LogoAppli mobile

Subsidiarité

Très vieux principe du droit de l’Église, repris dans sa doctrine sociale et dont se sont inspirés les négociateurs du traité de Maastricht pour garantir, au sein de l’Union européenne, le respect des compétences nationales. Il s’agit, en fait, du respect des corps intermédiaires et des responsabilités confiées à chacun. « Ni l’ Etat, ni aucune société ne doivent jamais se substituer à l’initiative et à la responsabilité des personnes et des corps intermédiaires au niveau où elles peuvent agir, ni détruire l’espace nécessaire à leur liberté. » (Congrégation pour la Doctrine de la Foi, 1984)

Autrement dit : ne jamais renvoyer au niveau supérieur une décision qui peut être prise dans de meilleures conditions à un niveau inférieur. Quand donc il y a une décision à prendre, ne prenez que vos responsabilités, mais prenez-les toutes ! Et, dans l’autre sens, ne court-circuitez pas vos subordonnés en décidant vous-mêmes ce qu’ils sont plus à même de décider que vous !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003