écrit: "A mon retour de congé, j'ai trouvé de nombreux nouveaux camps de réfugiés de plusieurs milliers de personnes, qui n'existaient pas lors de mon départ. Ils sont actuellement plus de 250.000 sur la paroisse. Risques de détournements et d'injustice: les pauvres sont souvent oubliés parce qu'ils ne savent pas se débrouiller. Nous signalons les oublis et les détournements, car pour nous, il ne s'agit pas simplement de les accueillir, mais de les préparer à leur retour en Sierra Leone à construire leur pays: éducation à la paix, aux Droits de l'Homme, aux Droits de l'Enfant..."

1999-02 >> L'Afrique en sang
Si on prend une carte d'Afrique, on constate que des guerres civiles déchirent l'Algérie, le Soudan, l'Éthiopie et l'Érythrée, le Sierra Leone et le Libéria, les deux Congo, le Rwanda, le Burundi, l'Angola... Souvent attisées par les convoitises des pays pour les richesses du sous-sol africain. L'argent qui paye les armes est perdu pour le développement et l'amélioration de la vie des pauvres. L'évêque de Nkayi, au Congo, s'est réfugié de l'autre côté du fleuve; l'archevêque du Sierra Leone, prisonnier, s'est échappé; mais trois religieuses de Mère Térésa ont été tuées.

1998-11 >> Les missionnaires
La Société de Saint Paul fut fondée en 1977 par le Cardinal Ekandem et la conférence épiscopale du Nigeria, le séminaire abritait 9 étudiants. Les premiers missionnaires furent envoyés, en 1986, au Cameroun, au Libéria et aux États-Unis. Aujourd'hui, ses prêtres travaillent aussi en Sierra Leone, Gambie, Tchad, Botswana, Malawi, et Afrique du Sud.

1998-05 >> Destruction des missions
Un an de guerre civile en Sierra Léone - 4,5 millions d'habitants - des victimes par centaines et 400.000 réfugiés. Et comme au Libéria voisin, une grande partie des missions catholiques (2,5 % de la population, 3 diocèses) détruites.

1997-09 >> Ceinture chaude
Libéria, Sierra Leone, Nigeria, Centrafrique, Congo, Angola, Ex-Zaïre, Rwanda, Burundi, Soudan, Somalie, Kenya, etc... la ceinture équatonale de l'Afrique est prise d'intolérance entre ethnies telles qu 'elles génèrent des violences et des massacres. Sans parler de l'Algérie! L'Europe, pourtant chrétienne, a connu et connaît encore de telles aberrations.

1996-12 >> Excommunications possibles
Les catholiques du Libéria (environ 75.000 sur 2.700.000 d'habitants) qui auraient des liens avec les factions armées seront excommuniés; toutes les institutions d'Églises, même les dispensaires, sont fermées jusqu'à la constitution d'un gouvernement élu. Ainsi en a décidé l'archevêque de Monrovia, seul évêque présent dans le pays. Ruth Perry, qui a prêté serment début septembre, est la première femme chef d'Etat en Afrique.

1996-08 >> Deux religieuses tuées
Des inconnus ont tiré sur une voiture de la Mission. Un prêtre a été gravement blessé, et deux religieuses burundaises tuées. A Buja, un hôpital a été attaqué, et un centre de déplacés, dont tous les hommes et jeunes gens (presque tous libérés depuis sur l'intervention de l'évêque) ont été emmenés. Lycéens et étudiants, comme au Libéria, font régner la terreur. Dans certains quartiers de Gitega, on brûle les cadavres dans les rues. A partir de combien de morts, le génocide?

1996-05 >> Oublié
L'archevêque de Monrovia affirme "la barbarie dépasse tout ce que le monde a pu voir". La moitié de la population (un million d'habitants) est déplacée ou réfugiée, et on déplore au moins 150.000 morts.

1996-01 >> Enfants soldats
Tous les craignent pour leurs réactions imprévisibles, les enfants soldats. Agés de sept à dix sept ans, 6.000 d'entre eux ont été armés, et exercés à tuer. Sont ils encore récupérables?

1995-04 >> Réfugiés libériens
Tabou comptait 8.000 habitants; après l'arrivée de réfugiés du Libéria, elle en compte 50.000! Les évêques libériens de Gbarnga et de Harper et quelques prêtres ont accompagné les exilés.

1993-02 >> Missionnaires et martyrs
Juin 92: en Ethiopie, un prêtre érythréen et un fidei donum italien mitraillés... Octobre: au Libéria, 9 religieuses, dont 4 Africaines, enlevées et assassinées; au Pérou, un Salésien Italien, 30 ans, victime du Sentier Lumineux; en Equateur, un prêtre de 37 ans, tué par des trafiquants de drogue; aux Philippines, un franciscain, enlevé par des musulmans. Décembre: au Rwanda, un missionnaire canadien, directeur d'un centre agricole, 50 ans, abattu...!

