LogoAppli mobile

Loi de gradualité

Cette notion apparut au synode de 1980 sur la famille et dans l’exhortation apostolique Familiaris consortio qui le suivit en 1981. Cette loi de gradualité désigne en fait un « cheminement pédagogique de croissance incontournable pour les êtres insérés dans le temps que nous sommes » (Familiaris consortio n° 9). « L’homme (...) est un être situé dans l’histoire. Jour après jour il se construit par ses choix nombreux et libres. Ainsi il connaît, aime et accomplit le bien moral en suivant les étapes d’une croissance. » (Familiaris consortio n° 34).

En clair, cela signifie que nul n’est tenu d’appliquer immédiatement et dans son intégralité la norme morale proposée par le magistère de l’Église, s’il se juge incapable de la respecter ici et maintenant. L’important, dans ce cas, est de reconnaître la valeur de la norme, de vouloir la vivre pleinement le plus tôt possible, et de prendre les moyens concrets naturels et surnaturels pour s’en rapprocher.

Si donc l’application immédiate de la lettre de la norme n’est pas toujours exigée, par contre, la tension vers celle-ci l’est. Car, selon une formule célèbre, la loi de gradualité ne signifie pas la gradualité de la loi. La loi est la même pour tous !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003