LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Algérie

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2011-03 >> Révolutions arabes : prier
"Rien n'est acquis, nul ne peut prédire la suite en Tunisie, en Égypte ou dans d'autres pays arabes. Mais nous ne pouvons pas ne pas lire dans ces événements des signes d'espérance et une invitation à prier Dieu pour qu'il accompagne ceux et celles qui portent cette espérance de peuples entiers" déclare le responsable du Service des relations avec l'islam à Paris.

2010-10 >> Condamnés mais soutenus
Deux ouvriers chrétiens risquent trois mois de prison pour n'avoir pas respecté le jeûne du ramadan ; malgré la constitution qui garantit la liberté de conscience. L'archevêque d'Alger, estime qu'ils sont jugés "non pas parce qu'ils sont chrétiens, mais parce qu'ils n'ont pas respecté le jeûne". Il rappelle l'importance de "respecter le culte de la grande majorité de la population". Mais, ajoute-t-il, "ce respect est dû des deux côtés, et les autorités, elles aussi, doivent respecter la liberté de conscience". Le pays compte, officiellement, 11.000 chrétiens (30.000 selon le Président de l'Église protestante d'Algérie) sur 35,6 millions d'habitants. Devant l'ampleur de la mobilisation populaire en faveur des deux accusés, la décision de justice a finalement été ajournée.

2010-10 >> À voir absolument
Un évenement et un record : en quinze jours, un million de spectateurs ont vu "Des Hommes et des Dieux", film austère sur les moines de Tibéhirine, assassinés en Algérie en 1996. Grand Prix à Cannes, ce film représentera la France aux Oscars à Hollywood en mars prochain. Il attire un public très large aussi bien composé de cinéphiles, que de catholiques et de spectateurs occasionnels. Son originalité : "C'est un sujet profond, en rapport avec la mort et l'engagement religieux, dans un esprit pacifique et réunificateur."

2009-11 >> Les étudiants noirs
Ils sont 30.000 étudiants subsahariens au Maghreb, découvrant un monde où l'islam est majoritaire, et où il n'y a pratiquement pas de liberté religieuse. Ils constituent la part la plus importante des communautés, où ils jouent un rôle actif, prenant des initiatives. Ils apportent à l'Église d'Algérie un dynamisme, une force de renouvellement, une jeunesse dont elle a besoin ! (L'évêque de Laghouat, au Synode)

2009-11 >> Migrants en Afrique
Le phénomène migratoire concerne surtout les pays du Maghreb, l'Afrique du Sud, le Botswana, le Sénégal et le Soudan. Près d'un migrant sur deux (47%) en Afrique est une femme. On compte près de 23 millions de migrants dans 21 pays du continent. Réfugiés ou déplacés, tous ne sont pas africains. Certains proviennent d'Asie, surtout de l'Inde, de la Chine et des Philippines. Le droit d'asile semble aujourd'hui menacé, alors que l'accueil des personnes fuyant l'oppression est une obligation internationale, et un droit et un devoir humain élémentaire.

2009-10 >> Islam ouvert ou fermé
"Les gens sont partagés entre deux traditions : l'une ouverte, l'islam populaire, et une autre très fermée et rigide. Cette fermeture ne concerne pas seulement les relations entre musulmans et chrétiens, mais aussi entre musulmans ouverts au dialogue et musulmans intransigeants", constate l'archevêque émérite d'Alger qui conclut : "Il faut travailler pour faire prévaloir la tradition de l'amitié et de l'ouverture ; autrement, ce pays n'aura pas d'avenir."

2009-08 >> À propos d'handicapés
On devait construire un centre pour enfants handicapés ; des musulmans y ont vu du prosélytisme ; le permis de construire a été annulé. Allah est pourtant invoqué comme "Le Miséricordieux". Et Jésus, qui guérissait sans doute par prosélytisme, était suspecté par les pharisiens d'agir "par Béelzébuth" ! En Algérie, en Inde, en Russie, partout, le prosélytisme, quel qu'il soit, pose toujours problème, en captant la liberté.

2008-07 >> Double évolution
Les procès d'Habiba Kouider, de ses amis, et leurs condamnations, manifestent une évolution de la société algérienne, tiraillée entre renfermement sur soi et pluralisme respectueux des choix religieux. Par contre, la nomination comme archevêque d'Alger de Mgr Ghaleb Bader, prêtre jordanien du Patriarcat latin de Jérusalem, constitue une ouverture et un lien permanent avec les églises d'Orient, qui donnent à cette église algérienne un visage plus universel.

