LogoAppli mobile

Filigranes - Recherche par pays

Angola

Si ces nouvelles ragaillardisent votre Foi et votre espérance,
si elles nourissent votre prière en vous invitant à la louange ou à la supplication,
si elles vous amènent à vivre plus solidairement...
alors, n'hésitez pas à les diffuser !

2010-10 >> Une agence de presse continentale
Les Conférences épiscopales d'Afrique et de Madagascar poussent à la création d'une agence d'information catholique continentale, diffusant les informations en français, en anglais et en portugais. Actuellement, l'Afrique semble coupée en deux, francophone à l'ouest, anglophone à l'est. Des agences des presse comme DIA de Kinshasa et la CISA de Nairobi sont très actives. Mais il y a trop peu de collaboration entre elles. Qui pense aux lusophones du Mozambique et d'Angola ?

2009-06 >> Le pape de retour d'Afrique
"Cette visite m'a permis de voir et de mieux comprendre la réalité de l'Église en Afrique dans la diversité de ses expériences et des défis qu'elle affronte en ce moment." Il a apprécié les liturgies des cérémonies d'Angola et du Cameroun, rythmées, enrichies par de nombreux éléments de culture africaine, des chants dansés, des processions, des gestes divers, avec des mélodies du continent. Il n'y avait là rien de "traditionnel", au sens où on peut l'entendre en France. Ce qui n'a empêché une grande ferveur, et surtout, chose incroyable dans un stade de Yaoundé bondé de 60.000 fidèles, des temps de silence absolu et priant. Il comprendra mieux les interventions des évêques au prochain Synode pour l'Afrique.

2009-06 >> Pour trouver de quoi manger
Le gouvernement de Luanda va consacrer 13 millions de dollars à la lutte contre les flux migratoires clandestins à destination des régions orientales, riches en diamants. Il renforce la présence militaire le long de la frontière avec la République démocratique du Congo. Après 30 ans de guerre civile, l'Angola est depuis 2002 le cinquième producteur mondial de pierres précieuses. Dernièrement, le Bureau angolais des migrations annonçait l'expulsion d'environ 62.000 clandestins des provinces productrices de diamants, certains provenant même du Sénégal.

2009-04 >> 50% de catholiques
Le pays, sur plus de 17 millions d'habitants, compte un peu plus de 50% de catholiques répartis en 15 diocèses, 15 à 25% de protestants - surtout kimbanguistes ou d'Églises africaines - et un quart d'animistes. Depuis l'adoption d'une loi en 2004, avec 83 confessions religieuses reconnues et 700 autres en attente de reconnaissance, l'Angola apparait comme un paradis de coexistence entre croyances. En étant un peu partout la voix des sans-voix, l'Église d'Afrique contribue à garantir aux africains leur dignité.

2008-10 >> Renaissance d'un sanctuaire
Plus de 10.000 fidèles se sont retrouvés pour l'inauguration du Sanctuaire de Nossa Senhora do Monte, détruit pendant la guerre (1975-2002) et reconstruit grâce à des bienfaiteurs locaux. Cinq jeunes ont été ordonnés prêtres pendant cette célébration.

2008-09 >> Missionnaires par tradition
Ces cinq dernières années, le Portugal a envoyé 1.386 volontaires en mission Ad Gentes. 41 entités (congrégations, mouvements, ONG) organisent le bénévolat exclusivement dans le cadre missionnaire et du développement. Cette année, 263 volontaires partiront dans des pays de langue portugaise, surtout au Mozambique (109, dont 81 femmes) et en Angola (59 dont 45 femmes), les uns pour un ou deux mois, certains pour un an renouvelable. Environ 25% des personnes qui réalisent cette expérience veulent ensuite la répéter l'année suivante.

