LogoAppli mobile

Dakar : le Net au service des quartiers

Six communes de Dakar ont désormais leur adresse Internet. Inaugurés en grande pompe le 2 septembre 2000, les sites de Yoff, Camberene, Grand-Yoff, Mann Bel Air, Medina et Parcelles Assainies ont été crées dans le cadre d’un projet d’amélioration de la circulation de l’information entre l’administration et les habitants des quartiers défavorises Le principe ? Des centres d’information populaires (CIP), petits locaux dotés d’un ordinateur, sont ouverts dans chacune des six communes La, un webmaster recueille « les nouvelles » collectées dans son quartier par un enquêteur, et les met en ligne sur le site. Bonnes adresses, agenda des événements à venir, création d’une nouvelle association... Parallèlement, il récupère également les informations que lui communiquent les différents ministères sénégalais, et qui sont susceptibles d’intéresser les habitants de sa commune : renseignements administratifs, informations légales. Enfin, le webmaster complète ]es rubriques permanentes, nombreuses sur chacun des si sites : sortes de fiches pratiques, elles répondent aux interrogations des gens du quartier, traitant aussi bien du problème de l’héritage en islam, que du régime matrimonial, des conditions de création d’une association ou d’une Sarl, des horaires des marées, de l’utilisation des pesticides ou de la consommation des antibiotiques.

Lorsque le site est à jour, le webmaster en imprime les pages sur papier et les vend pour une somme très minime. Ce travail effectué, il répond au courrier électronique et, bien sur, aux sollicitations orales des habitants venus réclamer telle ou telle précision. Financé par la coopération hollandaise, ce projet a déjà permis de former quelque 90 webmasters et enquêteurs. Un travail équivalent est en cours aux Philippines.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Géraldine FAES
(re)publié: 31/03/2001