LogoAppli mobile

Aimer à en perdre souffle

Me voilà partie à rêver,
Plus rien à faire, laisser couler le temps.
Mais quel temps, Seigneur ?
Le temps de me laisser regarder par Toi, de me laisser aimer.

Mais le temps Seigneur, Tu le sais,
C’est aussi celui du repas à préparer,
De la pile de linge à repasser,
De cette maison qui n’en finit pas de se salir.

Et voilà que me revient le besoin d’un temps pour souffler,
Et me voilà repartie à rêver
De tout laisser là, en plan.

Tu vois Seigneur, j’ai besoin de souffler,
Même d’aimer me fatigue,
Accepter l’autre tel qu’il est
Si différent, si incompréhensible.
Je voudrais faire une pause,
Souffler pour réaliser que je ne suis que le reflet de Ton Amour.

Seigneur, Tu me relèves et je cours à ton service d’Eglise,
Mais là aussi, je m’essouffle.
Je voudrais laisser mes engagements,
Oh, juste le temps de souffler !
De m’apercevoir...
Que je n’ai pas pris le temps.

Eh oui, Seigneur,
Je m’aperçois que ce n’est pas tant de souffler
Dont j’ai besoin, mais de me sentir envahie par ton souffle de vie.
Merci, Seigneur, de nous aimer à en perdre souffle.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Nicole JOUZEL
(re)publié: 01/07/2015
1ère public.: 01/07/2007