2008-09 >> Naître en Afrique
Après la Sierra Leone, le Niger, le Malawi et l'Angola, la Tanzanie est, pour les femmes enceintes, le cinquième pays à risque de l'Afrique sub-saharienne. En 2007, le taux de mortalité maternelle est de 578 décès pour 100.000 enfants nés vivants (529 en 1996). C'est inacceptable quand l'objectif du millénaire des Nations Unies prévoit une réduction du phénomène de trois quarts entre 1990 et 2015. Hôpitaux sans ressources, absence de centres médicaux dans les zones les plus reculées, transports inappropriés et surtout grande pauvreté sont les causes principales de mort prévisible des mères en Tanzanie, où l'on compte seulement un médecin pour 20.000 patients. Le gouvernement s'est engagé à réduire le taux de mortalité maternelle à 265 morts pour 100.000 enfants nés vivants d'ici 2010. Pourra-t-il y arriver ?

2008-09 >> Le deminage continue
Selon l'ONU, l'Angola est un des pays comportant le plus grand nombre de mines au monde. Elles auraient provoqué dans le pays, en 27 ans de guerre civile terminée en 2002, la mort de 80.000 personnes au moins. Deux millions d'engins, plus de 120.000 mines antipersonnel ainsi que 2.000 tonnes de matériel explosif détruits : tel est le bilan fourni, sur près de 10 ans d'activités dans le pays.

2008-04 >> Missionnaires
On compte de très nombreux prêtres espagnols actuellement en mission ; plus de 1.300 missionnaires, des prêtres et plusieurs dizaines de laïcs de Navarre sont partis dans les cinq continents pour des terres de mission en Afrique et en Amérique. Quant aux diocèses, Madrid, avec un total de 77 est celui qui a le plus de prêtres diocésains en mission ; suivent Burgos (54), Pampelune-Tudela,(48) Tolède (47). En ce moment, 75 prêtres diocésains espagnols sont présents en Afrique, notamment au Zimbabwe (17) et en Angola (11). En Amérique on recense 785 prêtres : 128 au Pérou, 87 aux Etats-Unis, 78 au Venezuela, et 73 au Brésil. En Asie, on compte 18 prêtres espagnols, surtout au Japon (9). - Par ailleurs, actuellement 2.115 missionnaires polonais oeuvrent dans 95 pays du monde entier, surtout en Afrique et en Amérique latine.

2008-02 >> Où sont les médecins africains ?
Angola, Congo, Guinée-Bissau, Liberia, Mozambique, Rwanda et Sierra Leone en guerre civile pendant des années ont perdu 40% de leurs médecins. (75% des médecins mozambicains, et 70% des angolais à l'étranger). Kenya et Zimbabwe, suite aux difficultés économiques et politiques en ont vu partir plus de la moitié. L'année dernière, 17.620 médecins et infirmiers africains ont travaillé en Grande-Bretagne. Et combien de Médecins du Monde ou Sans Frontières en Afrique ?

2007-08 >> Pélerinage
Les évêques et présidents des conférences épiscopales d'Afrique australe (Angola, Sao Tomé et Principe, Afrique du Sud, Botswana, Mozambique, Zimbabwe, Zambie, Lesotho et Swaziland), réunis en Angola, sont allés en pélerinage dans la mission catholique de Mpinda où a été célébrée en 1491 par les premiers missionnaires portugais la première messe en Afrique sub-saharienne.

2006-07 >> Le choléra tue
Plus de 1.600 morts du choléra depuis début février dans la banlieue de Luanda. L'épidémie touche 14 sur 18 provinces. Elle sévit aussi au Soudan, au Darfour.

2006-03 >> Prêtres et martyrs
Au cours d'émeutes liées aux caricatures de Mahomet en Turquie, un prêtre Fidei donum italien, et au Nigéria, un prêtre et quatorze chrétiens. En Ouganda, un jésuite témoin gênant d'un réglement de compte. En Angola, un spiritain, 80 ans, missionnaire depuis plus de 30 ans.

2006-02 >> La Chine s'éveille
Constatant que la politique de l'enfant unique déséquilibre le rapport entre le nombre d'hommes et de femmes, le gouvernement envisage de permettre aux couples chinois d'avoir deux enfants. - La Chine à la recherche de pétrole et de débouchés investit en Afrique de l'Ouest (Angola, Cap Vert, Sénégal, Mali, Libéria, Nigéria, Libye).

