LogoAppli mobile

J’ai besoin de toi

Prière de l’âne de Béthanie

une prière intéressante à lire en début d’année scolaire - au moment de la reprise après la « pause estivale »

Quelle aventure pour moi !

J’ai porté Dieu.

J’ai entendu de loin :

« Le Seigneur en a besoin »

Et voilà qu’autour de moi

tout le monde s’est agité.

Les gens se sont mis à chanter :

« Hosanna ! Hosanna ! »

Et j’ai porté Dieu.

J’avais bien entendu dire

que Dieu avait besoin

des hommes,

mais avait-Il vraiment

besoin d’un âne ?

Et pourtant, j’ai entendu :

« Le Seigneur en a besoin. »

Et toutes sortes de pensées

ont surgi en moi,

les mêmes qui viennent

à l’esprit des hommes

quand ils se sentent repérés

par le Seigneur.

Je pensais :

ce n’est pas à moi qu’Il s’adresse.

Il y a bien d’autres ânes

plus grands, plus forts.

Il y a même des chevaux :

ce serait tout de même mieux

pour porter Dieu.

Je me disais :

Il va être lourd, trop lourd

ce Dieu

pour un petit âne.

J’ai déjà bien assez

des fardeaux quotidiens.

Pourquoi ne me laisse-t-Il pas

tranquille ?

Je m’insurgeais :

d’accord, je suis attaché !

Mais au moins je suis à l’ombre,

à l’abri des coups et des moqueries.

Je n’ai rien demandé.

Qui est-Il, ce Seigneur,

pour importuner

ceux qui tentent de vivre cachés ?

Mais j’avais entendu

« Le Seigneur en a besoin »

et j’avais compris

« J’ai besoin de toi ».

Que faire ? Que dire ?

Je me suis laissé détacher,

je me suis laissé emmener.

Et Lui, le Seigneur des Seigneurs,

s’est fait léger, doux, tendre,

à ce point qu’à un moment

j’ai pu croire

que ce n’était plus moi

qui portais Dieu

mais Lui qui me portait.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/09/2007