LogoAppli mobile

Prière

Jn 4,1-42
Lc 6,12
Mt 26,36-46
Jn 17,15.20-23
Mt 6,5-15
Mt 11,25
Lc 18,1-14
Jn 14,16-23
Rm 8,26

On sait toujours comment ça commence... plus rarement comment ça finit ! S’il s’agit en effet non d’un monologue mais d’une vraie rencontre, celle-ci peut avoir des effets inattendus. C’est d’ailleurs à ses fruits qu’on reconnaît la prière authentique. Bien plus qu’un exercice de piété, la prière est en effet le mouvement de celui qui accepte de se laisser décentrer de soi pour se tourner vers son Créateur.

Dialogue du croyant avec son Dieu, la prière est présentée dans le Catéchisme de l’Église Catholique comme « la rencontre de deux soifs, celle de Dieu et la nôtre », par référence au dialogue de Jésus avec la Samaritaine (Jn 4,1-42). La prière chrétienne ne connaît d’autre accès au Père que le Christ, que l’évangile nous montre souvent en train de prier (Lc 6,12 ; Mt 26,36-46 ; Jn 17,15.20-23) et qui invite ses disciples à prier (Mt 6,5-15 ;11,25 ; Lc 18,1-14) en leur promettant son Esprit (Jn 14,16-23 ; Rm 8,26).

Quant aux modalités concrètes de la prière, elles sont probablement aussi nombreuses et variées que celles du dialogue amoureux. « Mon Dieu n’est pas méticuleux ! » disait d’ailleurs la grande Thérèse d’Avila à propos d’une impossibilité passagère, liée à la maladie, de faire oraison comme elle avait coutume de le faire.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003