LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Eté 1998

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait :

« Dieu s’est fait homme, pour goûter l’immense joie d’être un homme. »

Et il disait aussi :
« Je ne vais plus à l’église car les chrétiens souvent me dégoûtent... »
« Et si votre père avait été écrasé par un tramway, cesseriez vous de prendre le tramway ? »

L’humour dans l’évangile

Le sacristain est heureux que son appel du mois de mai ait été entendu. Un dossier sur l’humour dans la Bible est disponible dès ce mois à Port Saint Nicolas. Les marins aiment bien le style oral et direct de Jésus, et ceux qui font escale à PSN écoutent avec plaisir le gardien du PHARE leur raconter un évangile plein de clins d’œil et de malice !

L’école de voile

On a discuté pas mal au bar de la Marine ce mois-ci concernant l’ouverture de l’école de voile PSN. Il paraîtrait qu’il y a beaucoup de bonnes volontés et peu de savoir comment s’y prendre pour ouvrir un serveur catholique. Cette école de voile, à en croire le nombre d’inscriptions en deux semaines, a un grand avenir devant elle. Cependant, le sacristain se demande si c’était une bonne idée d’en limiter l’accès. Il ressent un sentiment de frustration, n’étant ni webmaster, ni futur webmaster d’un serveur chrétien. A-t-on peur de favoriser les connaissances des webmasters de sectes ?

PSN et les documents de l’Eglise

Le sacristain n’arrête pas de s’étonner en navigant sur le web. Aucun serveur institutionnel n’est capable de publier les documents essentiels de l’Eglise en français, tel par exemple Vatican II ou le Catéchisme. Ni le serveur du Vatican, ni les nombreux serveurs diocésains français, belges, suisses ou canadiens n’ont cru nécessaire de s’associer pour que les bases de notre foi soient disponibles. Le sacristain s’est d’ailleurs plaint de cette carence auprès d’un des webmasters de Port Saint Nicolas, qui lui a promis d’en parler à une réunion de Chrétiens-Médias. Espérons qu’il sera entendu.

PSN et encore les documents de l’Eglise

A peine le sacristain avait-il retrouvé son niveau d’adrénaline normal après l’histoire des documents de l’Eglise, qu’il a été informé qu’une groupie de PSN avait transmis tous les documents de Vatican II en format électronique aux webmasters. Une petite chance donc que ces fameux document deviennent disponibles rapidement.

Mais le sacristain garde un goût amer en bouche, il n’a toujours pas compris pourquoi un petit serveur privé doit faire le boulot des grands, qui ont certainement plus de moyens.

Remous dans l’Eglise d’Autriche

Du moins en Autriche ! Il n’y a eu finalement que 45 000 participants à la messe de clôture du voyage du pape. Autant dire que c’était un bide en règle, vu les moyennes de participation à ce genre d’événement. Le sacristain trouve un peu dommage qu’on ait ici laissé pourrir une situation jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour rattraper le coup proprement [1].

Le sacristain va suivre avec intérêt le comportement des chrétiens en Autriche et souhaite force et courage aux évêques en charge de faire revenir dialogue et confiance mutuelle.

La photo du sacristain

Comme nous n’avons pas pu trouver le sacristain, le patron du bar de la Marine a mis à notre disposition une photo qui ornait le mur au-dessus du zinc. D’accord, elle est un peu vieille (le sacristain y apprend à faire du vélo à l’âge de 9 ans), mais que voulez-vous, c’est mieux que rien !

[1Les soupçons de pédophilie d’un évêque autrichien envers un jeune séminariste, NDLR.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/07/1998