2008-06 >> Convertie, condamnée
Une chrétienne de 37 ans, éducatrice dans une crèche, convertie de l'islam, est jugée pour détention de livres religieux. "Tu réintègres l'islam, et je classe le dossier ; si tu persistes dans le péché, tu subiras les foudres de la justice !" Refusant de renier sa foi, elle risque trois ans de prison. Sur 33 millions d'habitants, l'Algérie compte près de 11.000 chrétiens, toutes obédiences confondues. Les convertis sont contraints de vivre leur foi dans la clandestinité. Par ailleurs, pour remplacer Mgr Tessier, 78 ans, le pape vient de nommer le premier archevêque arabe d'Alger, un prêtre jordanien.

2006-10 >> Dialogue au quotidien
"Notre petite communauté est un trait d'union entre deux mondes, occidental et islamique. Dans la vie quotidienne nous vérifions chaque jour qu'il est possible de vivre en paix dans le respect des croyances et des traditions religieuses. Quand nous traitons des perspectives d'avenir de l'homme et de la femme nous trouvons toujours un accord, un terrain commun pour collaborer. Au niveau spirituel aussi, quand nous parlons de la profondeur de l'âme humaine il est possible de dialoguer et de nous enrichir mutuellement." (L'évêque de Laghouat)

2006-09 >> Échanges
Un prêtre burkinabé, envoyé par son évêque dans le diocèse d'Alger, est vicaire de paroisse et aumônier d'étudiants. Plusieurs diocèses (de France et d'ailleurs) bénéficient du ministère de prêtres africains, burkinabés ou autres : l'occasion de découvrir l'Église universelle, catholique au plein sens du terme.

2006-07 >> Sommés de quitter le pays
Des étudiants étrangers chrétiens, surtout sub-sahariens, ont été sommés de quitter le territoire algérien dans les 10 à 15 jours maximum, les autorités ayant déjà enlevé à plusieurs d'entre eux leur carte de séjour. La raison de l'expulsion n'a pas été précisée. Cette situation, qui pour l'instant ne concerne que les étudiants étrangers, ne laisse rien augurer de bon pour les étudiants algériens chrétiens d'arrière plan musulman.

2006-04 >> Un diocèse arc-en-ciel
Pontoise est un diocèse avec une population chrétienne majoritaire, même si islam et judaïsme sont bien représentés (26 synagogues à Sarcelles). C'est aussi un diocèse vivant : près de 8.000 chaldéens ont construit une immense église animée par trois prêtres de leur Église ; 102 adultes se préparent au baptême pour Pâques dont la moitié proviennent d'autres continents, notamment de l'Afrique. Mais on recense près de 200.000 personnes d'origine étrangère, en situation régulière : 35.000 portugais d'immigration récente, 34.000 algériens, 25.000 marocains, 18.000 turcs (dont les chaldéens), 12.000 africains, 5.500 haïtiens... sans compter des milliers d'immigrants en situation irrégulière. Certaines communes ont un pourcentage d'étrangers élevé : Garges les Gonesse 42%, ou Villiers le Bel, Goussainville, Bezons et Sarcelles 30%.

2005-01 >> Charles de Foucauld sera béatifié
Charles de Foucauld est ?avec Ste Thérèse de Lisieux, l'un des deux phares du 20e siècle? a dit le P. Congar. Officier, explorateur, il s'est converti à 28 ans. Avant d'être ordonné prêtre à 43 ans, il fut 7 ans moine et 3 ans domestique à Nazareth. Après son ordination, il s'établit en Algérie, où il est tué à 58 ans, après 11 ans d'ermitage à Tammanrasset, ?enfouissement? au milieu des touaregs. Plus de quinze congrégations se réclament de son charisme missionnaire. Un miracle dû à son intercession a été reconnu ; il pourrait être béatifié en octobre. Comme pourrait aussi l'être Mgr Von Galen, un archevêque allemand qui ne craignit pas de s'opposer aux Nazis.

2005-01 >> Le plus grand et le plus petit diocèse
Dans le sud algérien, le diocèse de Laghouat regroupe 10 paroisses et 2.000 catholiques, ?enfouis? parfois à 1.000 km les uns des autres ; missionnaires sur place à la manière de Charles de Foucauld !

2004-05 >> Nouveau climat de dialogue
Pour l'archevêque d'Alger, avec un recul de la mentalité fondamentaliste, une nouvelle saison a commencé dans le dialogue entre chrétiens et musulmans. Dans les années 90, le fondamentalisme a en effet tué en Algérie un évêque, 7 moines, 5 prêtres, et 6 religieuses. Lorsqu'ils ont été tués, beaucoup d'Algériens nous ont écrit pour nous dire combien ils étaient désolés et touchés par ces assassinats. De nombreux Algériens se sont rapprochés de nous, parce que notre présence était vue comme une preuve de notre fidélité à la société algérienne.

