LogoAppli mobile

Ordinaire

Dire du pape et des évêques, ou encore des abbés et des supérieurs majeurs, qu’ils sont des ordinaires, n’entend pas a priori les qualifier de chefs médiocres ou très quelconques. Dans le langage juridique ecclésiastique, ce mot, employé comme substantif, désigne les membres de la hiérarchie ayant pouvoir de gouvernement sur les personnes ou les territoires qui leur sont confiés. Ainsi dira-t-on de l’évêque qu’il est l’ordinaire de son diocèse, c’est-à-dire qu’il en est pleinement responsable du point de vue de la vie ecclésiale et qu’il n’est pas le délégué du pape.

Alors, faut-il en déduire que l’Église locale marche à l’ordinaire ? Oui... à ceci près qu’il n’est pas ici question d’essence, mais d’essentiel : se laisser conduire par le Christ, seul vrai pasteur de son Eglise !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003