Menu
Les mots de la tribu

Assister

Même si la réforme liturgique mise en œuvre après le concile Vatican II s’est heureusement efforcé de promouvoir une participation consciente, active et plénière de tout le peuple chrétien, nombre de paroissiens ont encore parfois le sentiment « d’assister à la messe » sous la conduite active d’un prêtre qui apparaît, à tort ou à raison, comme l’acteur principal de la célébration.

La liturgie du mariage semble inverser les rôles de façon plaisante. Le prêtre y apprend en effet ce qu’« assister à » veut dire, lui qui signe sur les registres non pas en tant que « ministre » du sacrement (comme dans le cas du baptême), mais en tant qu’« assistant au mariage » ! Sans doute est-ce là l’indice que le ministre premier du sacrement de mariage n’est pas le prêtre, mais les époux eux-mêmes. Mais c’est aussi un constat encourageant : voilà au moins une personne qui « assiste » à une cérémonie liturgique sans s’y ennuyer !

Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas

(re)publié: 30/11/2003