Menu
Les mots de la tribu

Seigneur

Ac 25,26
Rm 10,9
1Co 12,3
Col 2,6

Titre royal et nom divin, connu du judaïsme comme de l’hellénisme (Ac 25,26), transféré à Jésus Christ par le Nouveau Testament (Rm 10,9 ; 1 Co 12,3 ; Col 2,6).

On notera que la traduction grecque de la Septante avait adopté ce titre de « kurios » pour signaler le tétragramme divin et ne pas avoir à prononcer le nom incommunicable de l’unique vrai Dieu révélé à Moïse. Il s’agit donc pour les chrétiens, avec ce titre accolé au nom de Jésus, d’identifier de manière aussi forte qu’audacieuse Jésus au Dieu d’Israël. Ce titre est conservé dans la demande de pardon, souvent chantée, qui ouvre la liturgie de la messe : « Kyrie eleison ! » (Seigneur, prends pitié !)

« Ah, les messes en latin ! », s’exclameront ici les nostalgiques des messes d’autrefois... oubliant qu’on chantait là du grec et non pas du latin !

Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas

(re)publié: 30/11/2003