LogoAppli mobile

Ordre

Ph 1,1
1Tm 3,1-13
1Tm 4,14
1Tm 5,17-22

Cette terminologie, héritée des corps constitués de l’antiquité romaine, n’est peut-être pas la plus heureuse, aujourd’hui, pour désigner l’un des sept sacrements célébrés dans l’Eglise catholique. Ce sacrement, reçu dans le rite de l’ordination, n’est en effet pas réservé aux maniaques du rangement et aux obsédés du classement !
Parler de « ministère » ou de « service » serait certainement plus évangélique et plus juste, puisque ce sacrement particulier est destiné à la sanctification de l’ensemble du peuple de Dieu.

Parler du sacrement de l’ordre souligne du moins le fait que ce sacrement structure tout le corps ecclésial. L’Eglise, en s’appuyant sur les épîtres de saint Paul (Ph 1,1 ; 1 Tm 3,1-13 ; 4,14 ; 5,17-22) et sur les écrits d’Ignace d’Antioche, a même très tôt distingué trois degrés dans ce sacrement unique, selon qu’il concerne les évêques, les prêtres ou les diacres.

Les uns comme les autres sont, par ce sacrement, configurés au Christ qui conduit son Eglise et appelés à le donner à voir comme pasteurs et serviteurs. Qu’on se souvienne ici de la manière dont saint Augustin se définissait vis à vis des chrétiens d’Hippone : « Chrétien avec vous, évêque pour vous ! »

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/06/2006