LogoAppli mobile

« Au revoir, Jean »

Jean Vanier est décédé le 7 mai 2019.

Je revois sa haute stature, légèrement courbée, dans une embrasure de pierre grise typique des maisons picardes. J’entends encore sa voix mâtinée d’inflexions canadiennes, reconnaissable entre toutes. Avec Jean Vanier, fondateur des communautés de l’Arche, nous nous étions rencontrés en 2014. Il avait accepté de tenir une chronique dans le magazine Panorama, dont j’assurais alors la responsabilité. Peu à l’aise à l’écrit, Jean me dictait ses contributions. Quelques mois plus tard, il avait eu l’intuition d’un ultime ouvrage. Une relecture de son engagement au service des plus vulnérables. Nos séances de travail se multiplièrent, ponctuées de déjeuners parmi les résidents de son foyer. Tout m’intimidait en eux. Leur spontanéité désarmante. Leur différence. Au fond, c’était peut-être moi le plus handicapé de tous. Quelque chose s’ouvrait en moi à leur contact. Et j’ai compris ce qui avait pu pousser le jeune Vanier à renoncer à une carrière prometteuse pour vivre à leurs côtés.

Sa foi vivante et simple m’a marqué. Son humour aussi. Ses impatiences, parfois ! Il avait une conscience aiguë de ses limites, se considérant comme un pauvre parmi les pauvres. Un homme, tout simplement. Et cet homme me manquera.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Dans cette rubrique
(re)publié: 10/05/2019