LogoAppli mobile

Prière d’après le psaume 18

PS 18

Dieu !
Les cieux proclament ta gloire.
Le firmament étoilé nous parle de toi,
le jour et la nuit, nous pouvons te connaître
sans qu’une parole ne soit prononcée,
sans qu’aucune voix ne soit entendue,
message lancé dans le monde entier...
Le soleil se lève ; tel un époux qui se dégage de sa couche,
il s’élance, en conquérant joyeux pour illuminer le monde
et personne, qui à sa chaleur, ne puisse se dérober.

Gloire à toi : Loi du Seigneur,
tu es si pure que nul ne peut te résister,
tu rends sage les simples,
tu réjouis les cœurs,
tu redonnes la vie,
tu clarifies le regard,
tu nous donnes l’amour,
tu es plus désirable que l’or,
tu es plus savoureuse que le miel.
J’en suis illuminé, réconforté.
Si je te garde pour moi, quel profit !
Sans toi je suis dans le noir.
Sans toi qui peut discerner ses erreurs
de celles qui m’échappent ? Purifie moi, Seigneur !

Dont une, fléau numéro un : l’orgueil.
Qu’il n’ait sur moi aucune emprise.
Alors je serai pur du plus grand péché.

Et je pourrai t’offrir ce petit poème
de mon cœur qui le médite,
de mon esprit qui le savoure,
de ma bouche qui le murmure,
qu’il parvienne jusqu’à toi,
ô mon rocher Défenseur.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/12/2019
1ère public.: 31/05/1998