2005-10 >> Réunion lusophone
Le portugais est parlé dans le monde par 250 millions de personnes, et représente une des langues les plus utilisées dans le monde catholique : au Brésil, en Angola, au Mozambique, (où travaillent 25 missionnaires brésiliens, hommes et femmes) Guinée-Bissau (15% de la population est catholique). Les évêques proposent de s'entraider, notamment dans le domaine missionnaire et dans celui de la formation des agents de l'évangélisation.

2005-10 >> Cinquante mille pèlerins
Début septembre, au sanctuaire de Muxima, situé dans la province de Bengo au nord de Luanda. Ce sanctuaire existe depuis la première occupation portugaise. L'image de Notre Dame de Muxima est l'objet d'une grande dévotion populaire en Angola.

2004-02 >> Chrétiens de langue portugaise
En Guinée-Bissau vient de se dérouler la cinquième rencontre des (700) évêques de langue portugaise. En effet 150 millions de catholiques, dans 8 pays (300 diocèses) dont les plus importants sont Portugal, Brésil, Angola, Mozambique,... parlent et prient en portugais.

2003-04 >> Missions saccagées
Que ce soit en Afrique de l'Ouest (Libéria, Sierra Leone, Côte d'Ivoire) ou Centrale (Congo, RD Congo, Centrafrique, Ouganda), de l'Est (Soudan), ou du Sud (Angola), les troubles, rébellions, guerres civiles, engendrent des pillages. Les missions (habitations des missionnaires, églises, dispensaires, écoles, centres de formations) sont dépouillées de tout matériel, véhicules, médicaments, et parfois incendiées, démolies. En plusieurs endroits, les missionnaires ont dû fuir, rentrer en Europe, les prêtres locaux, les catéchistes, ont été battus, humiliés, et même tués. Le chiffre le plus "significatif" pour la mission de l'Église, souligne le cardinal Crescenzio Sepe, est celui du nombre des missionnaires, ordonnés ou non, qui ont témoigné, au prix de leur vie, de leur fidélité au Christ et à l'Eglise, soit au moins un millier de témoins en dix ans, 25 en 2002.

2003-04 >> Un prix aux Salésiens
En 2002, les dix centres de la communauté de Luanda ont accueilli 2.853 analphabètes (jeunes, adolescents et enfants, venus de l'intérieur du pays, hors du systèmes scolaire) pour leur apprendre à lire et à écrire; 124 alphabétiseurs travaillent dans les centres ainsi que 40 stagiaires. Ils ont aussi une école (3.000 élèves), trois dispensaires, cinq centres pour enfants à risques, un centre de formation professionnelle, et ils animent un réseau de micro-crédit pour épauler leurs anciens.

2002-12 >> Les hôpitaux de l'espérance
Nouveau visage de la mission: une association de médecins volontaires du diocèse de Padoue, dirige plusieurs hôpitaux en Afrique (Angola, Mozambique, Ethiopie, Tanzanie, Ouganda). "Ces hôpitaux se trouvent dans des régions rurales qu'il est difficile d'atteindre, parce que manquent les voies de communication et les moyens de transports.?

2002-08 >> Déplacés, promis à la mort
Les civils angolais ont été obligés de fuir, aussi bien les rebelles que les gouvernementaux. Ils ont souvent été privés de toute aide humanitaire: MSF est, depuis 19 ans, la seule organisation sur le terrain. 45 % des enfants de moins de 5 ans sont épuisés; 750.000 ont perdu leurs deux parents. Actuellement, ils sont parqués dans des camps, pour mourir de faim, ni le gouvernement, davantage soucieux de sécurité (!), ni l'ONU, ne font quoi que ce soit. "Ne laissons pas mourir la terre...?"

2002-04 >> Enfin, (peut-être) la paix!
Après des années de guerre civile, l'Angola va peut-être connaître la paix. La mort au combat de Jonas Savimbi a permis au président d'offrir la paix aux opposants. Mais pourra-t-il contrôler les forces occultes internationales qui spéculent sur les affamés de pouvoir capables de brader les richesses du pays (pétrole, diamant, etc?)? Si non, la "guerre civile" reprendra; comme ailleurs en Afrique!

