LogoAppli mobile

Maranatha

1Co 16,22
Ap 22,20

Les nostalgiques du latin à l’église savent-ils qu’avant le latin il y avait le grec et même l’araméen, la langue de Jésus ?

Formule liturgique très ancienne semble-t-il (1 Co 16,22), cette expression araméenne constitue pratiquement le dernier mot de l’Apocalypse et donc du Nouveau Testament (Ap 22,20). On peut la lire « Marana tha ! » (Notre Seigneur, viens !) ou « Maran atha » (Le Seigneur vient).

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003