LogoAppli mobile

Jaune + Rouge = Orange

Proposition pour une retraite de vacances (4)

Pas de trace d’orange dans la Bible !
Mais la signification de cette couleur a de quoi nous dynamiser.
Voyez plutôt !
La couleur orange insuffle la bonne humeur et l’optimisme partout où elle passe.
Elle nous invite à la créativité, à la communication, à l’ouverture d’esprit et de cœur.
Elle est source d’inspiration.
Quand le jaune domine et se montre éclatant, nous y voyons la révélation de l’Amour divin. (cf les icônes)

J’ai fait le brouillon,
vous mettrez les couleurs.
Don Bosco

Quelle couleur choisirais-je cette semaine pour que le « brouillon » que j’ai reçu de Dieu soit de plus en plus orange-lumineux ?

  • La bonne humeur ?
  • La créativité pour mettre quelques belles couleurs orange dans la vie de mon frère ou de ma soeur ?
  • La décision d’entrer en communication avec quelqu’un qui me reste encore trop éloigné ?
  • L’ouverture de mon cœur au plus petit ?
Et s’il te semble que tu manques de bonne humeur et d’optimisme, que tu es enclin à la tristesse, voici ce que saint François d’Assise disait un jour à un frère tristounet.

Contre toutes les machinations et les ruses de l’ennemi, ma meilleure défense, affirmait le saint, c’est encore l’esprit de joie. Le diable n’est jamais si content que lorsqu’il a pu ravir à un serviteur de Dieu la joie de son âme. Il a toujours une réserve de poussière qu’il souffle dans la conscience par quelque soupirail, afin de rendre opaque ce qui est pur ; mais dans un cœur gonflé de joie, c’est en vain qu’il essaie d’introduire son mortel poison. Les démons ne peuvent rien contre un serviteur du Christ qu’ils trouvent plein de sainte allégresse ; tandis qu’une âme chagrine, morose et déprimée se laisse facilement submerger par la tristesse ou accaparer par de faux plaisirs.
Voilà pourquoi lui-même s’efforçait de garder toujours le cœur joyeux, de conserver cette huile d’allégresse dont son âme avait reçu l’onction. Il avait grand soin d’éviter la tristesse, la pire des maladies, et quand il sentait qu’elle commençait à filtrer dans son âme, il avait aussitôt recours à la prière. « Au premier trouble, disait-il, le serviteur de Dieu doit se lever, se mettre en prière et demeurer face au Père tant que ce dernier ne lui aura pas fait retrouver la joie de celui qui est sauvé. Mais s’il persévère dans sa tristesse, alors grandira en lui le mal babylonien recouvrant le cœur d’une rouille tenace que les larmes sont seules capables de déterger. »
Thomas de Celano « Vita Secunda » 125

C’est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruit,
et vous serez alors mes disciples…
Je vous dis cela pour que ma joie soit en vous
et que votre joie soit parfaite.
Jn 15,8.11

Prenez avec un sourire
ce qui est facile et simple et près de vous.
Tagore

Ne te prive pas du bonheur
Dieu te veut heureux

  • Ne te prive pas du bonheur de la foi !
  • Ne te prive pas du bonheur d’aimer !
  • Ne te prive pas du bonheur de l’amitié avec le Christ !
  • Ne te prive pas du bonheur de l’émerveillement !
    D’après le Frère Marc de la Fraternité Tibériade
A toi de continuer…
De quel bonheur ne pas me priver ?

La vie est comme un tricot

Dieu nous donne la laine et les aiguilles.
Il nous dit : « Tricote de ton mieux, une maille à la fois ».
Une maille est une journée sur l’aiguille du temps.
Dans un mois, 30 ou 31 mailles ; dans dix ans, 3650 mailles.
Quelques-unes sont à l’endroit, d’autres sont à l’envers.
Il y a aussi des mailles échappées, mais on peut les reprendre.
Que de mailles manquées !

La laine que Dieu m’a donnée pour tricoter ma vie est de toutes les couleurs :
Rose comme mes joies 
Noire comme mes peines 
Grise comme mes doutes 
Verte comme mes espérances
Rouge comme mes affections 
Bleue comme mes désirs 
Blanche comme mon don total à celui que j’aime.
Seigneur,
donne-moi le courage de terminer mon tricot,
afin que tu le trouves digne de l’exposition éternelle des travaux des humains.

Prière devant la flamme

Regardons une flamme, une flammèche, un feu de bois dans l’âtre, un joyeux feu de camp, une braise encore toute fumante…
Les couleurs jaune, rouge et orange s’y marient harmonieusement.
Et prions…

Cette flamme que je regarde
c’est plus qu’une flamme,
c’est toi, Seigneur, Lumière du monde.
C’est toi qui m’attires, m’invites à te regarder, à te comprendre.
Cette flamme me fait penser
à ceux qui vivent dans la nuit, qui cherchent la vérité.
Cette flamme me fait penser
à ceux et celles qui aiment puiser au grand Brasier,
à Toi, Seigneur.
Oui, je suis heureux en ce moment de te regarder.
Je me sens heureux dans cette prière pour toi et pour ceux et celles qui m’ont demandé de prier en leur nom.
Seigneur, si je me trouve devant toi,
c’est parce que tu m’as appelé, que tu m’as choisi, que tu m’aimes.
Oui, tu m’as choisi pour m’associer à ton œuvre,
celle de libérer mes frères et sœurs,
de dissiper les ténèbres qui assombrissent leur vie,
de faire lever une lueur d’espoir.
Oui, je suis heureux d’être ici,
de me recueillir devant cette flamme,
cette flamme qui est un peu toi-même,
c’est chaud, c’est vivant, c’est plein de vie.
Evariste Leblanc

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Monique PLUYMAEKERS o.a.n.n.m.
(re)publié: 22/07/2011