LogoAppli mobile

Moine

Du grec « monachos » (solitaire). Les premiers moines ayant été des ermites, le mot a continué à s’appliquer aux différentes formes de la vie monastique (ermites ou non), comme signifiant le retrait de la vie du monde pour une pleine consécration à Dieu.

La publicité et les étiquettes des boîtes de camembert nous ont habitués à imaginer les moines gras et replets. Une halte dans n’importe quel monastère non virtuel peut suffire pour corriger cette erreur ! Le seul point commun des moines avec le célèbre fromage est peut-être que, comme lui, ils sont « faits à cœur » par une longue familiarité avec le Seigneur dans la prière et la vie fraternelle.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003