LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Burundi

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2012-04 >> Mère de 10.000 enfants
"Pardonne-nous comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés." En 1993, hutus et tutsis s'affrontent. Les massacres font des milliers d'orphelins. Marguerite Barankitse a créé depuis une ONG pour leur venir en aide. Elle y a gagné le surnom de "femme aux 10.000 enfants", hutus et tutsis confondus, et en 2011 le prix de la fondation Jacques Chirac.

2011-12 >> Les violences reprennent
Des inconnus ont tué une religieuse croate et un médecin italien qui travaillaient dans un hôpital psychiatrique dans le nord du Burundi, et blessé une autre religieuse italienne. Ces meurtres sont les premiers à frapper des travailleurs humanitaires étrangers depuis 2007. Par ailleurs, 300 militants de l'oppositionont été assassinés au cours des cinq derniers mois. Ces violences font craindre une reprise des rébellions ; de 1993 à 2006, la guerre civile a fait près de 300.000 morts.

2011-10 >> L'ange du Burundi honorée
Elle vient de recevoir des mains de Koffi Annan un prix de 100.000 euros. À 56 ans, Marguerite Barankitse, surnommée "l'ange du Burundi", ancien professeur de français, est une fois de plus distinguée pour son action exceptionnelle en faveur des enfants dont les parents ont été tués pendant la guerre civile (environ 300.000 morts entre 1993 et 2006) ou par le SIDA. L'ONG "Maison Shalom" qu'elle a fondée a aidé 20.000 enfants.

2010-11 >> Pour la paix en Afrique
À la mi-octobre, les épiscopats des états de la région des grands lacs (Burundi, Kenya, RD Congo, Rwanda, Ouganda et Tanzanie) se sont retrouvés au Burundi. Objectif : suite au Synode des Églises d'Afrique d'octobre 2009, entreprendre une action commune pour rendre l'Église de plus en plus modèle et promotrice d'une culture de paix et de réconciliation dans la région. Parrallèlement, les radios catholiques du Kenya, d'Ouganda et de Tanzanie sont invitées à développer des programmes promouvant la paix et la détente dans la région.

2010-07 >> Trois pays africains aux urnes
Fin juin, Somaliland (1,6 millions d'habitants), Guinée (10 millions) et Burundi (9 millions) ont voté pour élire un président. En Guinée surtout, les chrétiens se sont mobilisés en faveur de la paix. Mais elle n'est pas garantie automatiquement.

2010-06 >> Ne rien voir, ne rien dire !
En poste au Burundi depuis trois ans, elle a accusé les autorités d'atteintes diffuses aux droits de l'homme. Elle est sommée, à quelques jours de la tenue d'élections générales, de quitter le pays.

2010-04 >> Apparitions mariales en Afrique
Le 29 juin 2001, le Saint Siège a reconnu les apparitions de 1982 à Kibého (Rwanda). On connait d’autres "manifestations” de Marie, pas encore toutes reconnues, en Afrique sub-saharienne : 1980, Ede-Oballa, (Nigéria); 1984, Mushasa (Burundi); 1984, Mubuga (Rwanda); 1985, Yagma et Louda (Burkina Faso); 1987, Muleva (Mozambique); 1998, Tseviè (Togo).

2009-09 >> Des prêtres assassinés
Ces derniers mois, plusieurs prêtres ont été assassinés en divers pays du monde : un prêtre syro-malabar de 39 ans en Inde au Karnataka, un autre au Burundi, deux en Afrique du Sud, deux prêtres espagnols à Cuba.

2009-04 >> Six prêtres assassinés en un mois
L'un à Recife au Brésil, où il travaillait depuis 34 ans, dans une association d'aide aux enfants de la rue ; deux en Afrique du Sud, un au Burundi, et deux en Colombie.

2008-06 >> Pour construire la paix
Pendant deux ans entre 2005 et 2007, 420 jeunes de 16 à 26 ans, de sept associations scoutes et guides du Burundi, de la République démocratique du Congo et du Rwanda, ont été formés à la médiation, la prévention et la gestion pacifique des conflits.

