LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Janvier 2010

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait

« A fréquenter longuement Dieu, on finit par acquérir son regard. »

Il disait encore :
« Dieu n’aime pas l’article de série. Ouf !!! »

La Bible et le téléphone portable

Pouvez-vous imaginer ce qui se passerait si nous traitions la Bible de la même manière que nous traitons notre téléphone portable ?

- Si nous transportions la Bible dans notre porte-documents, dans notre mallette, à la ceinture ou dans la poche de notre veste ?
- Si nous y jetions un coup d’œil plusieurs fois par jour ?
- Si nous retournions la chercher quand nous l’avons oubliée à la maison ou au bureau ?
- Si nous pouvions nous inquiéter dans le genre : « Zut ! j’ai oublié ma Bible ! »
- Si nous l’utilisions pour envoyer des messages à nos amis ?
- Si nous la traitions comme si nous ne pouvions plus vivre sans elle ?
- Si nous l’emmenions en voyage, au cas où nous aurions besoin d’aide ou de secours ?
- Si nous y mettions la main en cas d’urgence ?

Imaginez combien de fois vous manipulez votre portable dans la journée !
Et… combien de fois vous regardez simplement votre Bible !!!
- Contrairement au téléphone portable, la Bible a toujours du réseau.
- Nous pouvons nous y connecter dans n’importe quel endroit.
- Nous n’avons pas besoin de nous soucier du manque de crédit, parce que Jésus a déjà payé la facture, les recharges… et les crédits sont illimités.
- Encore mieux : la communication n’est jamais coupée, la batterie est chargée pour la vie entière.

« Cherchez le Seigneur tant qu’il se laisse trouver, invoquons-le tant qu’il est proche.{} » (Is 55, 8)

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par email votre solution à [jules.lagoutte portstnicolas.org].

Ce grand imitateur, fils du facteur, d’origine égyptienne, fut très présent dans les jeux du cirque romain.
99 % de sa population vit dans des églises ou des temples.
Et Saint John Perse dit en pensant à lui :
« Les vents sont forts ! Les vents sont forts !
Ecoute encore l’orage labourer dans les marbres du soir. »

La photo du sacristain


Enfin, moi, Pongo (canis presbyteriensis), j’ai réussi a attraper le sacristain.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/01/2010