2002-03 >> Espoirs
?J'espère que, après la mort de Jonas Savimbi, le gouvernement déclarera le cessez-le-feu et une amnistie pour les rebelles qui se rendront, dans le nord-est de l'Angola. Le risque c'est que l'on passe de la guérilla à une forme de banditisme endémique.? (un évêque) Depuis 1975, la guerre civile a fait au moins 500.000 morts, 100.000 mutilés, et 4 millions de réfugiés (sur 12 millions d'habitants).

2001-11 >> Récompenses
Le "Sophie Prize" au Rédemptoriste, Thomas Kocerry, pour son travail de promotion humaine et sociale parmi les communautés de pêcheurs. Le "Best Poster Presentation Award" à une religieuse, fille de Marie-Auxiliatrice, pour un projet de revalorisation du rôle des femmes dans les plantations de thé dans l'Assam (Inde). Le "Mimosa d'Or",à une autre F.M.A., d'origine indienne, 74 ans, pour le Projet Fides né en Inde en 1994 dans le but de combattre la pauvreté. Le "Prix Sakharov 2001 pour la Paix" à Mgr Zacarias Kamuenho, archevêque de Lubango (Angola), pour sa campagne pour la paix en Angola, ainsi qu'à M. Izzat Ghazzawi, Palestinien, écrivain et professeur d'université, et à Mme Nurit Peled-Elhanan, Israélienne, professeur d'université, tous deux engagés au Moyen Orient.

2000-12 >> Monde Rural: Agrimissio
Fondé il y a trente ans, "Agrimissio" est un service international pour les missionnaires, les prêtres et les laïcs travaillant dans un contexte rural. L'adresse est la suivante: Palazzo San Callisto 16 - 00120 Città del Vaticano - www.icra.agrimissio.org. - A l'occasion du Jubilé du Monde Agricole, le dimanche 12 octobre, on a présenté au Saint-Père les treize micro-projets financés pour cette année dans les pays suivants: Inde, Lesotho, Mexique, Angola, Tanzanie, Kénya, Ouganda, Mozambique, République Démocratique du Congo, Chili, Pologne.

2000-10 >> Le plus corrompu du monde
Un rapport annuel de "Transparency International" épingle plusieurs pays africains: Nigéria (1er), Kenya, Angola, Cameroun et Mozambique font partie des dix pays les plus corrompus au monde. De quel continent ou pays sont les corrupteurs? En a-t-on la liste? Où la trouver?

2000-06 >> Le Brésil missionnaire
Pie XI, pape de 1922 à 1939, a dit ?L'Amérique latine sera la grande évangélisatrice du monde?. Les Latino-américains sont de plus en plus nombreux en mission sur les autres continents. On compte plus de 2.000 religieuses et laïcs brésiliens en mission, en Afrique surtout dans les pays lusophones (Angola et Mozambique).

2000-04 >> Des armes (donc du sang...) contre de l'or
Certains pays africains (Sierra Leone, Angola, Congo ex-Zaïre...) sont déchirés par des guerres civiles qui n'en finissent pas. Parce que des puissances économiques ont ainsi le moyen de les voler à moindres frais de leurs richesses naturelles (or, diamant, métaux rares, pétrole, etc...). Contre ce qu'ils peuvent apporter, on leur fournit des armes... ?Des nations entières ont été mises à feu et à sang dans le seul but de préserver les intérêts de telle ou telle nation étrangère, de telle ou telle société internationale. L'exploitation de nos ressources naturelles est paradoxalement devenue la source de nos malheurs. Au nom de la solidarité chrétienne et humaine, nous vous supplions d'intervenir auprès de vos gouvernements, entreprises internationales,... pour qu'ils écoutent davantage le cri angoissé de nos peuples victimes de cette recherche effrénée de profits...?, écrivent les évêques d'Afrique centrale.

