LogoAppli mobile

La lecture priante de la Bible ou Lectio Divina

La lecture priante ou Lectio Divina met l’accent sur la rencontre avec le Seigneur vivant dans sa Parole qui s’adresse toujours à tous les hommes et les femmes. Par sa Parole et sa présence libératrice, Dieu encourage notre vie de communauté : il « est présent dans sa Parole, car c’est lui qui [nous] parle tandis qu’on lit dans l’Église les Saintes Écritures » (Sacrosanctum Concilium 7).

Des rencontres régulières permettront de méditer la Bible dans sa riche diversité (Evangiles, prophètes, Psaumes, lettres de Paul…).

Dans quel cadre commencer la lecture priante ?

Pour souligner le caractère priant de cette démarche d’écoute de la Parole de Dieu, on commence par une prière à l’Esprit Saint, afin qu’il ouvre notre cœur à l’écoute de la Parole. Cela produit en nous attention, détachement et docilité.

La présence du Seigneur est symbolisée par une Bible ouverte, un cierge, des fleurs ou d’autres symboles placés au centre.

Une introduction au texte de la part de l’animateur, s’avère très importante.

Comment proclamer le texte (Lectio) ?

Dans une lecture priante, on cherche à se laisser imprégner par la Parole de Dieu et à entrer en dialogue avec celui qui nous parle. On peut lire un discours, une parabole, un récit de guérison, une rencontre, un psaume, etc. Le choix du texte peut se faire en se laissant inspirer par la vie de la communauté ou par un événement actuel.

La lecture peut aussi être accompagnée d’une musique de fond ou d’images projetées servant à illustrer certains textes (par exemple, la parabole du semeur…), sans pour autant gêner le recueillement ou l’attention due à la Parole.

Comment aider les participants à goûter la Parole (Meditatio) ?

Une question ou l’autre peut orienter ce moment de recueillement : quelle est la pointe du texte ? Quel sens s’en dégage ? Qu’est-ce que cela ouvre comme perspective pour ma foi ? Qu’est-ce que le texte me dit aujourd’hui ?

Étant donné que l’écoute du texte invite à aller plus loin, il sera opportun d’inviter les participants à répéter à haute voix la ou les phrases qui les ont touchés, sans que cela soit commenté. On peut inviter les participants à noter sur une fiche cette phrase ou une pensée que le texte a fait surgir ; celle-ci peut être gardée comme nourriture ou inspiration pour sa vie.

Prière (Oratio), comment faire ?

Il s’agit de laisser la Parole résonner en chaque participant. On peut partager à haute voix, ou dans une prière silencieuse, ce que l’on reçoit comme richesse ; on le présente à Dieu et aux autres en rendant grâce.

Envoyés dans le monde (Missio) ?

La Lectio divina n’est pas seulement une école de prière mais aussi une école de vie. La Parole de Dieu nous fait tendre vers l’action, car elle chasse la peur et la tiédeur.

On découvre que le temps est à notre service pour la mission héritée de Jésus d’annoncer et de réaliser le Royaume de paix et de justice, d’amour et de fraternité autour de nous.

À cette phase, des questions comme celle-ci peuvent aider à méditer : quelle réalité de notre société, de ma vie, est éclairée par cette Parole ? Que me demande le Seigneur ? Comment réaliser sa Parole ? Comment cette Parole m’inspire-t-elle à me mettre au service des pauvres et des souffrants ?

Pour conclure la rencontre, une prière de bénédiction sur ceux qui ont écouté la Parole de Dieu permettra d’exprimer que Dieu reste présent dans nos vies et que sa Parole continue à nous encourager dans le quotidien.

Bibliographie pour aller plus loin

DREUILLE C., Cahiers Évangile 164. Lectio divina. Un chemin pour prier la Parole de Dieu, Cerf, Paris, 2013.
MARTINI C. M., Une initiation à la lectio divina : de Bethléem au cœur de l’homme, Mame, Paris, 2015.
VERLINDE J-M., Initiation à la lectio divina, Parole et Silence, Paris, 2009.

Exemple pratique

La Parabole des talents

« Un homme partant en voyage appela ses serviteurs… »
Lecture de Matthieu 25, 14-30 (33e dimanche du temps ordinaire, cycle A)

Préparer le lieu dans un but de recueillement : la Bible est placée dans un lieu central, accompagnée d’un cierge allumé et, si possible, avec un symbole qui fait allusion au texte choisi.

Déroulement de la méditation

1. Accueil (5’)
Salutation, échange des nouvelles entre les participants, présentation du déroulement.

2. Lectio : Lecture de Mt 25,14-30 (10’)

  • L’animateur introduit à la lecture par un chant ou une prière à l’Esprit Saint.
  • Le texte est proclamé de façon solennelle.

3. Meditatio : Goûter la Parole (30’)

  • L’animateur propose un bref commentaire du texte.
  • Ensuite, il invite les participants à relire le texte en silence et à se l’approprier. Les questions suivantes peuvent aider à la méditation :
    • Quels sont mes talents ?
    • Qu’est-ce que je fais pour les multiplier ?
  • Les participants partagent, s’ils le souhaitent, leur propre méditation du texte ou ils disent à tour de rôle un mot ou une phrase qui les a touchés.

4. Missio : Envoyés dans le monde (5’)
Avant la prière, l’animateur invite les participants à actualiser la méditation de la Parole dans leur vie et dans la mission de l’Église, par ces questions ou d’autres :

  • Comment mes talents profitent-ils à mon entourage (famille, communauté chrétienne, les pauvres…) ?
  • Concrètement, en quoi cette Parole m’interpelle-t-elle ? En quoi interpelle-t-elle la communauté chrétienne ?

5. Oratio : Prière (10’)

  • Les participants sont invités à rendre grâce en silence pour les talents reçus.
  • Ensuite, ils sont invités à partager une prière spontanée.

On termine en priant le Notre Père, par un chant ou une autre prière qui fait écho au texte biblique.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Luis MARTINEZ

Référent de pastorale biblique, diocèse de Luxembourg

(re)publié: 01/11/2020