LogoAppli mobile

Messe

Qui a dit qu’on s’y ennuyait parfois ? Peut-être tous ceux et celles qui, au fil des siècles, ont pris l’habitude de désigner l’ensemble de l’assemblée dominicale par ces derniers mots libératoires prononcés autrefois par le prêtre : « Ite, missa est » (Allez, c’est fini.)... Les pasteurs feront preuve néanmoins de mansuétude en remarquant que, s’il est moins théologique, le mot « messe » est tout de même plus facile à mémoriser et à employer que les savantes expressions telles que « fraction du pain », « repas du Seigneur », « mémorial de la sainte Cène » ou encore « synaxe eucharistique ».

Dans l’esprit de beaucoup, peu familiers des choses de la religion, le mot a même fini par désigner tout ce qui se passe dans l’église et il n’est pas rare que le curé entende, à la fin d’une célébration des obsèques (sans eucharistie), un remerciement du genre : « Merci, Monsieur l’abbé, elle était très belle, votre messe. »

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003