1999-10 >> Les enfants soldats
On a un peu partout les "enfants de la rue". On estime que les "enfants soldats" de moins de 18 ans (7 à 10 ans parfois) seraient 120.000, dans 10 pays principalement: Algérie, Angola, Burundi, Congo-Brazza, Libéria, Ouganda, Congo démocratique, Sierra Leone, Soudan. On les drogue, on leur apprend à tuer, on les casse. Aux Philippines, des filles de 10 à 16 ans du Front Moro de libération islamique ont paradé devant des journalistes. S'ils échappent à la mort au combat, ces jeunes resteront violents. Quel handicap pour la paix!

1999-08 >> Séminaristes
Le gouvernement angolais imposant le service militaire (3 ans) aux séminaristes risque de vider les séminaires et de réduire les ordinations pendant un temps.

1999-07 >> Des voations... de guerre
Les combats ont repris, les rebelles pillant les richesses du pays pour acheter des armes. Les humanitaires, trop menacés comme témoins à charge possibles, ont quitté le terrain. Mais l'Église est là, souffre avec les Angolais. En même temps, les Capucins enregistrent une augmentation des vocations.

1999-04 >> Journée nationale de réconciliation
Le dimanche 14 mars, en Angola, a été le début et le départ du mouvement "Pro Pace", où toutes les Églises chrétiennes s'engagent "pour créer une nouvelle mentalité dans tout le pays", s'adressant aux rebelles comme au gouvernement.

1999-02 >> L'Afrique en sang
Si on prend une carte d'Afrique, on constate que des guerres civiles déchirent l'Algérie, le Soudan, l'Éthiopie et l'Érythrée, le Sierra Leone et le Libéria, les deux Congo, le Rwanda, le Burundi, l'Angola... Souvent attisées par les convoitises des pays pour les richesses du sous-sol africain. L'argent qui paye les armes est perdu pour le développement et l'amélioration de la vie des pauvres. L'évêque de Nkayi, au Congo, s'est réfugié de l'autre côté du fleuve; l'archevêque du Sierra Leone, prisonnier, s'est échappé; mais trois religieuses de Mère Térésa ont été tuées.

1999-01 >> Missionnaires agressés
En Angola, dans le sud du pays, en novembre un Franciscain brésilien a été enlevé et blessé. Les agresseurs cherchaient sans doute des vivres à voler, ou des jeunes religieux angolais à recruter de force. Au Sierra Leone, le missionnaire italien enlevé par les rebelles est toujours entre leurs mains, mais il communique par radio avec sa famille ou son évêque. Au Soudan, deux prêtres accusés de tentative d'attentat, toujours emprisonnés, risquent d'être crucifiés; un groupe de policiers a perquisitionné sans mandat dans un couvent des Salésiennes. Ils n'ont rien emporté.

1998-11 >> Assassinés pour la foi
Le 27 juillet dernier, à Hodeida, trois Missionnaires de la Charité, une Philippine de 30 ans et deux Indiennes de 35 ans, ont été assassinées par un ex-volontaire en Bosnie. Le Président du Yémen a parlé "d'une grande humiliation pour le pays". Les premiers missionnaires sont arrivés au Yémen en 1840. - En Angola, au cours d'une embuscade, un séminariste capucin a été tué en septembre. - En Inde, depuis huit ans, 15 prêtres ou religieuses ont été tués.

1998-07 >> La réconciliation
En Argentine, les Mères de la Place de Mai continuent de demander qu'on retrouve les leurs, disparus dans les années noires En Angola - 65 % de catholiques - les évêques ont institué une "Journée nationale de la Réconciliation". Au Chili, le général Pinochet s'était préparé une position inexpugnable: sénateur à vie. Mais l'archevêque de Santiago déclare: "Dans notre pays, il y a des blessures qui doivent être guéries pour que nous puissions affronter l'avenir." En Afrique du Sud, pour préparer l'avenir, la Commission présidée par Desmond Tutu, prix Nobel de la Paix, a entendu aussi bien des témoins que des "repentants" (dont Winnie Mandela). En Nouvelle Calédonie, dix après les événements d'Ouvéa, la quatrième rencontre oecuménique pour la Paix était placée sous le signe de la réconciliation. Au Rwanda, les premières exécutions d'auteurs de génocide ont été accueillies "avec joie" (!) par les rescapés: les uns et les autres n'arrivent pas à surmonter le traumatisme du génocide.

