Menu
Les mots de la tribu

Corps

1Co 6,19-20

Non pas la prison de l’âme traitée avec quelque mépris par une philosophie platonicienne vulgarisée, mais le temple de l’Esprit Saint (1 Co 6,19), le lieu même où Dieu peut être glorifié (1Co 6,20). Les guérisons corporelles opérées par Jésus et la mention de la résurrection de la chair dans le credo de l’Église sont d’autres indices très forts de la place éminente faite au corps dans le christianisme. Comment d’ailleurs pourrait-il en être autrement dans cette religion dont l’une des affirmations les plus fortes est précisément que Dieu a pris corps en Jésus de Nazareth (mystère de l’Incarnation) ?

Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas

(re)publié: 30/11/2003