LogoAppli mobile

Qui est ma mère, qui sont mes frères ?

La famille a fait comprendre à Marie que Jésus risquait gros. À Nazareth où on l’aimait bien comme enfant du pays, on ne l’aime plus du tout. Quand il est revenu, l’autre jour, ça s’est mal passé. On a même cru qu’il allait être tué.

C’est vrai qu’il se fait remarquer. On parle beaucoup de lui. Il opère de multiples guérisons, sauf à Nazareth justement !

La famille veut intervenir, le retenir et Marie accepte de les accompagner. Et quand elle arrive, on avertit Jésus : « Ta mère, tes frères te cherchent », car la foule est telle qu’ils ne peuvent approcher.

« Qui est ma mère, qui sont mes frères ? Ceux qui font la volonté de Dieu. »

Qu’a-t-il dit ? Marie a du mal à comprendre. Ne suis-je pas sa mère ? Marie se retire et médite.
Mais non. Il a raison. Il nous l’a dit et répété à Joseph et à moi-même, et la première fois, il n’avait même pas 12 ans. Il est avant tout le fils du Père et sa vraie famille, sa seule famille est formée de ceux et celles qui écoutent le Père.

Il est bon, il est juste de se le faire rappeler, même si ça fait un peu mal.

Marie, toi qui a accepté en méditant dans ton coeur, d’être formée par ton fils, apprends-nous la patience, la persévérance. Toi, tu l’as cherché pendant trois jours et trois nuits quand il était petit, et puis tu as cherché à le comprendre pendant toute sa vie, c’est-à-dire pendant une trentaine d’années ? Nous, nous le cherchons pendant 40, 50, 70 ans et plus. Comme la biche brame après l’eau vive dit le Psaume. Tu sais que cette recherche, dont on sait qu’elle n’aboutira pas complètement sur terre, est douloureuse, fatigante, et en un mot, pénible.
Viens à notre aide et soutiens notre recherche toujours inachevée, mais absolument indispensable.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/12/2013