2007-03 >> Combien d'enfants soldats ?
On estime qu'il y a au moins 250.000 enfants-soldats dans le monde. Les pays les plus concernés sont l'Afghanistan, le Burundi, le Tchad, la Colombie, La République Démocratique du Congo, la Côte d'Ivoire, les Philippines, le Myanmar, le Népal, le Sri Lanka, la Somalie, le Soudan et l'Ouganda, la Sierra Leone et le Liberia, ... 58 états ont pris l'engagement d'arrêter cette triste plaie du recrutement forcé des mineurs. En Somalie, il y a au moins 70.000 enfants-soldats, selon les Nations Unies, 200.000 selon plusieurs ONG.

2006-09 >> Consolider la paix
Elle représente un symbole d'espérance et de persévérance. Formée de 31 pays, la Commission de l'ONU pour la consolidation de la paix, créée en 2005, a pour but d'aider les nations à passer de la guerre à la paix. Après des années de guerre civile, Sierra Leone et Burundi sont les deux premiers pays à bénéficier de son action pour le développement.

2005-12 >> 30 millions d'armes légères - 10 millions d'affamés
Dans les six pays les plus pauvres du sud de l'Afrique, où l'espérance de vie est de 35 ans, la famine menace cette année 9.700.000 personnes. Il suffirait, d'après les Nations Unies, de 3 euros par mois pour sauver une vie. Mais les armes, achetées très cher par gouvernements et "seigneurs de la guerre", alimentent guerres, guérillas, et banditisme. Une des régions les plus touchées par la prolifération des armes est celle des Grands Lacs (Rwanda, Burundi, Congo) : au moins 5 millions de morts en moins de 15 ans. Les Nations Unies pourvoient à la nourriture de 90 millions de personnes des 80 pays les plus pauvres du monde, dont 56 millions sont des enfants !

2004-11 >> 90 récents martyrs
Un prêtre du Burundi (ils ont tué un prêtre qui a tout donné pour la paix) ; 88 chrétiens irakiens tués par des groupes intégristes islamiques d'avril 2003 à la mi-octobre 2004 ; un musulman du Bangladesh assassiné pour s'être converti au christianisme.

2004-04 >> Les enfants-soldats
Depuis dix ans, des chefs militaires entretiennent le conflit armé au Burundi en recrutant et en enlevant des enfants, "Des enfants, même ceux âgés de moins de quinze ans, utilisés cyniquement comme armes de guerre jetables et bon marché, traumatisés, humiliés, maltraités et cruellement punis" (Amnesty international). L'UNICEF fait état de 6.000 à 7.000 enfants âgés de moins de 18 ans devant désormais être désengagés, démobilisés et réinsérés dans la société.

2000-11 >> Missionnaires assassinés
Ces mois derniers plusieurs missionnaires ont été assassinés: un prêtre dans l'état d'Orissa en Inde, un frère et plusieurs religieuses en Afrique (Burundi, Zambie)... Au Burundi, le silence prolongé des médias suscite d'ailleurs, la perplexité des observateurs. En 1999, 31 missionnaires ont donné leur vie en pays de mission; et cette année, 18 déjà!

2000-06 >> 372 tués dans l'Est
Durant la nuit du 14 au 15 mai, à Katogota (Congo dém.), des rebelles (militaires rwandais, burundais et banyamulengue) ont sauvagement tué à coups de machettes et d'armes à feu, puis jeté dans le fleuve Ruzizi hommes, femmes et enfants. Sur un millier d'habitants, pour le moment, 372 manquent à l'appel...

1999-12 >> Développement des pygmées
Comme en d'autres pays, l'Église catholique au Burundi témoigne aux Pygmées un amour réel. Scolarisé par les missions, un premier Pygmée, va entrer à l'Université. Au Parlement, ils sont représentés par une femme, veuve de leur premier député.

