LogoAppli mobile

Magistère

Ainsi a-t-on pris l’habitude, depuis le siècle dernier, d’appeler cette fonction d’enseignement des pasteurs de l’Église. Il s’agit là d’un service original du pape et des évêques qui consiste à « interpréter de façon authentique la Parole de Dieu, écrite ou transmise », sans prétendre se substituer à elle (Dei verbum n° 8).

Il a donc pour mission d’éclairer les consciences en donnant aux baptisés des repères liés à la tradition vivante de l’Église catholique, invitant ensuite chacun à prendre en conscience ses responsabilités.

Dei verbum n° 8 :
La Tradition sacrée
Aussi la prédication apostolique, rapportée d’une façon spéciale dans les livres inspirés, devait-elle être conservée par une succession continuelle jusqu’à la fin des temps. C’est pourquoi les apôtres, en transmettant ce qu’ils ont eux-mêmes reçu, avertissent les fidèles de garder les traditions qu’ils ont apprises soit par leurs paroles soit par leurs lettres, et de combattre pour la foi qui leur a été transmise une fois pour toutes. Ce qui a été transmis par les apôtres embrasse tout ce qui contribue à diriger saintement la vie du Peuple de Dieu et à accroître sa foi ; ainsi l’Eglise, dans sa doctrine, sa vie et son culte, perpétue et transmet à toutes les générations tout ce qu’elle est elle-même, tout ce qu’elle croit.
Cette Tradition qui vient des apôtres se développe dans l’Eglise sous l’assistance du Saint-Esprit : grandit en effet la perception des choses et des paroles transmises, par la contemplation et l’étude qu’en font les croyants qui les gardent dans leur cœur, par la pénétration profonde des réalités spirituelles qu’ils expérimentent, par la proclamation qu’en font ceux qui avec la succession épiscopale ont reçu un charisme assuré de la vérité. L’Eglise, à mesure que se déroulent les siècles, tend toujours à la plénitude de la vérité divine, jusqu’à ce que les paroles de Dieu reçoivent en elle leur consommation.
Les propos des Saints Pères attestent la présence vivifiante de cette Tradition, dont les richesses se déversent dans la pratique et la vie de l’Eglise croyante et priante. C’est par la même Tradition que le canon des Saints Livres se fait connaître dans sa totalité à l’Eglise ; c’est en elle que les Saintes Lettres elles-mêmes sont comprises de façon plus pénétrante et sont rendues indéfiniment actives ; c’est ainsi que Dieu, qui a parié jadis, s’entretient sans arrêt avec l’Epouse de son Fils bien-aimé, et que l’Esprit-Saint, par qui la voix vivante de l’Evangile retentit dans l’Eglise et par l’Eglise dans le monde, introduit les croyants dans tout ce qui est vérité, et fait résider chez eux en abondance la parole du Christ.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003