LogoAppli mobile

Parousie

1Co 16,17
2Co 10,10
Ph 1,26
Ph 2,12
Mt 24,3
Mt 24,27
Mt 24,37-39
1Co 15,23
2Co 7,6-7
1Th 4,15
1Co 15,28

Ce mot, surtout utilisé par les exégètes, est la transcription en français d’un terme grec qu’affectionnent l’évangéliste Matthieu et l’apôtre Paul.
Il évoque en son sens premier une “présence” (1 Co 16,17 ; 2 Co 10,10 ; Ph 1,26 ; 2,12) mais aussi l’“avènement”, c’est à dire la manifestation finale du Ressuscité, la présence décisive, plénière, glorieuse et définitive du Christ à la fin des temps (Mt 24,3. 27. 37-39 ; 1 Co 15,23 ; 2 Co 7,6-7 ; 1 Th 4,15, etc.) lorsque Dieu sera « tout en tous » (1 Co 15,28).
Le traduire par “venue” ou - pire - “retour” du Christ ne semble donc pas très heureux, car cela donnerait à penser que le Christ Jésus s’est entre-temps absenté de notre monde ou encore que son type de présence attendu est identique à celui qui fut le sien aux jours de sa condition mortelle.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/04/2016
1ère public.: 01/02/2008