1999-11 >> Missionnaires à Cuba
L'Église au Bénin (près de 2 millions de baptisés sur 5,5 millions d'habitants) compte six congrégations locales de religieuses (406 Soeurs). Elle a déjà envoyé quatre religieuses missionnaires en Amérique centrale. Quatre autres de la même congrégation se préparent à aller missionner à Cuba. Des religieuses du monde entier sont présentes au Bénin: japonaise, vénézuélienne, indienne, tanzanienne, irlandaise, burundaise, croate, sri-lankaise, argentine, brésilienne, calédonienne, polonaise, colombienne, libanaise, sénégalaise, rwandaise, luxembourgeoise, camerounaise, malgache... Échanges admirables entre Églises!

1999-10 >> Les enfants soldats
On a un peu partout les "enfants de la rue". On estime que les "enfants soldats" de moins de 18 ans (7 à 10 ans parfois) seraient 120.000, dans 10 pays principalement: Algérie, Angola, Burundi, Congo-Brazza, Libéria, Ouganda, Congo démocratique, Sierra Leone, Soudan. On les drogue, on leur apprend à tuer, on les casse. Aux Philippines, des filles de 10 à 16 ans du Front Moro de libération islamique ont paradé devant des journalistes. S'ils échappent à la mort au combat, ces jeunes resteront violents. Quel handicap pour la paix!

1999-02 >> L'Afrique en sang
Si on prend une carte d'Afrique, on constate que des guerres civiles déchirent l'Algérie, le Soudan, l'Éthiopie et l'Érythrée, le Sierra Leone et le Libéria, les deux Congo, le Rwanda, le Burundi, l'Angola... Souvent attisées par les convoitises des pays pour les richesses du sous-sol africain. L'argent qui paye les armes est perdu pour le développement et l'amélioration de la vie des pauvres. L'évêque de Nkayi, au Congo, s'est réfugié de l'autre côté du fleuve; l'archevêque du Sierra Leone, prisonnier, s'est échappé; mais trois religieuses de Mère Térésa ont été tuées.

1998-10 >> Les écoles
Dans les années 70, l'État burundais avait confisqué les écoles catholiques. Comme il n'arrive pas à les entretenir, il souhaite les rendre aux évêques, tout aussi démunis.

1998-05 >> Centenaire de l'évangélisation
En novembre prochain, l'Église du Burundi fêtera le centenaire de l'évangélisation du pays. Le président de la Conférence épiscopale en dresse un bilan contrasté. L'évangélisation est toujours à reprendre.

1998-04 >> Centenaire... Embargo... Famine
Les premiers missionnaires, des Pères Blancs, arrivèrent au Burundi, il y a cent ans. L'Église va fêter cet anniversaire dans un pays toujours troublé par des conflits ethniques, et sous embargo. Les évêques demandent la levée de cette sanction qui ne pénalise que les pauvres. Et la famine menace...

1998-01 >> Session de formation FIACAT
L'été dernier, à Yaoundé, 56 Africains de quatorze nationalités (Bénin, Burkina-Faso, Burundi,Cameroun, Centrafrique, Congo-Brazza, Congo-Kinshasa, Côte d'Ivoire, Madagascar, Niger, Rwanda, Sénégal, Tchad et Togo) ont suivi la première session de formation de la FIACAT sur la défense des Droits de l'Homme. A charge pour eux de conscientiser les familles, les paroisses, leurs concitoyens. La FIACAT, Fédération Internationale de l'Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture, existe depuis dix ans, et opère dans vingt sept pays.

1997-12 >> Mission en Lorraine
En octobre dernier, pour la semaine missionnaire mondiale, deux archevêques africains, du Burundi et de Guinée, ont sillonné la Lorraine. De communautés en en communautés, pour "partager Jésus-Christ". Echange.

1997-12 >> Non, je ne tuerai point
Assassinats, règlements de compte, exécutions sommaires, la vie ne vaut pas cher au Rwanda, au Burundi (des enfants tués à coups de bâton), au Congo, au Zaïre. Une ONG chrétienne, Amos, réagit: on a "érigé des places publiques en abattoirs pour des frères er des soeurs accusés de vol ou de sorcellerie. Le voleur, l'assassin, le sorcier, ont tous droit à la vie. Ce n'est pas en leur ôtant la vie que l'on met fin aux vols ni même à la sorcellerie. Non, je ne tuerai point sera désormais le commandement des artisans de la paix et de la reconstruction."

