LogoAppli mobile

Prière patristique

(prière d’après Siméon le Nouveau Théologien)

Viens, lumière vraie.

Viens vie, éternelle. Viens, mystère caché.

Viens, trésor sans nom. Viens, réalité ineffable.

Viens, personne inconcevable. Viens, félicité sans fin.

Viens, lumière sans couchant. Viens, attente infaillible de tous ceux qui doivent être sauvés.

Viens, réveil de ceux qui dorment. Viens, résurrection des morts.

Viens ô puissant, toi qui toujours fais et refais tout, et transforme tout par ton seul pouvoir. Viens ô invisible, totalement intangible et impalpable.

Viens, toi qui demeure toujours immobile et à chaque instant te meus tout entier ; et viens à nous qui sommes glacés dans les enfers, toi qui est au-dessus de tous les cieux.

Viens, ô Nom bien-aimé et partout répété, dont il est absolument impossible d’exprimer l’être et de connaître la nature. Viens, joie éternelle.

Viens, couronne incorruptible. Viens, pourpre du grand Roi notre Dieu. Viens, ceinture de cristal constellée de pierres précieuses. Viens, sandale inaccessible.

Viens, pourpre royale. Viens droite vraiment souveraine.

Viens, toi qui as désiré et désires mon âme misérable. Viens, toi le Seul avec le seul puisque, tu le vois, je suis seul.

Viens, toi qui m’as séparé de tout et qui m’as fait solitaire en ce monde. Viens, toi qui est devenu toi-même désir en moi, toi qui m’as donné de te désirer, toi l’absolument inaccessible.

Viens, mon souffle et ma vie. Viens, consolateur de ma pauvre âme.

Viens, ma joie, ma gloire, mes délices pour toujours.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 30/11/1959