LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Jordanie

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2012-01 >> Respect mutuel
En décembre, et pour la première fois, accueilli par le patriarche latin et le patriarche orthodoxe de Jérusalem, le roi est allé dans une ville à majorité chrétienne. "Le modèle de vie en Jordanie est un bon exemple de respect mutuel : respect des droits et de la liberté de chacun. Il faut concentrer nos efforts sur ce qui nous unit : l'héritage national, ainsi que l'amour de Dieu et l'amour du prochain... La sagesse de la Jordanie, qui se manifeste par sa stabilité politique, est devenue un exemple incontournable dans le Moyen-Orient" a déclaré le patriarche catholique, lui-même né jordanien.

2010-12 >> Communautarismes
Au Kosovo, catholiques et musulmans vivent séparément, repliés dans leurs propres villages. Les grandes villes et la capitale sont presque exclusivement habitées par des musulmans. Pourtant, on enregistre plusieurs centaines de conversions de l'islam au christianisme, considéré comme le socle de l'identité nationale. - Dans certains villages chrétiens de Jordanie, quand un propriétaire meurt sans héritiers, les autres familles rachètent terres et maison pour que l'héritage ne tombe pas dans les mains des musulmans. C'est ainsi qu'ils se protègent.

2010-08 >> Éduquer au dialogue
Une première école catholique a été ouverte en 1854. Actuellement, en Israël, Jordanie et Palestine, on en compte 45, fréquentées par 15.000 jeunes. Quand les tendances fondamentalistes visent à séparer les communautés, ces écoles, ouvertes à tous, préparent patiemment au dialogue.

2010-04 >> Chrétiens de Terre sainte
Heureusement, tous les chrétiens n’émigrent pas : restent encore en Jordanie, 200.000, dont 50.000 catholiques latins - en Palestine, 54.000, dont 18.000 catholiques latins et en Israël, 120.000, dont 27.000 catholiques latins arabes et 300 catholiques latins hébréophones.

2009-12 >> Chrétiens du Moyen Orient
La proportion des chrétiens de toutes dénominations se réduit inexorablement : au Liban de 51 à 36% de la population ; en Terre Sainte de 6,8 à 1,8% ; en Irak de 3,2 à 1,4%. De plus, les catholiques sont une minorité dans la minorité : même pas deux millions sur plus de onze millions de chrétiens dans la région : un million au Liban, 350.000 en Iraq, 300.000 en Syrie, 200.000 en Égypte, 62.000 en Israël, 45.000 en Jordanie et 20.000 dans les Territoires palestiniens. Mais ils ont une grande influence grâce à leur engagement social et éducatif qui n'a jamais fait défaut.

2009-11 >> Citoyens à part entière
Les catholiques de Jordanie méritent leur droit de cité pour leur engagement dans l'éducation (24 écoles, 10.800 élèves). S'investissant dans le tourisme, l'industrie et l'agriculture, ils créent aussi le quart des richesses économiques du pays. Le vicaire patriarcal latin à Amman a ouvert des lieux d'accueil pour les handicapés, comme le Centre Notre-Dame-de-la-Paix, où les soins et l'éducation sont assurés par des professionnels chrétiens et musulmans.

2009-08 >> La plus ancienne église du monde
Des archéologues ont découvert en Jordanie l'église la plus ancienne du monde qui aurait près de 2.000 ans : elle daterait des années 33 à 70, après la mort de Jésus-Christ. Les chrétiens d'Orient ignorent parfois qu'ils étaient présents dès les premiers temps du christianisme, et qu'ils ont donc précédé l'islam de quelques siècles...

2009-04 >> Déplacements du Pape hors d'Italie
Benoit XVI s'est déjà rendu en Amérique latine et dans plusieurs pays d'Europe, mais jamais en Afrique, un continent où le catholicisme connaît pourtant une certaine vitalité (17 % des africains sont catholiques; malgré tout, l'Afrique reste sous-représentée dans la hiérarchie de l'Église, par seulement 16 cardinaux sur 194). Du 8 au 15 mai Benoît XVI sera en Terre Sainte, en Jordanie, en Israël, et en Palestine, où Paul VI et Jean Paul II l'y ont précédé.