2003-11 >> Des artisans de paix
Fondée en 1968, la Communauté San Egidio a joué un rôle clé pour la paix au Mozambique, et elle s'est impliquée an Algérie, en Bosnie et au Guatémala. Dans la continuité d'Assise 1986, elle organise chaque année des ?rencontres pour la paix?. Elle regroupe 40.000 laïcs dans 60 pays. Elle retourne au Mozambique pour lutter contre le SIDA.

2003-10 >> Un pionnier
Don Ulisse Caglioni, focolarini, arrivé à Tlemcen en 1966, ordonné prêtre à Oran en 1985, est mort début septembre. "Ulisse a été pour nous le lien entre christianisme et islam" écrivent ses amis musulmans. "Nous avons appris à écouter, sans préjugés, sans aucun préjugé. Il nous a enseigné à tout faire par amour. Il nous a enseigné à être l'amour. Il a toujours témoigné de sa foi en Dieu. Il était pour nous le modèle du croyant." Avec les années, est née autour de lui une communauté composée de centaines de jeunes, de familles, de personnes de différentes catégories, et aussi des imams.

2002-12 >> Présence missionnaire
Au Maroc, les étudiants originaires de l'Afrique saharienne seraient au nombre de 10.000, dont plus d'un millier de catholiques. En Algérie, ces étudiants constituent près de la moitié de la population catholique. C'est une caractéristique récente de l'Église catholique en Afrique du Nord, un nouveau visage de la mission, quand leur vie illustre l'Évangile.

2002-08 >> Alger: Notre Dame d'Afrique
Le sanctuaire de Notre Dame d'Afrique est fréquenté à 95 % par des Musulmans qui le considèrent comme un des lieux importants de leur ville. Comme dans tous les pèlerinages du monde, plus de 100 personnes tous les jours passent porter leur peine et leurs voeux: guérison, réconciliation, réussite scolaire, mariage, désir d'enfant... Un Père est toujours là pour les écouter et les conseiller. C'est un lieu de dialogue important.

2002-04 >> L'Islam en France
Trois Français sur dix éprouvent le besoin de mieux connaître l'Islam. Avant la Renaissance, l'Islam était en avance sur la Chrétienté dans bien des domaines grâce à l'héritage des Grecs. Aujourd'hui, c'est une religion en mal de rénovation face au monde moderne, exposée aux intégrismes et aux fanatismes. Va-t-elle guérir d'une sclérose multiséculaire causée par un immobilisme intégriste? Le monde entier y gagnerait. Les Français baptisés catholiques sont 47 millions et les Musulmans, quatre millions de fidèles, dont trois de nationalité française; [5 % de pratiquants; diverses dépendances (Algérie, Arabie, Maroc, Turquie, Pakistan...) pour le recrutement des imams et le financement des constructions de mosquées].

2001-09 >> Des conversions
Citant des sources du Ministère algérien des Affaires religieuses, l'Agence islamique "Iina" dénonçait en mai dernier le fait que de plus en plus d'Algériens se convertissent au christianisme, dans les régions du Sud. Elle dénonçait aussi l'ouverture de nouvelles églises. L'Agence précisait que ce phénomène est dû à la crise économique, au chômage et à la violence. 16 jeunes âgés de 20 à 31 ans, du centre du pays, ont été arrêtés en juillet près de Oran: ils avaient des Évangiles.

2000-12 >> Algérie: Changements
A cause de la violence, la présence catholique n'a cessé de diminuer: deux religieuses sur trois ont quitté Alger; dans le diocèse de Constantine, cette présence a diminué de moitié. De nombreuses familles européennes sont parties. En revanche, dans le même temps, on a assisté à l'arrivée de Catholiques provenant de l'Afrique noire sub-saharienne, et notamment des jeunes, étudiant dans les Universités en Algérie.

2000-09 >> La torture n'est pas un mal nécessaire!
"Il fallait que çà se fasse" disait début juillet le général Bigeard, célèbre durant la guerre d'Algérie par ses méthodes et les tortures qu'il dirigeait pour obtenir des renseignements militaires. Non! Le général Massu, lui au contraire, dit les regretter.

2000-03 >> Les Églises du Maghreb
Sur 90.000 baptisés dans tout le Maghreb, 40.000 vivent en Lybie, (3 Vicariats et 1 Préfecture apostoliques, 15 prêtres); 24.000 au Maroc (2 diocèses, 60 prêtres); 20.000 en Tunisie (diocèse de Tunis, 40 prêtres), 2.500 en Algérie (3 diocèses, 100 prêtres).