1998-03 >> Rome ville ouverte
"Les joies, les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples, et il n'est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur coeur" (Concile Vatican II). Le Vatican entretient des relations diplomatiques avec 166 pays, dont les trois derniers sont, depuis 1997, la Lybie, la Guyana et l'Angola. Pas toujours des pays chrétiens.

1997-11 >> Une nonciature
L'Angola a désormnis un ambassadeur près du Vatican, et a accepté que le Saint Siège ouvre une nonciature à Luanda. Le Vatican entretient des relations diplomatiques avec 167 pays du monde.

1997-09 >> Ceinture chaude
Libéria, Sierra Leone, Nigeria, Centrafrique, Congo, Angola, Ex-Zaïre, Rwanda, Burundi, Soudan, Somalie, Kenya, etc... la ceinture équatonale de l'Afrique est prise d'intolérance entre ethnies telles qu 'elles génèrent des violences et des massacres. Sans parler de l'Algérie! L'Europe, pourtant chrétienne, a connu et connaît encore de telles aberrations.

1997-08 >> 400 ou 500 ans?
La Guinée Bissau fête Évangélisation et Rencontre des Cultures, comme l'ont fait l'Angola et Sao Tome et Principe, commémorant l'arrivée des navigateurs portugais. L'évangélisation, commencée cent ans plus tard, a été systématique vers la fin du 16e siècle. Aujourd'hui, pour une population de plus d'un million d'habitants, le pays compte 125.637 catholiques, 65 prêtres et 138 religieuses; l'évêque est un franciscain italien.

1997-05 >> 80 ans après
Les missionnaires du Verbe Divin avaient été chassés du Mozambique pendant la première guerre mondiale. Une équipe internationale, d'Angola, Mexique, Brésil et Portugal, revient cette année dans le diocèse de Nacala. Tous ont déjà travaillé en Afrique.

1996-12 >> Retour des missionnaires
Les missionnaires Oblats, du fait de la guerre civile, avaient dû quitter l'Angola. Des Oblats zaïrois et brésiliens vont rouvrir leurs missions.

1996-11 >> Missionnaire
92 religieuses et 54 prêtres du Chili (14 millions d'habitants) travaillent au Liban, à Taiwan, au Ghana, Angola, Madagascar, Rwanda et Nouvelle-Guinée.

1996-10 >> Fatima: rencontre lusophone
Pour la première fois, des évêques se sont rencontrés en mai dernier à Fatima, délégués des Églises "lusophones" (parlant portugais) d'Angola, Brésil, Cap Vert, Guinée Bissau, Mozambique, Sao Tome, et du Portugal évidemment. Tous ces pays ont été évangélisés par les Portugais dès le 15e siècle.

1996-08 >> Missionnaires
Dans le Vicariat apostolique de Pnom Penh travaillent deux missionnaires colombiens. L'Institut des Missions étrangères de Yarumal (256 rnemores, 187 prêtres) compte 40 prêtres missionnaires, dont 7 au Kenya, 6 an Angola, 6 en Côte d'Ivoire, 2 au Cameroun. A leur mission, ils associent des prêtres diocésains fidei donum ou des laïcs, qui vivent au Mali, en Côte d'Ivoire, au Costa Rica, comme au Kenya et en Côte d'Ivoire.

1996-07 >> Deux paroisses mitraillées
Pour venger la mort de l'un des leurs, des soldats et des policiers ont ouvert le feu sur deux paroisses de Cabinda en Angola: cinq blessés graves.

