LogoAppli mobile

Jeûne

Rm 14,17
Col 2,16

« Le règne de Dieu n’est pas affaire de nourriture et de boisson. » (Rm 14,17 ; Col 2,16) Forte de cette conviction posée jadis vigoureusement par saint Paul, l’Église catholique a assoupli très considérablement sa discipline relative au jeûne et à l’abstinence, des pratiques venant pourtant d’une longue tradition remontant à la Bible elle-même. Les fidèles catholiques ne sont donc plus tenus au jeûne que le mercredi des Cendres et le Vendredi saint. Encore cette obligation ne concerne-t-elle que les adultes entre 14 et 60 ans !

Certains verront sûrement là un scandaleux laxisme... Mais on peut aussi se réjouir d’une règle qui, tout en maintenant un minimum de comportement communautaire, considère les baptisés comme majeurs et assez aimants pour, avec l’aide de l’Esprit Saint, inventer eux-mêmes leurs formes de jeûne. D’autant qu’on peut penser qu’il sera plus intéressant (parce que plus libérateur) pour certains de se priver ponctuellement et volontairement de tabac, d’alcool, de télévision, voire d’internet, que d’aliments !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/02/2008