1999-12 >> Un témoin reconnu
Le président algérien Bouteflika "suggère" de canoniser le cardinal Duval, citoyen algérien par choix, car "Il a eu le courage d'incarner, en l'affirmant, l'unité du genre humain".

1999-10 >> Chili, Timor, Sierra Leone: Pardonner
Partout dans le monde, après les guerres civiles, se pose la question du pardon. En Algérie, aujourd'hui, en Afrique du Sud, il n'y a pas longtemps, comme en Argentine, au Chili (Pinochet). Au Timor Oriental, l'évêque de Bacau affirme "Le pardon et rimpiimté sont dieux choses différentes."

1999-10 >> Les enfants soldats
On a un peu partout les "enfants de la rue". On estime que les "enfants soldats" de moins de 18 ans (7 à 10 ans parfois) seraient 120.000, dans 10 pays principalement: Algérie, Angola, Burundi, Congo-Brazza, Libéria, Ouganda, Congo démocratique, Sierra Leone, Soudan. On les drogue, on leur apprend à tuer, on les casse. Aux Philippines, des filles de 10 à 16 ans du Front Moro de libération islamique ont paradé devant des journalistes. S'ils échappent à la mort au combat, ces jeunes resteront violents. Quel handicap pour la paix!

1999-08 >> Premier président élu en 16 ans
Le Nigéria, plus de cent millions d'Africains - indépendant depuis 38 ans mais souvent sous régime militaire, a élu son président, un ancien général. Pourra-t-il éviter aux pauvres d'un pays riche de connaître la faim et la maladie et gouverner un pays miné par le népotisme, la corruption, et les féodalités, entretenues de l'extérieur? En Algérie, en Afrique du Sud, au Maroc, en Israël ou en Jordanie, les plus éprouvés attendent beaucoup de leurs nouveaux dirigeants. Seront-ils déçus, une fois de plus?

1999-06 >> Retour à Tibhirine
Saint Bernard en Afrique du Nord: cinq moines cisterciens - dans la mouvance de Notre-Dame d'Aiguebelle - se préparent pour retourner vivre à Tibhirine en Algérie (dont un rescapé du massacre). Cinq autres vivent en communauté à Fez au Maroc. Bientôt des Trappistines s'établiront en Tunisie.

1999-04 >> Du côté des Islams
L'Islam, comme le christianisme, est constitué de multiples tendances. Pour rendre à chacun son dû, mieux vaut parler des Islams. En Afghanistan, fief des Talibans plus qu'intégristes, une fillette de dix ans met du vernis sur ses ongles, on lui coupe les doigts, comme on lapide les couples censés adultères (combien de vengeances déguisées?). En Iran, le régime a organisé des élections, et parmi les réformateurs (modérés) qui les ont remportées, on trouve 20 % de femmes. Lors de son passage à Rome, le Chef de l'état d'Iran, un religieux, a demandé à rencontrer le Pape. En Algérie, chaque fin de semaine sont assassinées (égorgées) au moins une vingtaine de personnes!

1999-02 >> L'Afrique en sang
Si on prend une carte d'Afrique, on constate que des guerres civiles déchirent l'Algérie, le Soudan, l'Éthiopie et l'Érythrée, le Sierra Leone et le Libéria, les deux Congo, le Rwanda, le Burundi, l'Angola... Souvent attisées par les convoitises des pays pour les richesses du sous-sol africain. L'argent qui paye les armes est perdu pour le développement et l'amélioration de la vie des pauvres. L'évêque de Nkayi, au Congo, s'est réfugié de l'autre côté du fleuve; l'archevêque du Sierra Leone, prisonnier, s'est échappé; mais trois religieuses de Mère Térésa ont été tuées.

1998-11 >> Mission universelle
Leur Supérieur général, italien, a été nommé Secrétaire de la Congrégation pour l'Évangélisation des Peuples (le ministère des Missions à Rome). Les Oblats de Marie-Immaculée, fondés au siècle dernier à Marseille par St Eugène de Mazenod, actuellement présents dans 70 pays, ont choisi pour lui succéder un allemand ancien missionnaire chez les Guaranis du Paraguay. Les Carmes Déchaux, dans les 29 pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine où ils sont en mission, ont 6 évêques, 245 prêtres, et 100 novices. Les Pères blancs, Missionnaires d'Afrique, fondés en 1868 par le Cardinal Lavigerie, archevêque d'Alger, pour l'évangélisation de l'Afrique, sont actuellement environ 2.000, originaires de 33 pays.