1996-07 >> Un monastère attaqué
La Trappe de Mokoto, au Zaïre, (22 moines, un prieur tutsi), abritait des réfugiés tutsis du Rwanda. Elle a été attaquée par des bandes de Hutus. Comme en Angola, en Bosnie, en Algérie, les Trappistes prêchent par leur présence et l'accueil des plus pauvres. Et dans les pays de la faim, les paroisses ou les monastères font figure de riches, bons à piller ou à rançonner.

1996-04 >> Présence dominicaine
En janvier dernier, 65 Dominicains se sont réunis en Afrique du Sud. Ils représentaient leurs confrères de Nigeria, Zaïre, Côte d'Ivoire, Sénégal, Bénin, Angola, Cameroun, Centrafrique, Kenya, Rwanda, Burundi, et Afrique du Sud. L'Ordre compte actuellement 60 % de jeunes religieux originaires d'Afrique.

1994-01 >> Les missionnaires religieux
Ils sont 625 religieux et religieuses en Angola, autochtones et étrangers, appartenant à 5 instituts masculins et 6 congrégations féminines. Travaillant pour l'évangélisation en Angola, ils sont actuellement, du fait de la guerre, très attentifs à l'aide humanitaire en faveur des plus démunis. Ils ont lançé un appel aux deux belligérants.

1993-10 >> Églises prises en tenaille
Catholiques (55 % de la population) et Protestants (16 %) d'Angola ont lançé un appel au secours. Depuis 1975, refusant de prendre parti, ils prêchent la réconciliation et le retour à la paix. Ils demandent que l'aide humanitaire soit acheminée partout, pour tous, aussi bien dans les villes tenues par les forces gouvernementales, qu'ailleurs où domine la rébellion.

1993-04 >> Missionnaires martyrs (suite)
Dans les 10 dernières années, 144 missionnaires ont été assassinés: 16 en Angola, 13 au Mozambique, 10 en Ouganda, 13 en Colombie... entre autres. Sans comptabiliser les laïcs, hommes, femmes et enfants, tués un peu partout en haine de la foi, souvent d'humbles catéchistes anonymes. Au Brésil, un évêque est même menacé de mort par deux radios locales, parce qu'il détend les Indiens... En 1992, 21 missionnaires ont ainsi disparu, 6 prêtres, 13 religieuses et 2 frères. En mars, un missionnaire de 56 ans a été tué, la nuit, à coup de fusil, par un groupe antireligieux.

1993-01 >> Pauvres enfants
Quel avenir pour 14 % des enfants africains qui sont rachitiques (29 millions), ou pour les 40 % (39 millions) manquant de vitamines? Sans parler de 750.000 touchés par le SIDA. Par ailleurs, 45 % n'ont jamais fréquenté l'école. Quel avenir pour les 200.000 orphelins du Mozambique? En Angola, le taux de mortalité infantile est de 292 pour 1.000, pas loin d'un enfant sur trois condamné à court terme!

1992-11 >> Asile de réfugiés
Les problèmes ne manquent pas au Zaïre. Mais pour certains, il apparaît comme un asile possible. Dans la région du Shaba, 70.000 Angolais, au Sud-Kivu, 23.000 Burundais, revivent le mystère du Christ réfugié en Egypte pour fuir Hérode.

1992-10 >> Après 500 ans
La visite du Pape en Angola clôturait les célébrations du 500e anniversaire de l'évangélisation. Les catholiques sont 56,6 % de la population, et les protestants 20 %. On y compte 209 prêtres étrangers, et 126 angolais.

1992-01 >> La paix du centenaire
5e centenaire de l'Eglise d'Angola le 31 mai dernier: cérémonies coïncidant avec l'annonce du Traité de paix signe à Lisbonne. Cela a amené de grandes manifestations de joie.

1991-05 >> La mission de partout
Travaillent en Angola des missionnaires, hommes et femmes, venus d'Espagne, d'Italie, du Portugal, du Brésil, de Colombie, du Mexique, des Philippines, du Salvador, d'Argentine, et d'Uruguay. Dans le diocèse d'Ondjiva (161.000 catholiques sur 215.000 habitants), l'évêque est secondé par 3 prêtres, dont 2 angolais. Si l'Eglise existe encore, le mérite en revient aux catéchistes, dont certains ont été martyrisés durant la guerre civile. A Luanda, ils sont 1.672, pour 42.000 catéchumènes!