1997-09 >> Ceinture chaude
Libéria, Sierra Leone, Nigeria, Centrafrique, Congo, Angola, Ex-Zaïre, Rwanda, Burundi, Soudan, Somalie, Kenya, etc... la ceinture équatonale de l'Afrique est prise d'intolérance entre ethnies telles qu 'elles génèrent des violences et des massacres. Sans parler de l'Algérie! L'Europe, pourtant chrétienne, a connu et connaît encore de telles aberrations.

1997-08 >> Échanges entre Églises
En Afrique et en Asie, des Églises fêtent les jubilés de l'arrivée des premiers missionnaires. Et en même temps, elles participent de plus en plus à l'évangélisation. Africains et Asiatiques sont nombreux dans les Instituts missionnaires, et parfois supérieurs généraux. Plusieurs jeunes Églises ont fondé leur propre société missionnaire: Philippines, Corée, Thaïlande, Inde (quatre sociétés), Nigeria, Tanzanie, Kenya, Burundi. Des congrégations africaines relaient les congrégations européennes dans les postes de mission. Les Soeurs Blanches ont aidé la fondation de 22 congrégations en Afrique, dont 9 sont devenues missionnaires. L'Amérique latine, pourtant démunie de prêtres, a aussi des Instituts missionnaires, au Mexique, en Colombie, au Brésil, au Chili, travaillant sur d'autres continents. L'Église toute entière est redevenue missionnaire.

1997-07 >> Prévenire et résoudre les conflits
Six évêques africains vont aller au Rwanda et au Burundi, trois dans chaque pays, pour rencontrer et écouter clergé, religieux, hommes politiques. Dans chaque pays une journée de prière pour la paix est organisée. Et les conférences épiscopales comme les union de religieux et religieuses prendront les contacts pour proposer un soutien et une aide, surtout pour la formation des prêtres. Ce sont des décisions des Conférences épiscopales d'Afrique, qui estiment, par ailleurs, que "l'ethnicité est un don de Dieu".

1997-06 >> Persécutions
Au Burundi, en Ouganda, au Rwanda, des missionnaires, des religieuses, des séminaristes ont été attaqués et tués. Brigandage parfois, mais aussi persécution pour refus de séparatisme ethnique... Au Soudan, sans préavis, le lundi de Pâques, une salle de réunion catholique, autorisée(?), a été démolie au bulldozer dans un quartier de Khartoum: vingt deuxième démolition depuis 1995! Le lendemain, seule la détermination des chrétiens a empêché, dans la même paroisse, que deux autres soient détruits au bulldozer.

1997-02 >> Bâtir la paix
Pour les évêques du Burundi, les troubles actuels sont une lutte pour le pouvoir, non une guerre ethnique. Ils croient le dialogue encore possible, et invitent les Burundais à refuser la guerre pour bâtir la paix. Au Zaïre, après l'assassinat de l'archevêque de Bukavu, l'administrateur du diocèse publie la liste des "paroisses, communautés pillées"... avec les noms des pilleurs (!), et rappelle qu'il faut éviter la guerre "par tous les moyens", en demandant "Chrétiens de Bukavu, qu'avez-vous fait de votre foi?"

1997-02 >> Les oubliés des Grands Lacs
N'ayant pas de pétrole, les Africains de la région des Grands Lacs (Zaïrois, Rwandais, Ougandais, ou Burundais) errent et meurent affamés, volontairement ignorés des nations riches qui donnent le ton à l'ONU! Ils n'ont même pas la ressource de venir grossir le nombre des "sans-papiers" en Europe.

1997-01 >> Églises des Grands Lacs
Réunion avant Noël, à Nairobi, autour du cardinal Etchegaray des évêques des pays (Zaire, Rwanda, Burundi) malades de racisme... alors que l'ONU renonce à intervenir. Les catholiques, nombreux dans ces pays, devront choisir: ou délaisser la politique(!), ou la vivre selon l'Évangile... Choix très difficile, même en Europe!