1998-11 >> Succéder à Claverie
Alphonse Georger, rédemptoriste, originaire de l'Est de la France, appelé par le Pape à succéder à Mgr Claverie comme évêque d'Oran, travaillait déjà en Algérie. Il a été présenté à son Église par un Nonce africain, Mgr Augustine Kasujja, 52 ans, originaire d'Ouganda, nommé en mai dernier. Leur présence en Algérie manifeste bien l'universalité de l'Église.

1998-10 >> Pour un monde non-violent
Au début de l'année, le cinquantenaire de l'assassinat de Gandhi a rappelé que la non-violence se perpétue, sous tous les cieux: Martin Luther King, les Grand'mères de la Place de Mai à Buenos Aires, les femmes irlandaises ou corses, Aung San Suu Kyi à Rangoon, les moines de Tibhirine comme certains missionnaires en Afrique,... ou les Communautés de l'Arche de Lanza del Vasto (six en France, 200 membres, qui font le voeu de non-violence).

1998-07 >> La guerre
Les missionnaires en Guinée-Bissau demandent à l'Église du Sénégal d'intervenir pour que le Sénégal cesse d'appuyer le Président contesté de Guinée-Bissau. Ils demandent aussi à l'Europe d'agir pour un cessez-le-feu rapide, car le choléra et la malaria se développent. Un accord a enfin été trouvé entre les belligérants; tiendra-t-il? Au Sierra-Leone voisin, l'évêque (italien) de Makéni est sous la protection des soldats nigérians de l'ECOMOG, tandis que les rebelles attaquent les villages. Au Soudan, le gouvernement incapable de mater la rébellion sudiste (en partie chrétienne), accentue sa pression sur les catholiques de la capitale. En Ouganda comme au Rwanda, et même dans l'ancien Zaïre, les ethnies et les factions continuent de s'affronter et de s'entretuer. Sans parler de l'Algérie!

1998-07 >> Deux ans après
Deux ans après l'assassinat des Trappistes, les chrétiens, comme les Musulmans, attendent leur retour en Algérie; quelques uns s'y préparent. A l'entrée de la basilique Notre-Dame d'Afrique d'Alger, sur un panneau sont affichées les photos des 19 prêtres, religieux et religieuses tués depuis 1993. Deux Petites Soeurs de Jésus sont retournées vivre en HLM; l'une fait des ménages, l'autre s'occupe de personnes âgées.

1998-05 >> Un premier nonce africain
Le nouveau Nonce en Tunisie et Algérie, Mgr Kasujja, 52 ans, est originaire d'Ouganda. Il travaille dans la diplomatie du Saint Siège depuis 1979. Il est sans doute le premier nonce africain; un signe de plus de l'universalité de l'Église.

1998-03 >> Ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire
En 1997, 26 journalistes ont été tués, dans 14 pays du monde: 7 en Inde, 4 en Colombie, 3 au Mexique, 2 au Cambodge, mais - pour la première fois depuis quatre ans - aucun en Algérie. Les témoins sont toujours gênants.

1998-02 >> L'impie prospère
En Argentine, on recherche toujours les enfants disparus pendant la dictature (1976-1983). Carlos Menem a pourtant gracié le général Videla après 5 ans de prison (il devait en faire 16). Le capitaine Astiz avoue si impudemment avoir torturé et "nettoyé" des opposants qu'il est mis aux arrêts, et passera en jugement. Au Chili, Pinochet s'accroche à l'État Major. Au Rwanda, des milliers d'assassins présumés pourrissent dans les prisons, sans jugement. En Bosnie, des criminels, responsables de génocide, échappent aux poursuites. Quant à l'Algérie... "L'impie prospère" constatait déjà le psalmiste bien avant Jésus Christ. Pourtant "le sang des pauvres crie justice", le sang du Christ "en agonie jusqu'à la fin du monde".

1998-01 >> Un bon départ
Les Libanais émigrent souvent dans le monde entier, où paroisses, églises, collèges et foyers libanais, les regroupent. L'Église maronite vient d'envoyer trois religieuses en mission en Algérie, au Togo et au Bénin. En mai dernier, Jean Paul II avait évoqué ce partage missionnaire.

1997-10 >> J.M.J.: participation africaine
Plus de 3.000 jeunes Africains ( 600 Ivoiriens) ont participé aux J.M.J., dont beaucoup d'anglophones de l'Afrique de l'Est (Tanzaniens, Kenyans, Sud-Africains). Soudan et même Algérie étaient aussi représentés.

