LogoAppli mobile

Ascèse

1Co 9,24-27
1Co 13,3

Comme l’étymologie du mot le suggère (d’un verbe grec signifiant « exercer », « pratiquer »), l’ascèse est l’entraînement, l’exercice répété et l’effort de celui qui prend au sérieux l’appel à la sainteté qui est le sien. St Paul aime à comparer la vie chrétienne à une épreuve d’endurance, une course qui nécessite de la part des athlètes du Christ une fameuse discipline (1 Co 9,24-27) !

Dimension essentielle de la croissance spirituelle - « On ne naît pas chrétien, on le devient » écrira Tertullien au 3e siècle -, cet entraînement est d’autant plus nécessaire que la barre est fixée très haut ! Être toujours maître de soi, capable de prier en tout temps ou encore d’aimer ses ennemis, voilà par exemple des objectifs qui, pour être atteints, requièrent un sacré entraînement !

On n’oubliera pas néanmoins que l’ascèse chrétienne, quelles que soient les formes qu’elle revête (jeûne, exercices de méditation, éducation du regard, apprentissage du silence voire de la solitude, etc.) reste toujours un moyen soumis à l’unique fin à atteindre : la charité, l’amour pour le Seigneur et pour le prochain (1 Co 13,3).

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003