1996-08 >> Deux religieuses tuées
Des inconnus ont tiré sur une voiture de la Mission. Un prêtre a été gravement blessé, et deux religieuses burundaises tuées. A Buja, un hôpital a été attaqué, et un centre de déplacés, dont tous les hommes et jeunes gens (presque tous libérés depuis sur l'intervention de l'évêque) ont été emmenés. Lycéens et étudiants, comme au Libéria, font régner la terreur. Dans certains quartiers de Gitega, on brûle les cadavres dans les rues. A partir de combien de morts, le génocide?

1996-06 >> Comme au Rwanda
En mars et avril, au Burundi, deux petits séminaires ont été attaqués par des bandes armées, qui ont dispersé les élèves. "Après notre victoire, vous reprendrez vos études...". Les séminaires sont maintenant fermés. Comme au Rwanda voisin, une guerre civile atroce oppose des maquis (et des bandits) Hutus et Tutsis, faisant de nombreuses victimes innocentes.

1996-04 >> Présence dominicaine
En janvier dernier, 65 Dominicains se sont réunis en Afrique du Sud. Ils représentaient leurs confrères de Nigeria, Zaïre, Côte d'Ivoire, Sénégal, Bénin, Angola, Cameroun, Centrafrique, Kenya, Rwanda, Burundi, et Afrique du Sud. L'Ordre compte actuellement 60 % de jeunes religieux originaires d'Afrique.

1996-04 >> Des évêques engagés
A Paris, le Cardinal Lustiger critique les dérives du libéralisme qui risquent de "désarticuler la vie humaine; au Burundi, les évêques dénoncent la violence ethnique et le banditisme; au Brésil, la conférence épiscopale lance une "Campagne de la fraternité" et prend la défense des petits paysans; au Cameroun, le Cardinal Tumi rappelle au Président Paul Biya qu'il s'était engagé à démocratiser le régime; au Tchad, les évêques demandent "aux communautés chrétiennes et aux hommes de bonne volonté... de se dépasser pour la paix"; au Panama, ils protestent contre l'augmentation du traitement des ministres, rappelant que "20 % des plus riches accaparent plus de 50 % du revenu national, tandis que 20 % des plus pauvres se partagent moins de 3 % de ce revenu!"

1995-11 >> Affrontement ethnique
Le Burundi, comme le Rwanda, est composé de Tutsis et de Hutus. Dans le clergé, les uns et les autres sont presque à égalité. Les évêques appellent au dialogue, et ont interdit aux prêtres de s'engager dans des organisations politiques; 90 % du clergé travaillent à éviter les divisions. Mais, sans doute parce que l'Église est le principal obstacle a une guerre civile de "purification ethnique", depuis le début cette année, 7 prêtres ont été tués, et 3 évêques ont été victimes d'attentats.

1995-03 >> Appel aux artisans de paix
Un message des évêques en faveur de la paix interpelle la classe politique, les bandes armées et les milices, les forces de l'ordre, les réfugiés et déplaces, et ceux qui rendent la Justice. Seront-ils entendus?

1994-12 >> Coopérants volontaires
Les volontaires pour une coopération passent soit par la D.C.C. (Délégation catholique pour la coopératon), soit par le S.C.D. (Service Coopération et Développement), soit par la Fidesco (dépendant de l'Emmanuel). Le S.C.D. soutient plusieurs projets "enfants des rues", en Amérique latine (Brésil, Chili, Colombie, Equateur), en Afrique (Burundi, Cameroun, Congo, Mali, Niger, Centrafrique, Rwanda, Sénégal) et en Asie (Vietnam).

1993-12 >> Les Droits de l'Homme
Au moment du putsch qui a coûté la vie au président démocratiquement élu et à de nombreux Burundais, l'Eglise a parlé clair. "Les armes ne donnent aucun droit... Pourquoi provoquez-vous des massacres à l'intérieur du pays?" a demandé le président des évêques au "gouvenement militaire". Certains prêtres, religieux, religieuses, ont été assassinés dans les églises... dans un collège, 400 jeunes ont péri, arrosés d'essence!