1997-09 >> Baptême
L'État algérien voulant rendre hommage au cardinal Duval "l'un de ces hommes qui ont consacré leur vie à semer l'amitié et la fraternité entre les peuples", a baptisé "Place du Cardinal Duval" l'esplanade Notre Dame d'Afrique à Alger.

1997-09 >> Pierre Claverie: un an
"L'Église n'est pas au monde pour le conquérir, ni pour se sauver, elle, ses biens et son personnel. Elle est, avec Jésus, liée à l'humanité souffrante." écrivait Pierre Claverie dans son dernier message, en hommage au cardinal Duval et aux moines de Tibhirine. Lui-même est mort assassiné en même temps que son chauffeur musulman.

1997-09 >> Barbares, barbaries
L'ETA assassinant froidement un otage (la 816e victime!) en Espagne, les soldats de Kabila au Zaïre éliminant méthodiquement les réfugiés hutus du Rwanda, les islamistes en Algérie, les différents peuples s'entretuant en ex-Yougoslavie, ramènent l'humanité aux époques de barbarie qu'on aurait pu croire terminées. "Donne-nous la paix!"

1997-09 >> Ceinture chaude
Libéria, Sierra Leone, Nigeria, Centrafrique, Congo, Angola, Ex-Zaïre, Rwanda, Burundi, Soudan, Somalie, Kenya, etc... la ceinture équatonale de l'Afrique est prise d'intolérance entre ethnies telles qu 'elles génèrent des violences et des massacres. Sans parler de l'Algérie! L'Europe, pourtant chrétienne, a connu et connaît encore de telles aberrations.

1997-03 >> L'Église des martyrs
En Ouganda, un Père Blanc de 61 ans a été assassiné à l'autel, et aux Philippines un évêque devant sa cathédrale. En Inde, près de Calcutta, un chef de tribu a décapité un catéchumène refusant de vénérer les divinités. En Pologne, enquête en vue de la béatification du Père Popielusko, assassiné par des communistes. "L'Église, c'est l'incarnation continuée, écrivait le Père de Chergé, prieur de Tibhirine poignardé l'an dernier en Algérie, elle n'a que nous ici pour continuer l'Incarnation. Pour le meilleur et pour le pire". Au Japon, l'Église fête 26 martyrs crucifiés à Nagasaki en 1597 dont Paul Miki, japonais lui-même.

1997-02 >> Triste bilan 1996: 25 + 29 tués
Vingt cinq religieuses, moines, prêtres et évêques catholiques de toutes nationalités ont été tués en 1996; et tous, sauf deux, en Afrique (du Nord, et des Grands Lacs). Un curé d'Alsace, juste avant Noël et en janvier, au Tchad, une religieuse ont été poignardés par des voleurs... Par ailleurs, 29 journalistes ont aussi été tués cette année dans le monde, dont huit en Algérie. Et combien d'inconnus, ni riches, ni marqués par la religion ou la politique, des pauvres, massacrés, poignardés, abattus ou mutilés...?

1997-02 >> Entre Islam et Christianisme
Les chrétiens kabyles sont environ quatre à six mille Solidaires de leurs familles, de leur pays, même si leur conversion les a marginalisés, ils sont le trait d'union entre Islam et christianisme, entre la France et l'Algérie.

1996-09 >> L'évêque assassiné
Pierre Claverie, 58 ans, pied-noir, dominicain, évêque d'Oran a été assassiné avec son chauffeur, 21 ans, musulman, dans un attentat à la bombe. "Nous ne sommes pas les seules victimes, disait-il récemment, les musulmans tombent aussi... Le pluralisme est un défi majeur de ce temps... créer tes conditions de la rencontre et de la fraternité universelle, non pas au delà de nos différences, mais avec elles".

1996-07 >> Témoigner
Le cardinal Duval, comme les sept martyrs de Tibhirine, nous rappellent que l'Église d'Algérie toute entière témoigne par sa seule présence de l'amour de Dieu et de la solidarité des croyants. Elle rassemble 23.250 catholiques, dont 136 prêtres ou religieux et 210 religieuses. Leur existence invite à "ouvrir les yeux" sur l'Évangile, comme sur l'Islam. Ils nous appellent ici à distinguer Islam et terrorisme, comme nous souhaitons qu'on ne confonde pas le catholicisme avec les excès, passés ou actuels, de certains.

1996-07 >> Un monastère attaqué
La Trappe de Mokoto, au Zaïre, (22 moines, un prieur tutsi), abritait des réfugiés tutsis du Rwanda. Elle a été attaquée par des bandes de Hutus. Comme en Angola, en Bosnie, en Algérie, les Trappistes prêchent par leur présence et l'accueil des plus pauvres. Et dans les pays de la faim, les paroisses ou les monastères font figure de riches, bons à piller ou à rançonner.