2009-04 >> Pour un Synode du Moyen-Orient
Le Pape a jugé "une bonne idée" la suggestion de l'archevêque de Kirkuk de réunir un Synode des Églises du Moyen-Orient, (de rite arménien, chaldéen, copte, maronite, melkite, syriaque) d'Irak, Liban, Syrie, Jordanie, Égypte et Palestine. Les questions d'actualité intéressantes à affronter ne manquent pas : comment freiner l'exode des chrétiens, et comment entrer en dialogue avec les musulmans, en cherchant "un nouveau langage qui ne soit pas apologétique ou polémique". Il faudra au moins un an pour tout mettre en place.

2009-03 >> Le pape en Israël
L'habitude se prend tout doucement : un pape va au moins une fois à Jérusalem. Après Paul VI et Jean Paul II, Benoit XVI ira en Terre Sainte en mai. Il visitera Israël, les Territoires palestiniens et la Jordanie, où il rencontrera les évêques d'Iraq.

2008-07 >> Double évolution
Les procès d'Habiba Kouider, de ses amis, et leurs condamnations, manifestent une évolution de la société algérienne, tiraillée entre renfermement sur soi et pluralisme respectueux des choix religieux. Par contre, la nomination comme archevêque d'Alger de Mgr Ghaleb Bader, prêtre jordanien du Patriarcat latin de Jérusalem, constitue une ouverture et un lien permanent avec les églises d'Orient, qui donnent à cette église algérienne un visage plus universel.

2008-06 >> Convertie, condamnée
Une chrétienne de 37 ans, éducatrice dans une crèche, convertie de l'islam, est jugée pour détention de livres religieux. "Tu réintègres l'islam, et je classe le dossier ; si tu persistes dans le péché, tu subiras les foudres de la justice !" Refusant de renier sa foi, elle risque trois ans de prison. Sur 33 millions d'habitants, l'Algérie compte près de 11.000 chrétiens, toutes obédiences confondues. Les convertis sont contraints de vivre leur foi dans la clandestinité. Par ailleurs, pour remplacer Mgr Tessier, 78 ans, le pape vient de nommer le premier archevêque arabe d'Alger, un prêtre jordanien.

2008-01 >> Refuge pour les chrétiens d'Iraq
Depuis 2003, environ 2,4 millions d'iraquiens sont réfugiés, déplacés dans leur pays, et 2,2 autres millions dans des pays limitrophes, principalement Jordanie et Syrie (1,5 millions dont quelques 100.000 chrétiens, chaldéens, syriaques, assyriens, orthodoxes, arméniens). A Damas, la Caritas prend en charge environ 1000 familles, dont 200 musulmanes qui ont exactement les mêmes droits (assistance alimentaire, médicale et scolaire) que les familles chrétiennes.

2007-03 >> Nos frères chrétiens ignorés du Proche Orient
On compte 10 à 12 % de chrétiens au Proche Orient (égypte, Syrie, Irak, Jordanie, Liban, Israël-Palestine). Certains parlent encore la même langue qu'autrefois Jésus. Presque ignorés par l'Occident, ils sont, avec des traditions et des rites divers, les derniers descendants des premiers chrétiens, toujours suspectés depuis les croisades, souvent persécutés. Les guerres du Liban, d'Israël et du Golfe augmentent leur mal-être et leur envie d'émigrer. Pour la seule Terre sainte, les chrétiens sont aujourd'hui moins de 12% (65% de la population en 1965).

2005-10 >> Échange d'évêques
L'évêque de Tunis, 65 ans, jordanien de nationalité, a été nommé auxiliaire du patriarche de Jérusalem, et il est remplacé à Tunis par un prêtre jordanien, lui aussi arabophone.

2004-11 >> Terre sainte : jeûne et prière le 22 décembre
Les 24 évêques de Terre Sainte, Liban, Irak, Jordanie, Koweit, Syrie, Djibouti, et de la péninsule arabique, ainsi que les évêques de Tunisie, Algérie, Maroc, Libye, Mauritanie et Sahara occidental, proposent que le vendredi 22 décembre 2004 "soit un jour de jeûne et de prière". Ils regrettent que "le sang continue à couler à Bethléem et dans toute la Terre Sainte", alors qu'approche le temps de l'Avent, les quatre semaines de préparation à la fête de Noël.