1991-06 >> Missionnaires des marins
Depuis 5 ans, un prêtre, électricien, navigue entre Afrique et Asie à bord de navires libériens, dont les équipages sont souvent composés d'Indiens et de Philippins. A Abidjan, les Fils de la Charité accueillent des marins béninois, philippins, français, yougoslaves, nord-américains.

1991-03 >> N'oublions pas l'Afrique
Dans son adresse de bonne année au corps diplomatique, Jean Paul II a demandé encore plus de solidarité envers l'Ethiopie, le Soudan, le Mozambique, l'Afrique du Sud, le Rwanda, le Burundi, le Libéria, la Somalie... - éclipsés par le Moyen Orient - où l'on meurt pourtant aussi sûrement que misérablement.

1990-09 >> Une Eglise dans la tourmente
Sur un peu plus de 2 millions d'habitants, le Libéria compte 73.000 catholiques, 3 diocèses, 65 prêtres, 30 frères et un peu plus de cent religieuses.

1990-08 >> Les voyages missionnaires du Pape
L'année prochaine, Jean Paul II compte visiter en Amérique le Brésil, spécialement l'Amazonie, en l'Afrique de l'Ouest Guinée, Libéria et Sierra Leone, en Europe la Pologne, et peut-être Berlin et l'Allemagne (ex RDA).

1990-06 >> Les missionnaires restent
Au Libéria, déchiré par une guerre civile atroce, les ressortissants britanniques ou américains ont quitté le pays. Mais les missionnaires, Salésiens ou Missions africaines, ont décidé de rester.

1990-04 >> LES F.M.M. Catholiques, internationales
Lors d'une rencontre des Franciscaines missionnaires de Marie en Afrique, près de Kinshasa, les déléguées venaient de douze provinces: Afrique du Sud, Angola, Burkina, Congo, Ethiopie, Ghana, Kenya, Libéria, Madagascar, Maurice, Mauritanie, Mozambique, Niger, Sénégal, Togo, et Zaïre. Sur 9.000 dans le monde, elles sont 973 en Afrique (174 au Zaïre, dont 98 du pays). Elles se sont préoccupé des vocations, et de l'accompagnement et de la formation des aspirantes, novices et professes temporaires.

1989-09 >> Réunion plénière des évêques à Kumasi
A Kumasi, au Ghana, s'est déroulée la réunion plénière des évêques de l'Afrique de l'Ouest anglophone, sous la présidence de l'Archevêque de Cape Coast. Les deux thèmes d'échange étaient l'évangélisation et l'inculturation, dans la perspective du prochain synode romain (1990) et du synode africain à venir (1993). Cette réunion plénière a lieu tous les 3 ans. La dernière s'est tenue en 1986 à Lagos, au Nigeria. Y participent, les évêques du Nigeria, du Ghana, du Libéria, de Gambie et du Sierra Leone.

1989-09 >> Centenaire d'un pionnier
Sir John Marshall, juge à Lagos, fut annobli par la reine Victoria et fait chevalier de Saint Grégoire le Grand par Léon XIII. Fils d'un pasteur prebytérien devenu par la suite anglican, il était lui même pasteur anglican. Converti au catholicisme en 1857, il a été l'un des pionniers de l'Eglise dans l'Afrique de l'Ouest anglophone. Jusqu'à sa mort en 1889, s'acharnant à trouver des missionnaires pour les pays où il était en poste. Son souvenir est perpétué au Ghana par une confrérie, les Chevaliers de Marshall, et cette année Libéria, Ghana, Togo, Bénin, et Nigeria fêtent le centenaire de ce juriste, missionnaire laïc avant l'heure.

1989-09 >> Les missionnaires de Saint Paul
Alors que les vocations missionnaires se raréfient en Europe, le Séminaire national de Saint Paul pour les missions, fondé par la conférence épiscopale du Nigeria vers 1978, ne cesse de se développer. "Nous sommes heureux que l'Europe nous ait apporté le christianisme et envoyé des prêtres, disait récemment Mgr Adelakun, évèque d'Oyo, mais les évêques du Nigéria jugent aussi important d'envoyer des prêtres dans les autres parties du monde". Cette année, le 23 octobre, dimanche mondial des Missions, lors d'une réunion des membres associés, il a été fait état du bilan suivant: Actuellement, la Société missionnaire compte 29 prêtres et 120 grands séminaristes. Elle a envoyé 10 missionnaires dans le monde, 4 au Libéria, 3 au Cameroun et 3 autres au service des Noirs dans le diocèse de Houston, aux Etats Unis. 4 autres prêtres membres de la Société Saint Paul font des études supérieures à Rome ou à Dublin. Trois participent à la formation ou à la recherche des vocations. Les autres sont en stage pastoral dans les diocèses d'Ekiti, Idah, Âbuja et Abakaliki, où ils ont parfois à apprendre la langue!

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995