LogoAppli mobile

Euphorie vespérale

(Le poème du sacristain)

Point de périphrase, je jouis d’être un vieux

Heureux d’avoir toute une vie derrière moi
Heureux d’être vivant chaque matin... la surprise
Heureux de pouvoir respirer, d’être sage et serein
Heureux d’arriver au terme et de se dire : « Ça approche. »
Heureux (jusqu’ici) de ne pas avoir trop d’infirmités
Heureux d’avoir le temps de contempler Dieu
Heureux d’être détaché et de ne plus tenir à grand chose
Heureux de n’avoir plus qu’un souci, bien mourir
Heureux de voir tant de gens qui m’aiment et m’entourent
Heureux de vivre une époque extraordinaire
Heureux de voir une Église transformée
Heureux d’être seul en face de tout cela
Heureux de savoir que ça suit

Heureux de rentrer au port après une longue traversée...


Olivier JULLIEN de POMMEROL
 
(re)publié: 01/09/2018
1ère public.: 30/11/1997