LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Érythrée

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2011-09 >> Une génération va disparaître
En 1991-1993, la famine avait fait 300.000 victimes. Actuellement, 12 millions de personnes sont menacées par une autre famine. Sur le terrain collaborent dans les pires difficultés pour en sauver le plus grand nombre Médecins sans frontières, Action contre la faim, Secours catholique, Croix Rouge, Programme alimentaire mondial. Mais c'est affreux : toutes les onze semaines, meurent 10% de la population somalienne de moins de 5 ans, des garçons et des filles à qui leurs parents ont donné la vie ! Peut-on oublier pour autant, bien que personne n'en parle, que la dictature communiste maintient la Corée du Nord dans une famine permanente.

2011-08 >> Qui connaît nos frères d'Afrique de l'Est ?
261 millions d'africains (30 millions en 1961) vivent au Kenya, en Ouganda, au Soudan, en Erythrée, en Ethiopie, en Tanzanie, au Malawi et en Zambie. Les médias français en parlent trop peu. Comme ils sont anglophones, on les connait moins que les sénégalais ou les malgaches. Mais 47 millions d'entre eux sont catholiques, nos frères et soeurs dans le Christ.

2011-06 >> Naître, et mourir
L'Afghanistan, le Niger, la Guinée Bissau, le Yémen, le Tchad, la République démocratique du Congo, l' Érythrée, le Mali, le Soudan et la République centrafricaine sont les dix pays, dont huit en Afrique, où les conditions des mères et des enfants sont les plus mauvaises au monde. Par ailleurs, chaque année dans le monde, 358.000 femmes perdent la vie des suites d'une grossesse ou d'un accouchement et environ 800.000 enfants meurent à la naissance. Auxquels il faut ajouter ceux qui perdent la vie au cours de leur premier mois de vie, à savoir au total plus de 3 millions de nouveaux nés !

2011-04 >> Qui sont les catholiques ?
La communauté catholique de Tripoli (deux évêchés, Tripoli et Benghazi) est réduite par le départ de fidèles surtout européens. Sont restés sur place quelques milliers d'africains (2.500 érythréens) vivant dans des conditions précaires, et des philippins, en majeure partie des infirmières. A Tripoli, on compte environ 2.000 infirmières philippines et dans l'ensemble de la Libye, probablement 5.000.

2009-08 >> 12 prêtres ordonnés
Pour la première fois depuis 1936, le séminaire catholique d'Asmara a pu présenter 12 diacres à l'ordination. L'Érythrée compte un peu plus de 5 millions d'habitants dont une moitié est musulmane (sunnite) et l'autre chrétienne orthodoxe. L'Église catholique (moins de 1%) comprend trois diocèses qui travaillent ensemble avec un plan pastoral triennal. La formation des prêtres, des religieux et des catéchistes demeure la grande priorité de l'Église.

2008-05 >> Tensions avec l'État
En novembre dernier, 14 missionnaires catholiques expatriés ont été expulsés, par un gouvernement qui voudrait confisquer les propriétés de l'Église. Pays indépendant en 1993, peuplé de près de 5 millions d'habitants, 50% musulmans à égalité avec les chrétiens. Par ailleurs, de son côté, le patriarche orthodoxe a été déposé et remplacé par le gouvernement.

2007-12 >> Mission impossible ?
Le gouvernement reconnaît quatre religions (coptes-orthodoxes, catholiques, luthériens, musulmans). Mais elles doivent être hors du contrôle des étrangers. Donc, les permis de séjour ont été refusés à 13 missionnaires catholiques, italiens, mexicains, philippins et kényans. Les autorités ont souvent démenti fermement des accusations de persécution des minorités. Mais sur 4,2 millions d'habitants, moins de 5% sont catholiques, et évangéliques et témoins de Jéhovah sont interdits depuis mai 2002.

2007-01 >> Construire la paix
L'Église copte est la religion dominante en Éthiopie. Des affrontements inter-confessionnels ont eu lieu en septembre dernier entre opposants chrétiens et musulmans (19 morts, 600 maisons et cinq églises brûlées, et six églises converties en mosquées). L'Éthiopie a des relations tendues avec l'Érythrée et la Somalie, deux pays où l'islam se fait offensif. Le patriarche copte éthiopien souhaite que soit donnée “une chance à tous les éthiopiens de traiter pacifiquement avec leurs voisins".