1991-04 >> Fusillé!
Originaire du Costa Rica, le Père da Fonseca, 45 ans, a été fusillé par l'UNITA à Calulo en Angola en décembre dernier. "Le sang des martyrs est une semence de chrétiens" disait déjà Tertullien au 2e siècle!

1990-09 >> Cinquième centenaire
L'année prochaine on fêtera en Angola le 5e centenaire de l'arrivée de la foi. Les célébrations s'étaleront sur un an a partir de février.

1990-08 >> L'Eglise renaît
En 1991, on fêtera le 5e centenaire de l'arrivée des premiers missionnaires. Les autorités de Luanda sont prêtes à restituer à l'Eglise les séminaires confisqués en 1975-76. L'Eglise connaît en Angola une floraison de vocations sacerdotales et religieuses. Diocèse de Benguela par ex. 651.000 catholiques pour 1.231.000 habitants...

1990-04 >> LES F.M.M. Catholiques, internationales
Lors d'une rencontre des Franciscaines missionnaires de Marie en Afrique, près de Kinshasa, les déléguées venaient de douze provinces: Afrique du Sud, Angola, Burkina, Congo, Ethiopie, Ghana, Kenya, Libéria, Madagascar, Maurice, Mauritanie, Mozambique, Niger, Sénégal, Togo, et Zaïre. Sur 9.000 dans le monde, elles sont 973 en Afrique (174 au Zaïre, dont 98 du pays). Elles se sont préoccupé des vocations, et de l'accompagnement et de la formation des aspirantes, novices et professes temporaires.

1989-11 >> Congrès eucharistiques diocésains
A Benguela, en Angola, ville de la côte à 400 km de la capitale. Et en Malaisie à Kuching, ville côtière à l'ouest du Sarawak, 20.000 participants. En Malaisie, les catholiques sont environ 700.000, tous non malais.

1989-11 >> Martyrs
24 missionnaires assassinés de janvier 88 à mars 89, Philippines, Zimbabwe, Madagascar, Sri-Lanka, Colombie, Angola, Pakistan, Mozambique, Japon.

1989-03 >> Six séminaristes assassinés
C'était en août dernier. On ne l'a su qu'en novembre. En Angola, six grands séminaristes ont été assassinés, un autre blessé et deux autres enlevés... Au Cameroun, c'est l'abbé Mbassi, rédacteur en chef de "l'Effort camerounais", qui a été assassiné en novembre dernier.

1988-06 >> L'Afrique missionnaire
Du Nigéria, des prêtres de la Société Saint Paul, fondée par les évêques, travaillent en Sierra Leone, au Cameroun et aux Etats Unis. Du Burundi, des Soeurs "Beneteresiya" sont allées au Tchad, au Cameroun et en Tanzanie. L'Ouganda a des missionnaires au Kenya et en Tanzanie. Des religieuses de Madagascar travaillent en Centrafrique. La Tanzanie, le Kenya et le Zaïre ont des missionnaires dans d'autres pays africains. Les évêques d'Angola voudraient fonder leur Institut des Missions étrangères... Un peu partout, les instituts missionnaires (Spiritains, Pères Blancs, Missions africaines, comme Jésuites, Dominicains ou Franciscains, etc) ouvrent ou agrandissent leurs noviciats africains!

1987-02 >> Mission inter-continents
L'Institut des Missions étrangères de Yarumal envoie 200 membres en Colombie, mais d'autres en Angola, au Kenya. L'Institut de Notre Dame de Guadalupe pour les Missions étrangères, fondé au Mexique par les évêques, travaille avec les indigènes au Mexique, au Japon depuis 1955, en Corée depuis 1962, au Kenya depuis 1965, et à Hong Kong depuis 1974. Des Mexicaines travaillent en Inde, comme laïques missionnaires.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/04/2007
1ère public.: 30/11/1995