LogoAppli mobile

Mariage mixte

L’Église catholique ne bénissant pas, on le sait, les unions homosexuelles, on ne voit pas bien, de prime abord, l’intérêt d’accoler cet épithète « mixte » au mariage qui, par définition, ne peut concerner qu’un homme et une femme !

Dans le vocabulaire du droit canonique, l’expression désigne en fait l’union entre un homme et une femme baptisés, l’un dans l’Église catholique, l’autre dans une Église chrétienne non-catholique (protestante, anglicane ou orthodoxe). La célébration d’un tel mariage requiert, normalement, une autorisation de l’évêque.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003