LogoAppli mobile

Silence

1R 19,12
Ap 3,20
Mc 14,61
Ac 8,32

L’une des portes de la prière et le gardien de l’intériorité. Il consiste à faire taire en nous les bavardages insignifiants pour nous ouvrir à la Parole. Lui seul nous permet de discerner le discret passage de Dieu (1 R 19,12). « Voici que je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui pour souper, moi près de lui et lui près de moi. » (Ap 3,20)

Parfois, seul le silence parvient à exprimer l’indicible. Ainsi en est-il de l’impressionnant silence de Jésus au fur et à mesure qu’il entre dans sa Passion (Mc 14,61 ; Ac 8,32)... et de celui de Dieu lui-même, si déroutant, lorsque Jésus meurt sur la croix !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003