1996-06 >> Solidaires de 7 moines
Sept cierges brûlent depuis le 28 avril à Notre Dame de Paris, pour les sept Trappistes enlevés le 27 mars en Algérie. A la veillée de prières, ont participé aussi bien des Juifs que des Musulmans, solidaires des chrétiens et des moines. Le Haut Conseil des Musulmans de France a rendu publique une fatwa, la première en France, condamnant cet enlèvement. Par ailleurs, depuis 1993, trois Frères de Taizé, rejoints par trois Sénégalais, témoignent de l'Évangile, à Dakar, au milieu des Musulmans.

1996-05 >> Les sept de Tibhirine
Sept Cisterciens du monastère Notre Dame de l'Atlas, prés de Médéa, en Algérie, ont été enlevés fin mars par un groupe d'opposants au gouvernement d'Alger. On est toujours sans nouvelles d'eux.

1996-04 >> Dialogue islamo-chrétien
Une juriste musulmane, originaire d'Algérie, a été élue co-présidente, avec le Père Leiong, du Groupe d'amitié islamo-chrétienne. Elle prône un islam de tolérance. "Pour moi, l'Algérie c'est aussi St Augustin et le cardinal Duval... Je pense à tous ces religieux qui continuent à témoigner d'une Algérie plurielle."

1995-10 >> Encore deux assassinats!
Deux religieuses de Notre Dame des Apôtres, une Française et une Maltaise, donnant depuis trente ans un "témoignage de vie au coude à coude quotidien" en Algérie, ont été assassinées. Elles avaient choisi de rester "par fidélité à leurs amis algériens". Dès le lendemain, une autre a téléphoné d'Afrique à Lyon pour se porter "volontaire pour les remplacer". Dix religieux et religieuses ont été assassiné(e)s en Algérie.

1995-04 >> Condition de la femme
Au Bangladesh, un mouvement mutualiste, datant de trois ans, regroupe 5.000 femmes, leur procure des prêts pour les aider à s'en sortir par elles-mêmes après leur avoir permis de suivre un aprentissage. Une partie de leurs gains constitue un fond d'urgence. En Inde, un colloque suggère une adaptation des lois pour mieux protéger les femmes contre les abus sexuels (50 viols par jour). Un diocèse syro-malabar a réglementé le départ de jeunes filles (150 par an) à l'étranger pour réaliser une vocation religieuse: avant de partir, elle auront sur place 2 ans d'initiation à la vie religieuse. Au Kenya, les femmes ne sont pas épargnées par la torture dans les prisons. En Algérie, pour la journée mondiale de la Femme, des femmes ont eu le courage de manifester publiquement.

1995-02 >> Contre-croisade islamique
En mai dernier, deux religieux avaient été assassinés à Alger, et deux autres fin octobre. Fin décembre, quatre prêtres missionnaires l'ont été en Kabylie. Par le Groupe Armé Islamique (GIA) qui déclare combattre les "croisés" chrétiens. Les missionnaires ont choisi en majorité de rester avec le peuple qui souffre des violences, gouvernementale et islamique.

1994-04 >> La haine les a tués
En Algérie, conséquence de la guerre en Yougoslavie, douze Croates, coopérants, ont été égorges avant Noël, par des extrémistes musulmans. Ils ont épargné un musulman bosniaque qui a sauvé, lui, trois compatriotes chrétiens. Le Coran dit "celui qui sauve un seul homme est considéré comme s'il avait sauvé tous les hommes". Si la haine tue, l'amour sauve.

1993-12 >> Discrétion et solidarité
Les chrétiens se considèrent comme des "hôtes", ayant à garder de ce fait "la discrétion". Mais ils sont solidaires: "L'Algérie est malade et nous avec elle" écrivent les évêques d'Alger et de Constantine. Et "contre toute espérance", les chrétiens espèrent "que s'enfante peu a peu de nouveau une Algérie vivante". L'évêque d'Oran appella "au sang-froid et à la prudence" après l'assassinat de deux français.

1992-09 >> Au service des pauvres
Il a passé 26 ans pour soigner les handicapés mentaux. Il a l'âge de la retraite; mais il reste comme bénévole à leur service... Dans un pays à majorité musulmane, où l'annonce explicite est impossible, c'est un témoignage parlant. Et pas le seul... Albert Carteron, prêtre de Lyon, mort à 80 ans en avril dernier, était en Algérie depuis 1964 dans le cadre de la santé publique. "Il m'a appris à voir non le Français ou l'Algérien, non le chrétien ou le musulman, mais l'homme" a dit un de ses amis aux funérailles.