2003-04 >> Un crime contre la paix
?A un peuple qui depuis douze ans demande du pain, on s'apprête à donner 3.000 bombes! C'est un crime contre la Paix qui crie vengeance devant Dieu.? (le Président de Justice et Paix, ancien représentant du Pape à l'ONU). Le nonce en Irak et en Jordanie, résidant à Bagdad, et les religieu(x)ses travaillant en Irak (catholiques 2,8 %), restent aux côtés des Irakiens. L'Aide à l'Eglise en Détresse a décidé d'une aide immédiate de 60.000 euros pour la population du pays.

2003-01 >> La Custodie de Terre Sainte
La Custodie de Terre Sainte comprend actuellement Israël, Jordanie, Syrie, Egypte, Liban, Chypre et Rhodes. Y travaillent 300 franciscains environ provenant de 32 nations, et plus de 100 religieuses de différentes congrégations. Les sanctuaires confiés à leur garde sont le Saint Sépulcre, Bethléem et Nazareth, et 74 autres sanctuaires principaux et secondaires. Les Franciscains gèrent aussi 16 écoles (10.000 élèves environ, 500 enseignants), 4 maisons d'accueil pour pèlerins (450 lits), 2 maisons d'accueil pour personnes âgées et 2 pour les enfants.

2002-02 >> Le prince Hassan et la paix
Le Prince Hassan, frère du défunt roi Hussein de Jordanie faisait partie des principales personnalités présentes à Assise, en réponse à l'invitation lancée par le Souverain Pontife. La Jordanie (près de 5 millions d'habitants) est en grande majorité musulmane (92 %), avec une petite minorité chrétienne (8 %).

2002-02 >> Un ministre chrétien
Deuxième ministre chrétien dans l'histoire du royaume hachémite de Jordanie, Marwan Muasher, ancien ambassadeur à Washington, a été nommé ministre des Affaires extérieures.

2001-10 >> Les timbres du Vatican
Le Vatican a émis cinq timbres sur les pèlerinages jubilaires de Jean-Paul II: à Jérusalem, au Mont Sinaï (Égypte) et au Mont Nébo (Jordanie), ainsi qu'une représentation de la statue de Notre-Dame de Fatima.

2001-09 >> Guérilla, colonisation = violence
Comme le rappellent le plan égypto-jordanien et le "Rapport Mitchell", la violence, ce n'est pas seulement la guérilla palestinienne, mais aussi, organisée indistinctement par tous les gouvernements israéliens à partir de 1967, la colonisation inexorable des territoires palestiniens par les Israéliens d'extrême droite.

2001-03 >> Jean Paul II en mai à Malte et en Syrie
Le Pape continue ses pélerinages sur les pas de Saint Paul. Après l'Égypte, la Jordanie, Israël, et en attendant d'aller en Grèce, en Ukraine et en Irak, il sera en mai à Malte et en Syrie.

1999-08 >> Premier président élu en 16 ans
Le Nigéria, plus de cent millions d'Africains - indépendant depuis 38 ans mais souvent sous régime militaire, a élu son président, un ancien général. Pourra-t-il éviter aux pauvres d'un pays riche de connaître la faim et la maladie et gouverner un pays miné par le népotisme, la corruption, et les féodalités, entretenues de l'extérieur? En Algérie, en Afrique du Sud, au Maroc, en Israël ou en Jordanie, les plus éprouvés attendent beaucoup de leurs nouveaux dirigeants. Seront-ils déçus, une fois de plus?

1997-03 >> Ouverture
"Islam et christianisme se complètent" déclare le premier ministre de Jordanie en annonçant que le christianisme serait désormais enseigné dans les écoles publiques.

1992-12 >> Prêtre et architecte
Il a assaini un bidonvile de Yogyakarta, avec les moyens du pays (bambou par exemple). A 63 ans, il a déjà été distingué, comme architecte d'un pèlerinage marial. Ce prêtre catholique, Yusuf Bilyarta Manguwija, est cette année l'un des neuf lauréats (les autres sont de Turquie, Syrie, Inde, Burkina Faso, Egypte et Jordanie) du prix Aga Khan.

1992-09 >> Un prélat proche
Le dernier prélat de Tunis, Mgr Callens, était français. Pour le remplacer, le Pape envoie un prêtre palestinien, Mgr Fouad Twal, 52 ans, né en Jordanie. Après 6 ans de ministère paroissial en Jordanie et en Palestine, il a servi comme diplomate du Saint Siège. Avec lui, arabe, l'Eglise se fait plus proche des Tunisiens.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995