LogoAppli mobile

Prière d’après le psaume 58

Ps 58

Oh ces ennemis,
ces agresseurs, ces criminels,
ces tentations toujours pendues à mes basques.

Oh les rusés,
toujours en train de me préparer une embuscade.
Ils savent bien que j’ai décidé de dire « Non » au mal.
Mais ils accourent et s’installent chez moi comme chez eux.
Oh ! Pourquoi donc leur ai-je ouvert la porte.
Je n’aurais jamais dû.

Dieu de l’Univers,
Dieu d’Israël,
réveille-toi et viens à moi,
Vite !

Eh oui,
voici que le Dieu de mon amour vient à moi.
Avec ce rempart, avec cette forteresse,
je les défie tous
et je chante à la fois ta force et ton amour,
puisque, en pleine détresse, tu as été pour moi rempart et forteresse.

Merci Seigneur !
Une fois de plus je te fête,
je te chante, je te loue,
car tu es Amour.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 28/02/1999