1992-11 >> Asile de réfugiés
Les problèmes ne manquent pas au Zaïre. Mais pour certains, il apparaît comme un asile possible. Dans la région du Shaba, 70.000 Angolais, au Sud-Kivu, 23.000 Burundais, revivent le mystère du Christ réfugié en Egypte pour fuir Hérode.

1992-07 >> Frères de Ploermel
Fondés en 1819 par Jean Marie de La Mennais, et Gabriel Deshayes, les Frères de Ploermel travaillent en Ouganda, en Tanzanie, aux Seychelles, au Kenya, au Rwanda, au Burundi, au Zaïre, en Argentine, en Uruguay, au Chili, au Japon, en Alaska, aux Philippines, mais aussi au Senégal, aux Iles Marquises, en Côte d'Ivoire, au Togo et au Bénin. Ils sont 1.412 frères.

1991-04 >> Reims: infatiguable Père Lochet
En juin dernier, le Père Lochet a pu aller une quinzaine de jours au Burundi. "Nos deux petits foyers de charité - de Mugera et de Bujumbura sont en pleine activité; accueil et animation assurés par des prêtres africains, neuf Africaines et une jeune Française. Après quatre ans de propagande marxiste, nombreux sont ceux qui ont soif de retrouver le Christ. A Bujumbura, l'évêque demande d'agrandir chapelle et salle de conférence. A Mugera, on construit un foyer sur un terrain donné par l'archevêque, le séminaire (200 élèves) reprenant ses locaux.

1991-03 >> N'oublions pas l'Afrique
Dans son adresse de bonne année au corps diplomatique, Jean Paul II a demandé encore plus de solidarité envers l'Ethiopie, le Soudan, le Mozambique, l'Afrique du Sud, le Rwanda, le Burundi, le Libéria, la Somalie... - éclipsés par le Moyen Orient - où l'on meurt pourtant aussi sûrement que misérablement.

1990-11 >> Majorité catholique
Le Burundi est devenu le 6e pays africain à majorité catholique: on compte 3.059.000 catholiques sur 5.150.000 habitants. Tous les évêques, deux tiers des prêtres, et la majorité des frères et des religieuses sont du pays.

1989-09 >> Missionnaires
Les Bene Yosefu (Fils de St Joseph) ont été fondés en 1944 au Burundi. Certains peuvent être prêtres. Trois d'entre eux vont fonder au Cameroun. En Zambie, deux Bemba sont devenues missionnaires de l'Immaculée Conception. La congrégation a des communautés en Amérique du Nord et du Sud, aux Philippines, en Asie et en Afrique. Deux missionnaires du Verbe divin zaïrois, sont partis au Paraguay. Des Indonésiens de la même congrégation sont arrivés à Madagascar.

1989-09 >> Retour des missionnaires?
Selon la radio d'Etat, quelques 100 missionnaires expulsés par le précédent gouvernement pourraient être autorisés à revenir.

1988-07 >> L'Océanie missionnaire
L'Australie vient en tête avec 868 missionnaires dont 47 laïcs. 22 travaillent en Asie, 44 en Afrique, 38 en Amérique du Sud, les 558 autres en Océanie. Un quart des missionnaires de Nouvelle Zélande travaillant en Océanie sont Maristes. De Wallis et Futuna, missionnent en Nouvelle Calédonie, au Vanuatu, au Burundi et au Sénégal , ou en France, des prêtres, religieux ou religieuses.

1988-06 >> L'Afrique missionnaire
Du Nigéria, des prêtres de la Société Saint Paul, fondée par les évêques, travaillent en Sierra Leone, au Cameroun et aux Etats Unis. Du Burundi, des Soeurs "Beneteresiya" sont allées au Tchad, au Cameroun et en Tanzanie. L'Ouganda a des missionnaires au Kenya et en Tanzanie. Des religieuses de Madagascar travaillent en Centrafrique. La Tanzanie, le Kenya et le Zaïre ont des missionnaires dans d'autres pays africains. Les évêques d'Angola voudraient fonder leur Institut des Missions étrangères... Un peu partout, les instituts missionnaires (Spiritains, Pères Blancs, Missions africaines, comme Jésuites, Dominicains ou Franciscains, etc) ouvrent ou agrandissent leurs noviciats africains!

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995