LogoAppli mobile

Noël

Jn 1,4-9

Cette belle fête de la Nativité du Seigneur fut, à partir du 4e siècle en Occident, fixée au 25 décembre pour « christianiser » une fête païenne liée au solstice d’hiver et au culte du soleil toujours renaissant. Au cœur de la nuit la plus longue de l’année, le moment semblait en effet particulièrement bien choisi pour fêter la naissance de Celui que St Jean présentait comme « la lumière des hommes » (Jn 1,4-9). Forte de son énorme succès populaire (et commercial), cette fête religieuse n’est pourtant pas la plus importante du calendrier liturgique des chrétiens : Pâques reste toujours la fête des fêtes, éclipsant toutes les autres !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/12/2005