2006-11 >> Prison, travaux forcés
L'Erythrée a interdit en 2002 toute activité chrétienne en dehors des Églises "traditionnelles" (catholique romaine, protestante luthérienne et orthodoxe). Depuis lors, 1.800 chrétiens, principalement évangéliques, mais aussi d'autres confessions non "traditionnelles" sont emprisonnés, torturés, et même soumis à des travaux forcés ; un quart d'entre eux sont incarcérés depuis plus de deux ans et aucun n'a été jugé de manière légale.

2004-11 >> Un pays partagé
L'Érythrée est un pays où chrétiens copte-orthodoxes, et musulmans sont à égalité, 45 % chacun de la population ; les chrétiens vivent sur les hauts plateaux et parlent le tigrina, les musulmans sont surtout dans les villes et parlent arabe. Une ordonnance de 2002 reconnaît quatre religions, dont l'Église catholique romaine. Des centaines de membres d'Églises non reconnues sont aujourd'hui en prison.

1999-06 >> Les réfugiés absents de la télé
Nos télés, très premier monde, obnubilées par l'actualité dans les Balkans, oublient les ravages des guerres dans le Tiers Monde. Nos frères lointains, en Afrique de l'Ouest les réfugiés du Sierra Leone, de Guinée Bisau, ou du Libéria, en Afrique de l'Est ceux d'Érythrée, du Soudan ou de Somalie, en Afrique centrale ceux du Rwanda, d'Ouganda ou des deux Congo, en Asie ceux de Timor, Amboine, ou de Birmanie, sans parler des Kurdes... passent rarement sur nos écrans.

1999-02 >> L'Afrique en sang
Si on prend une carte d'Afrique, on constate que des guerres civiles déchirent l'Algérie, le Soudan, l'Éthiopie et l'Érythrée, le Sierra Leone et le Libéria, les deux Congo, le Rwanda, le Burundi, l'Angola... Souvent attisées par les convoitises des pays pour les richesses du sous-sol africain. L'argent qui paye les armes est perdu pour le développement et l'amélioration de la vie des pauvres. L'évêque de Nkayi, au Congo, s'est réfugié de l'autre côté du fleuve; l'archevêque du Sierra Leone, prisonnier, s'est échappé; mais trois religieuses de Mère Térésa ont été tuées.

1995-10 >> "Afr-o-optimisme"
L'Afrique n'est pas si mal partie. Le Secours Catholique remarque que depuis 1960 (indépendances) l'espérance de vie est passée de 40 à 52 ans, l'autosuffisance alimentaire est en voie d'être obtenue, les famines sont causées par les guerres civiles et non par des mauvaises pratiques culturales. La croissance économique du Bénin, du Ghana ou du Zimbabwe, l'indépendance de l'Érythrée, la paix au Mozambique, l'évolution de l'Afrique du Sud... autant de signes concrets d'espoir.

1994-01 >> Une société biblique
L'Erythrée, le plus jeune état du monde, compte 4 millions d'habitants, dont 45 % d'orthodoxes et autant de musulmans; 100.000 catholiques (2,5 %), dont 404 religieuses, 275 frères et 224 prêtres. Une société biblique nouvellement créée rassemble plusieurs dénominations chrétiennes, mais les premières traductions datent de 1860!

1993-02 >> Missionnaires et martyrs
Juin 92: en Ethiopie, un prêtre érythréen et un fidei donum italien mitraillés... Octobre: au Libéria, 9 religieuses, dont 4 Africaines, enlevées et assassinées; au Pérou, un Salésien Italien, 30 ans, victime du Sentier Lumineux; en Equateur, un prêtre de 37 ans, tué par des trafiquants de drogue; aux Philippines, un franciscain, enlevé par des musulmans. Décembre: au Rwanda, un missionnaire canadien, directeur d'un centre agricole, 50 ans, abattu...!

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Louis FROMY s.m.a.

Missionnaire en Côte d’Ivoire, journaliste, animateur missionnaire en France.

(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995