1991-04 >> Peuples ignorés: Touaregs et Kurdes
Les Touaregs vivent dans 5 pays: 900.000 au Niger, 800.000 au Mali, 100.000 en Algérie, 50.000 en Lybie et quelques milliers au Burkina Faso. Au Niger et surtout au Mali, ils souffrent de la répression gouvernementale. Les Kurdes, eux aussi, vivent dans plusieurs pays: Turquie, Russie, Iran et Irak. Eux aussi, en Turquie comme en Irak, ont à souffrir de n'être pas reconnus dans ces pays, et d'être (lâchement) ignorés de la communauté internationale!

1991-04 >> Guerre, prière et paix
"On peut toujours penser qu'une prière est peu de chose dans des situations difficiles... L'essentiel est qu'il y ait des gens qui prient, même s'ils sont peu nombreux. Il faut croire que la prière, même d'un seul homme, a de l'importance." (Cardinal Duval, Alger)

1990-11 >> D'Egypte en Algérie, ouverture
A Oran, je suis allée plusieurs fois à la prière des coptes, presque tous orthodoxes... J'y ai retrouvédes enfants de nos écoles d'Assiout, de Tantah... Ici, ils prient en union avec nous, nommant au mémento avec le Pape Chenouda, le Pape Jean Paul II et l'évêque du lieu. Quelle ouverture! (une Soeur NDA passée d'Egypte en Algérie).

1990-06 >> 40 professes solennelles
Au Nigeria, 40 religieuses de la même congrégation ont prononcé ensemble leurs voeux définitifs. Cette congrégation fondée en 1938, compte, en 1990, 600 soeurs au Nigeria, au Sierra Leone, au Kenya, au Ghana, en Algérie et même à Turin.

1990-05 >> Au service des malades
Fondée en 1840 à Arcis sur Aube la congrégation de Notre Dame de Bon Secours travaille aujourd'hui en France (Chalons), en Angleterre, en Irlande, en Italie, en Suisse et en Algérie.

1990-03 >> Eglise universelle
Le Pape envoie comme nonce en Côte d'Ivoire un prélat polonais, et en Algérie et Tunisie, un archevêque libanais, qui sera en même temps délégué apostolique en Lybie.

1990-01 >> Un autre visage de l'Eglise
Pour apprendre le français, neuf Soeurs blanches travaillant en Afrique de l'Est anglophone ont passé deux mois à Alger: hollandaise, ougandaise, allemande, maltaise, malawienne, espagnole. Elles ont découvert une Eglise vivante, composée de chrétiens de pays et de races multiples. Elles ont remarqué le manque d'intérêt réciproque entre les Eglises du Nord et du Sud!

1989-12 >> Après 25 ans
Qu'est devenue l'Eglise après 25 ans d'indépendance de l'Algérie? Mgr Claverie, evêque d'Oran en dit ceci: "Les anciens un instant ébranlés par les séismes que furent pour eux l'Indépendance et le Concile mal "digéré" ont vu venir des chrétiens du monde entier. Ils vécurent alors un autre séisme: avec les arrivants il leur fallait être chrétien à la manière polonaise, arabe, brésilienne, africaine, philippine... Que sais-je encore? L'ajustement a été difficile, mais c'est l'expérience de l'universalité de l'Eglise dans un mouchoir de poche".

1989-11 >> Mission silencieuse
"Les nombreuses activités de l'Eglise au Pakistan dans les domaines de l'éducation, de la santé, de l'assistance sociale et du développement, sont en définitive des voies de charité par lesquelles les disciples du Christ témoignent du nouveau commandement d'amour qu'il donna à la dernière Cène" (Jean Paul II). "Etre chrétien en Algérie, c'est appartenir à une minorité qui parle essentiellement à travers un témoignage bien souvent silencieux, sa prière en union avec tous, spécialement les croyants musulmans. (un prêtre).

1988-12 >> Afri...kaleidoscope
Enclavé dans l'Afrique du Sud, le petit Lesotho (1.500.000 habitants) est une Eglise vivante: 45 % de catholiques, 45 % de protestants et 10 % d'animistes! Le Pape a visité le Lesotho au début d'octobre. En Tanzanie la moisson blanchit: au cours des cinq dernières années, les chrétiens sont passés de 3.500.000 à 4.500.000 et les vocations sont nombreuses. En Lybie au contraire, les chrétiens (45.000) sont tous étrangers, immigrés... Comme les 25.500 musulmans, dont 15.000 Algériens, qui vivent dans le diocèse de Meaux.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995