Menu
Les mots de la tribu

Vie

Col 3,4

Certains personnels de santé un peu dépressifs y voient « une maladie sexuellement transmissible dont personne ne sort vivant ».

Les croyants discernent dans cette réalité fragile et précaire un don de Dieu, une réalité mystérieuse qui n’aura sa perfection qu’au-delà de l’horizon de cette terre.

Les disciples du Ressuscité y reconnaissent comme un unique tremplin vers cette vie éternelle dans laquelle Jésus les introduira au jour du face à face avec Dieu, quand se manifestera « notre vie, le Christ » (Col 3,4).

Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas

(re)publié: 30/11/2003