LogoAppli mobile

Année sainte

S’il suffisait de la déclarer telle pour qu’elle le soit ! Copie catholique de l’année jubilaire de l’Ancien Testament, cette pieuse institution remonte au pape Boniface VIII en 1300. Elle a pour but de stimuler la prière des croyants et leur sens de l’Église par divers pèlerinages et démarches de conversion. Initialement prévue pour être célébrée tous les cent ans, elle rythme depuis 1470 la vie de l’Église tous les 25 ans... sans compter les années saintes extraordinaires dont la dernière remonte à 1983, instituée par Jean-Paul II pour marquer le 1950e anniversaire de la mort du Christ. On peut sourire et même être agacé par la multiplication et du côté artificiel de ce genre d’initiatives - qui s’ajoute à toutes celles des instances internationales comme l’ONU décrétant régulièrement « l’année de la femme » ou « l’année des personnes âgées », - mais tout le monde s’accordera pour reconnaître que 2000 ans de christianisme, c’est tout de même un anniversaire pas banal qui vaut bien, au-delà de légitimes festivités, quelques bilans, réflexions et recentrements spirituels sur Celui dont la naissance à Bethléem marque l’irruption de Dieu dans l’histoire des hommes !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Hilaire LECOUËDIC

Le plus vieux marin de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 30/11/2003