LogoAppli mobile

Supplique

Je ne sais Seigneur si je pourrai un jour
Me rendre compte de l’insondable amour
Que je devine à travers ce que me disent de toi
Ceux qui, là-bas, ont marché sur tes pas.

Ah ! Si j’avais cette enivrante passion
Qui enflamma Paul au jour de sa conversion !
Qu’il me serait facile alors de parler de toi
Avec des mots que tu dirais en moi.

Me sentir trop loin de toi, douloureusement :
Vois ce qui me ronge si insidieusement.
Seigneur, ce mal-être finira-t-il un jour
Avant que cet espoir ne meure sans retour ?

Ne me laisse pas attendre plus longtemps
Pour que mes jours goûtent un peu de la saveur
De cet indicible et invisible bonheur
De ceux qui ont franchi le seuil du temps.

Alors j’irai répandre tout à l’entour
Ce trésor qui de mon cœur débordera.
Et comme cette maîtresse de maison,
Pour la perle retrouvée, je dirai partout
La joie du bonheur de t’avoir enfin trouvé.

Seigneur, je t’en prie, ne tarde pas.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Aloyse SCHAFF

Capitaine de Port Saint Nicolas.
Prêtre du diocèse de Metz. Fut professeur de sciences physiques et directeur du lycée Saint-Augustin à Bitche (57).
Activités pastorales dans les communautés de paroisses du Bitcherland.
Animation d’ateliers d’information et de réflexion sur les textes bibliques et l’histoire chrétienne : Pères de l’Eglise, fondateurs des grands ordres religieux, les grands papes, les grands saints du Moyen-Âge, du XVIe siècle. Des présentations à découvrir sur le site.

(re)publié: 01/02/2017